Lettre P

Penalty

Fait consécutif à certains états dramatiques du théâtre de mime. Siffler un pénalty est aujourd’hui l’équivalent dans un stade à ce qu’était jadis une standing ovation à Louis de Funès. Si l’acteur ne se retient pas de rire, le penalty n’est par contre pas accordé.
Le pénalty s’accompagne souvent de vociférations télévisuelles.
Les soirs où les pénaltys sont tirés contre son équipe favorite, Monsieur s’interdit généralement -par recueillement- à faire de même avec son épouse.

Piquet

Jargon du jeu Formule Dé, d’origine nettement phallique. Le terme s’utilise pour indiquer qu’un pilote termine son mouvement en échouant juste à l’entrée d’un virage, le contraignant à rétrograder et perdre un tour. Il est courtois et de bon ton que les autres joueurs ponctuent l’action d’un « Joli ! » sonore, afin d’occuper leurs lèvres à une activité distincte du ricanement barbare.

Exemple :  » Carlos ne fait pas de piquet; il teste des stratégies novatrices »

Laisser un commentaire