Auteur Sujet: Combat Mission: Final Blitzkrieg  (Lu 2713 fois)

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
Combat Mission: Final Blitzkrieg
« le: 03 avril 2016 à 21:04:52 »




Dernière ligne droite avant la sortie du prochain Combat Mission consacré à la Bataille des Ardennes -Hiver 1944-1945 (avec plein de neige et des Allemands qui croient dur comme fer rééditer la campagne de 40). C'aurait pu s'appeler Combat Mission: Ardennes ou "Bastogne" ou encore "The Bulge"... mais non. Après un probable brainstorming sous champi hallu, Battlefront nous nomme ça "Final Blitzkrieg".  ;D

La Démo du jeu (dont les précommandes sont ouvertes) vient de sortir avec trois jolis scénarios jouables sans limite en solo comme en multi (des heures de jeu à l'oeil quoi)

Pour ce qui est des caractéristiques principales de Final Blitzkrieg...les voilà (c'est la présentation de provenance de Battlefront, traduite en français)

Cadre Général


* Combat Mission : Final Blitzkrieg est un jeu à part entière (et non une extension) qui couvre les derniers mois du Front Ouest. Final Blitzkrieg ne nécessite aucun autre titre de la série : il réunit la totalité du matériel engagé sur le Front Ouest (en fonction respectivement des types d’unités, de la région et de la période) ainsi que toutes les évolutions du moteur de jeu CMX2 réalisées à ce jour.

* Le jeu couvre la période d’octobre 1944 à janvier 1945

* Les régions représentées sont les Ardennes, la France, l’Allemagne, la Hollande, assortis des environnements et des visuels adaptés à chaque zone du conflit. Ainsi, par exemple, en passant de la région des Ardennes à l’Allemagne, les indications affichées sur les bâtiments, les panneaux de signalisation ect… passeront du français à l’allemand.
* Un futur module étendra la période de jeu jusqu’à la fin de la guerre en mai 1945. Nous n’avons pas encore arrêté nos projets sur d’éventuels packs d’unités ou de campagnes.

* Combat Mission : Final Blitzkrieg (CMFB) utilise la version 3.0 du moteur CMX2, la même que celle qu’utilise Combat Mission : Red Thunder et Combat Mission : Black Sea. Cela inclut certaines fonctionnalités nouvelles pour le front occidental (c.a.d. Non présentes dans Battle for Normandy) tels les mortiers pouvant faire feu depuis l’intérieur des halftracks, ou encore la possibilité d’embarquer les soldats sur les chars.

nationalités et formations

* Dans le jeu de base, vous trouverez les branches d’armée suivantes : l’U.S Army, la Heer allemande, la Luftwaffe et les Waffen SS.

* Toutes les formations ont été mises à jour afin de rendre compte des changements opérés durant les derniers mois du conflit; ces changements étaient importants, particulièrement dans le cas de l’Allemagne. Il y a également un assez grand nombre de corrections des Ordres de batailles, apportées à toutes les formations. La plupart seront appliquées à Combat Mission : Battle for Normandy via un prochain patch.

* Les nouvelles formations américaines comprennent : les groupes de traînards, les batteries anti-aériennes, le pelotons de chars lance-flammes, les pelotons de chars de déminage (équipés de fléaux), les batteries de canons automoteurs, les groupes parachutistes de démolition ainsi que les batteries d’obusiers aéroportés.

* Les nouvelles formations allemandes comprennent : les bataillons de Volksgrenadiers, les bataillons Gebirgsjäger (infanterie légère de montagne), les compagnies SS- Gebirgsjäger, les bataillons MG de forteresse, les bataillons panzer et panzergrenadier issus des panzer brigade, les bataillons panzer tardifs combinés, tels qu’on trouve en fin de conflit (qui associent Pz IV et Pz V, et même parfois des canons automoteurs et chasseurs de chars), les compagnies Flammpanzer, les compagnies Sturmpanzer et Sturmtiger.

equipements et véhicules

* Final Blitzkrieg inclut 130 véhicules, 24 armes lourdes (canons) et 32 armes d’infanterie différents.
On trouvera parmi les nouveaux véhicules américains : le M24 Chaffee, les chasseurs de chars M36 et M36B1, le Sherman « Easy Eight » M4A3E8, le Sherman Jumbo M4A3E2 avec ses variantes équipées d’un canon de 75 mm, 76 mm, ou d’un lance-flammes ; ainsi que des variantes tardives de divers modèles de Shermans.
Parmi les nouveaux véhicules à disposition de l’Allemagne : le PSW 234/3, le Flakpanzer 38(t), le Sturmtiger, Jagdtiger, Panther G mantelet-masque, le Hetzer lance-flammes et des variantes tardives de nombreux panzers, chasseurs de chars et canons automoteurs.

* A cela, vous pouvez ajouter tous les véhicules inclus dans CMBN et ses modules/pack, ainsi que dans CMRT, lorsque leur présence se justifie sur le Front de l’Ouest à la période donnée.

* Les véhicules arboreront automatiquement leurs livrées de camouflage hivernales dès lors que la date de l’engagement joué est janvier 1945 et que le paysage est enneigé. En décembre 1944, les véhicules peuvent également afficher leur camouflage si le « mod tag » [whitewash] est appliqué au scénario donné.

contenu

* Final Blitzkrieg sera livré avec quatre campagnes.

* La campagne d’entraînement prendra place à la fin de décembre dans Lutrebois, situé juste au sud de Bastogne.
La campagne américaine mettra le joueur à la tête de l’ensemble du Combat Reserve Command (CCR) de la 4ème Division blindée, entre le 23 et le 26 décembre, alors qu’elle tente de briser l’encerclement de Bastogne en attaquant par le sud. Dirigez le char du Lt. Col Abrams (oui, il s’agit de CET Abrams là!), engagez la 5ème Division de Fallschirmjägers et la 26ème Division de Volksgrenadiers. Soyez de premier à tendre la main à la 101ème retranchée dans Bastogne, au terme de cette offensive blindée historique à travers Assenois.
Une seconde campagne américaine traitera de l’assaut sur la ville d’Aix-la-Chapelle. Le combat urbain sera à l’honneur !

* La campagne allemande vous placera à la tête du fer de lance du Kampfgruppe Peiper durant son offensive sur la Meuse. Taillez votre route à travers Stavelot, Stoumont, et bien d’autres lieux historiques. Vous ferez face à de nombreux dilemmes entre la nécessité de faire vite, le besoin de reposer vos unités, et de vous ravitailler en carburant alors que vous tenterez de percer les lignes américaines avant d’être vous-même isolé et supplanté par la pression adverse.

* Il y aura 25 scénarios indépendants. Ces scénarios comprennent, entre autres situations, les engagements directement liés à la Bataille des Ardennes, la campagne de Lorraine à l’Est de la France ainsi qu’une poignée de batailles en Hollande.

* Le jeu inclura des Master Maps des lieux historiques suivants : Nord de Aix-la-Chapelle, Stoutmont – La Gleize – Cheneux, Stavelot, Noville, Kinkelt-Rocherath, Marnach, Meijel, Hofen-Rohren – les secteurs de Monschau, Lutrebois et St. Vith. Cette liste ne comprend pas les cartes historiques indépendantes qui sont plus petites.

* Plus de 330 cartes pour les Batailles Rapides, dont les cartes de tous les lieux historiques mentionnés ci-dessus, et bien plus encore.
« Modifié: 03 avril 2016 à 21:08:56 par Carlos »
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)