Auteur Sujet: [CMBN] Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo  (Lu 4964 fois)

Archange

  • Amibe
  • *
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Ayant eut le malheur de laisser à Turambar le choix du scénario et de l'équipe, il a réussit à prendre sur les quatre combinaisons disponibles sur la démo, celle que je redoutais le plus: Closing the pocket avec lui en défense.

Le scénario se passe juste après que les américains aient refermé la poche de falaise avec l'aide des polonais, des canadiens et des rosbiffs. Mais le dispositif n'est verrouillé que par quelques fantassins retranchés dans un village. Les allemands que je dirigerais doivent à tout prix repousser les américains du village pour rompre l'encerclement, permettre de le repli de l'armée sur Paris et ainsi repousser les forces alliés de France, bref la totale.

Bien sûr, la prise de ce village sera affreusement difficile...

L'objectif du commandant allemand sera donc en priorité de s'emparer du poste de commandement allié dans le village, mais également de sécuriser le carrefour sur le flanc droit ainsi que le pont hors-champ sur la gauche (pardonnez le pilote d'avion de reconnaissance allemand qui est vraiment pas doué de vous fournir de tel screen :hum: )




Pour cela il ne dispose que de 6 groupes de combat et leurs officiers, 2 mortiers, 4 mitrailleuse de type MG-42, quelques équipes anti-chars, un observateur d'artillerie et pour tout support blindé, ça:



Bon, ce sont de bons petits véhicules rapides, redoutable contre l'infanterie et capable de fournir un feu de couverture permettant à quelques soldats d'avancer vers l'ennemi pendant que ce dernier baisse la tête mais face à des lance-roquette, des canons anti-chars, des chars ou même tout simplement des mortiers légers, ç'est pas tip top. Autant vous dire que le chef d'équipage aura vite fait de rentrer sa tête dans l'habitacle.

Enfin bon, 4 de ces joujoux c'est toujours mieux que rien.

Le QG de falaise, conscient de l'importance vitale de la mission a alloué à l'observateur 4 obusiers de 305 millimètres.

Bref, c'est pas glorieux glorieux, mais heureusement 2 chars panthers, les plus modernes du Reich sont à à peine 10 minutes de ma position, il ne seront pas de trop. Ils sont suivis de prés par quelques chasseurs de char allemand obsolètes, mais bon, je vais pas m'en plaindre, ils pourront toujours détourner les tirs ^^

Malheureusement, les américains envoient tous ce qu'ils peuvent de leur côté aussi pour tenir le village et enfermer une bonne fois pour toute les allemands en Normandie. Les avions de reconnaissances signalent plusieurs colonnes de char se dirigeant vers le futur champ de bataille, bref, ça s'annonce serré et plutôt à l'avantage du ricain.

Mais bon les allemands ont pas le choix et doivent mener un assaut quasi-suicidaire sur le village, c'est leur dernier espoir de survie.


J'ordonne donc à mon observateur de demander aux obusiers de pilonner le village pour essayer de clouer les américains au sol et de détruire leurs abris.



Espérons que je pourrais faire un maximum de dégât.

Comme vous pouvez le voir sur l'image ci-dessus, mes hommes aperçoivent du mouvement le long de la haie à gauche, dans le cimetière de l'église et le long de la route à droite. Il va falloir être très prudent.  



Mes choix d'angles d'attaque sont plus que limités: le flanc gauche ne possède aucun couvert, le flanc droit peut permettre d'avancer mais le couvert y est imparfait, de même que les deux verges de pommiers au centre.

Je décide donc de séparer mes forces et d'exploiter les deux options les moins suicidaires.

Pour couvrir l'avancer qui s'annonce pénible de mes hommes dans les verges, je demande à l'un de mes mortiers de tirer des obus fumigènes:



Mon deuxième mortier devra quand a lui tirer dans quelques minutes des obus fumigène de ce côté pour couvrir le flanc droit.


D'ailleurs, en parlant de mes hommes, voici les positions allemandes après le déploiement:




J'ai positionné 2 mitrailleuse sur chaque flanc prendre les américains du village sous un intense-feu croisé. A terme l'une des mitrailleuse de droite (à gauche sur le screen) ira se positionner au carrefour pour balayer la rue centrale. Enfin, si j'arrive à m'emparer du carrefour déja...

L'assaut de droites comme celui du centre sera mené par 3 groupes d'assaut, 2 auto-mitrailleuses et une équipe antichar en soutien.

Voila le schéma d’attaque fait à l’arrache sur paint.


Bref, rien qu'en voyant le screen je me dis que mon plan est nul et que je ferais mieux de déclarer forfait xD
« Modifié: 23 avril 2012 à 23:28:10 par Carlos »

Archange

  • Amibe
  • *
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #1 le: 17 septembre 2011 à 19:01:50 »
Minute 45 à 44:


[SPOILER]
A l'arrière:

Le tour commence sur un grosse déception... Mon mortier censé enfumer le village pour couvrir la progression de mes hommes a... enfin jugé par vous même...



Non ! Vous ne rêvez pas ! Ils ont tiré à 20 mètre d'eux ! Mais je crois que même moi sans entrainement j'aurais moins foiré ce tir !

Bref, ça commence bien...




Flanc droit:

Un petit coup d'oeil au flanc droit et...

WTF ?

Turambar a visiblement décidé de se la jouer "j'emmerde les balles, j'vais où je veux d'abord !"


Mais que fais donc ce half track ici ?

En tout cas mon mitrailleur se donne à cœur joie. Mais les dégâts sont superficiels.


Ah... ok... le half track décide de traverser toute la route totalement à découvert...


Deuxième déception de la minute, mon mitrailleur est un boulet... aprés une première rafale victorieuse, ç'est vraiment lamentable... et oui ! quand la cible bouge c'est plus dur.


Dans tous les cas, le M3 parvient au carrefour.


Et disparait dans un bosquet.



Toujours est-il que mon flanc droit progresse:



Ils doivent traverser un petit passage à découvert


Mais un mitrailleur de Turambar, en position derrière la haie du verger à l'oeil et arrose mes fières soldats allemands de quelques balles


Et voici donc le premier blessé allemand, le premier d'une longue série je le sens...


Heureusement mon deuxième groupe de mitrailleurs est un peu plus capable que le premier et envois un véritable déluge de balle pour couvrir leurs camarades. 


MANGES MANGES MANGES !!!! :$

Bref, voici mon flanc droit après une minute d'avancée (les arbres ont été enlevé:





Le village:

Point positif, ils ont l'air d'en baver ! Mes servants d'obusiers ont l'air capables eux.













Vue globale:



Non, le centre n'a pas avancé, j'attendais d'avoir une couverture de fumigène.

[/SPOILER]


EDIT: y'a un moyen de spoiler ?

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #2 le: 19 septembre 2011 à 15:25:01 »
Sympa comme début d'AAR; tu nous diras j'espère si le scénar vaut le coup en multi, ne l'ayant joué qu'en solo me s'agissant.  :)

Pour les balises "Spoil", pas de bol, elles n'existent pas sur le forum. On utilise en général le code couleur  blanc pour dissimuler le texte...mais pour les images, pas de salut en dehors des "miniatures" ou "Thumb" à déplier.  :)

Vu les débits actuels, quelques images en grand écran ne feront pas de mal, mais ça va évidemment devenir tendu si elles s'accumulent au delà de la raison.
(en "découpant" les scènes post après post, on parvient à limiter la casse en n'affichant pas trop d'images sur une même page, mais en les répartissant sur plusieurs)
« Modifié: 19 septembre 2011 à 15:45:23 par Carlos »
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

Archange

  • Amibe
  • *
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #3 le: 20 septembre 2011 à 07:57:55 »
En ces cas je ferai pas mal de triple posts pour changer de page rapidement.

Toi fais des commentaires inutiles à chaque post :p
« Modifié: 20 septembre 2011 à 20:56:47 par Carlos »

Turambar

  • Têtard
  • *
  • Messages: 150
  • Maître du Destin
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #4 le: 20 septembre 2011 à 16:30:16 »
Moi aussi je peux commenter inutilement?

Archange

  • Amibe
  • *
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #5 le: 20 septembre 2011 à 20:52:17 »
Bien sur tutu tu peux même faire partager tes ressentis sur tel ou tel moment de la partie. Le tout c'est d’étaler* si j'ai bien compris.

[EditCarlos : * Et d'écrire français, gaffe aux fautes ;) ]
« Modifié: 20 septembre 2011 à 20:56:02 par Carlos »

Archange

  • Amibe
  • *
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #6 le: 21 septembre 2011 à 19:35:20 »

Minute 44 à 43:


Flanc droit:

Sur le flanc droit ! Que d'action !

Mes hommes commencent à avancer vers le carrefour:

Mon premier véhicule de reconnaissance ouvrira la voie, fonçant à toute allure vers le carrefour



Pendant que le deuxième va se positionner en bordure du champ




D'ici il devrait avoir un bon angle de tir sur le half track qui est abrité dans le bois en face.




Mes fantassins prennent position dans le petit bosquet. Le 3éme groupe se place en bordure des arbres pour couvrir avec la mg-34 le 3éme groupe qui va suivre le véhicule de reco.




Mon véhicule de reco aperçoit du mouvement dans le village et arrose généreusement la zone. Sans faire de dégât hélas. Enfin le pauvre clerc normand qui trouvera son église toute percée de gros trou faite par le canon de 20 mm ne sera pas de cet avis.



Mais les ricains ne laissent pas impressionner et répliquent.




Les coups restent globalement superficiel mais le chef d'équipage est obligé de rentrer la tête dans l'habitacle. Une balle traverse même le blindage. Le pilote prend peur et se met à reculer.



Un peu avant, le troisième groupe s'élançait à la suite du blindé léger.



Mais il tombe nez à nez avec le M3 qui contourne le véhicule de reco ! L'équipage de se dernier manquant de visibilité ne le voit pas alors q'il est à à peine quelques mètres ! 



Mais alors que le mitrailleur va les aligner, une rafale de balle venant de la gauche lui fait baisser la tête.



Le groupe se remet alors à sprinter pendant que deux soldats équipés de MP-40 décident de faire feu sur le M3 pour couvrir leur camarade. Malheureusement, un fantassin dans le village ou embusqué autre part réussis à en abattre un. 




Heureusement,le deuxième équipage de blindé léger a enfin fait pivoter sa tourelle et ouvre le feu sur le half track. Mais la première rafale est stoppé par les troncs d'arbre.





Front centre:

Les fumigènes tirés par mes glandus de lanceur de patate commençant à tomber au bonne endroit, j'envois 4 courageux soldats prendre pied dans le verger, histoire de voire si les ricains leur tirent dessus.

Les quatre braves allemands s'élancent, vaguement rassuré par le petit nuage de fumée blanche au loin.



Ils prennent position, ne voient rien et ne sont visiblement pas vue. Le chef du groupe fait un signe au homme restés en haut de la colline: la voie est libre !



C'est alors qu'ils aperçoivent sur le flanc droit un half track fonçant droit sur leurs camarades à découvert ! Ni une ni deux, ils se mettent à tirer, quitte à dévoiler leur position. Bonjour l'effet surprise mais bon, sans eux le flanc droit aurait tourné à la boucherie.





Le village:

Regardez si c'est pas magnifique ! Mes artilleurs s'en donnent à cour joie depuis falaise. Profitez en aussi pour regardez les mouvement de troupes américains qui courent dans tous les sens, désemparé.










D'ailleurs je vois sortir des bois derrière le village 3 soldats américains portant avec eux des sacs à dos remplis d'obus de canon AT.

Stupéfaction ! Il envoit les pourvoyeurs du canon dans le village. Mes bombardements auraient-ils fait plus de dégats que je ne le soupçonnais ? Cela me remet en confiance. De plus, sans les pourvoyeurs, le canon n'est défendu que par les 2 servants, je devrait m'en sortir avec un assaut frontal rapide, sans compter que je sais maintenant qu'il est dans le petit bois derrière l'église.



Les trois hommes slaloment entre les obus, enjambent la barrière et se positionne hors de ma vue dans le verger.



Autre grande nouvelle, un de mes sous-officier qui observe le village depuis la colline a repéré des mortiers américains dans le cimetière.



J'espère qu'une deuxième équipe ou tout du moins les pourvoyeurs se trouvaient un peu plus à gauche, ou un obus vient de tomber.



Vision globale:



L'offensive suicidaire de Turambar perturbe mon avancée à droite mais rien d'insurmontable. Au centre la progression s'annonce relativement aisée jusqu'au deuxième vergers. Aucun moyen de juger de l'éfficacité des tirs d'obusiers, mais je reste confiant au vue des mouvement de troupes ricain.

Archange

  • Amibe
  • *
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #7 le: 22 septembre 2011 à 17:46:21 »
Minute 43 à 42:


Flanc droit:

L'équipage du véhicule de reconnaissance reprend du poil de la bête et s'aperçoit de la présence du M3 américain




Pendant ce temps, les fantassins dans le bosquet sont violemment prit à parti par les ricains du village. Néanmoins ils répliquent et tirent également le half track.




Le mitrailleur américain tirera enfin ses premières cartouches sur le 3éme groupe: un homme à terre:



La deuxième rafale sera pour mon second véhicule de reco mais sa vengeance sera terrible !




Manges manges !!




Le méchant tireur est...blessé... faut m'expliquer comment on survit à une rafale de 20 mm HE à bout portant dans la tête...




Le pilote lui s'enfuit paniqué. Il a hélas eu la présence d'esprit de prendre une mitraillette... quand il recouvrera ses esprits il pourra harceler depuis le bois... ça va être ennuyant.



En revanche, le groupe trois se fait violemment prendre à parti par les 'ricains du village.







Bref, le bilan du flanc droit est plutôt mitigé... beaucoup de perte même si ce n'est pas insurmontable... Le M3 m'aura causé des ennuis mais est-ce que ça valait le coup de le sacrifier ainsi ?

Je dirais que pour le moment c'est match nul.

Je fais également avancé une mitrailleuse lourde qui devra à terme couvrir mes hommes depuis le crossroad et 3 hommes s'occupent de soigner le premier blessé de l'assaut, fauché par une mitrailleuse dés la 5éme seconde de la partie.





Archange

  • Amibe
  • *
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #8 le: 22 septembre 2011 à 17:46:39 »

Front centre:

La verger est apparemment hors du champs de vision des ricains. 

Mon équipe envoyée en éclaireur s'élance vers la haie du deuxième verger:



Ils prennent position et ne sont pas inquiété par les tirs alliés:



Leurs camarades se décident à les suivre une fois sur que c'est sans danger. Faut pas déconner quand même !









Dans le village:


Le bombardement se poursuit:



Les ricains courent dans tous les sens ! Ils ont l'air de décrocher dans tous le verger, et je pense même que turambar abandonne complétement mon flanc gauche !





C'est alors que mes observateurs s'aperçoivent qu'une mitrailleuse se trouve dans la cour d'un bâtiment juste derrière le verger.




Mais plus important ! Un canon !



Cela mérite réflexion... il est plutôt mal placé faut avouer mais... j'ai vue des pourvoyeurs de munitions sortirent du bois dérrière l'église, donc je peux supposer qu'il y a un canon là-bas... si le deuxième est ici, le flanc gauche est totalement dépourvue d'arme anti-char à moyenne et courte portée ! Dois-je passer avec mes deux véhicules de reco par la gauche en les épaulant avec un groupe de combat ?

Deuxième solution tout aussi probable: Turambar est un gros boulet et a oublié ses pourvoyeurs dans le bois alors qu'il déplacé son canon pendant le déploiement et s'en est rendu compte qu'au tour d'avant...

Du mouvement dans l'église:



Ils feraient mieux de bouger d'ailleurs... ça tombe vraiment pas loin !:





Vue globale



C'est plutôt bien partie au centre, ça stagne un peu à droite... mais bon, je suis pas trés confiant.


Archange

  • Amibe
  • *
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #9 le: 24 septembre 2011 à 14:36:47 »
Minute 42 à 41:


Flanc droit:

Mon véhicule de reconnaissance a donc pourri la gueule du M3.



M3 dont le pilote n'entreprendra visiblement pas d'action de guérilla depuis le bois du carrefour... Le lâche !



Le véhicule allemand se dirige vers le carrefour



Malheureusement l'angle de vue est légèrement bloqué par l'arbre et de toute façon ce n'est pas aisé de voire quelque chose depuis l'habitacle, il va falloir que je l'avance si je veux balayer la rue principale au 20 mm




En attendant le chef du 3éme groupe, qui garde son calme ordonne à ses hommes d'abandonner les blessés à leur sort et de foncer vers l’abri salvateur de la haie. Hors de question de faire demi-tour.



Hélas le mitrailleur est sonné par un tir et se met à ramper, gêné dans sa progression par sa MG-34.



De nombreux tir fusant d'un des bâtiments du village, son camarade tentera de le couvrir tout en avançant avec sa MP-40:


Mais son chargeur étant vide, il se voit contraint de sprinter à son tour vers la haie.



Le mitrailleur est encore loin et la route est criblée de balle par les 'ricains. Malgré les encouragements de ses camarades ses chances de survie sont limitées ;(...



Pendant ce temps je vais avancer mon second véhicule sur la route pour mitrailler le verger de flanc.



Malheureusement celui-ci non plus n'apercevra pas d'américains et ne tirera pas.



Pendant ce temps, dans le petit bois on se tient prés.



Mon équipe de mitrailleur arrive à leur niveau.





Archange

  • Amibe
  • *
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #10 le: 24 septembre 2011 à 14:37:02 »

Centre:

Hop hop ! A peine les renforts arrivés mes quatre courageux soldats d'avant garde s'élancent vers le village.




Mais cette fois-ci leurs petits camarades les couvriront activement





La position ne semblant pas être prise pour cible j’envoie tous mes fantassins sur la haie ne laissant que mon équipe AT et le chef de la section en arrière. 



Mes quatre bonhommes s'arrêtent au milieu du champ: Un américain vient de traverser un petit passage à découvert à toute vitesse vers la gauche. Ils ouvrent le feu.



Et maintenant en voila un autre qui s'enfuit...



Euh.... ils ont l'air vraiment effrayés là les ricains... ou alors Turambar essai de permuter les flancs histoire de faire changer d'air à ses hommes...



Toujours est il que mes hommes parviennent à la dernière haie avant le village.

   

Et aperçoivent les corps de deux 'ricains morts ou agonisants qu'ils viennent d’abattre



Ils se mettent à couvert, je suis assez content d'eux, ce ne sont pas des vétérans aguerris mais ils restent des soldats réguliers bien entrainés et leur chef d'escouade garde foutrement bien son sang froid. Devant ils devinent à travers la fumée des fumigène et la poussière soulevée par les obus des cadavres déchiquetés par les explosions.




Dans le doute, le chef d'escouade demande à un de ses hommes de lancer une grenade... bonne idée un américain caché parmi les cadavres prend peur et tente de se relever en tirant sur les allemands avec son colt:



Je choisi de faire passer mes véhicules sur le flanc gauche, voulant éviter le canon AT dans le verger et ayant fait le paris que Turambar n'était pas un gros boulet et que son deuxième canon était bien dérrière l'église.



Ils prennent position en bordure du champs à gauche du village:



Je les fais suivre par un groupe d'infanterie qui sécurisera la gauche du village avec eux:



Mes blindés voient du mouvement droit devant et arrosent gentiment la haie, mais celui de gauche se prend une balle qui ricoche sur son capot.



Voici le coupable: un soldat 'ricain embusqué dans une maison au loin qui pensait pouvoir oneshooter le chef d'équipage.



Et c'est à ce moment là que je comprend que oui, Turambar était un gros boulet et que son canon était en faite juste en face de mes véhicules pendant tout ce temps !!!! :o heuresement les artilleurs se sont enfuient avant de tirer mais je vous dit pas les sueurs froides !




Le village:

Je pense que ces quelques screenshots représenteront bien l'état d'esprit des défenseurs:











De ce que ce que je vois, la petite chapelle constitue le seul îlot de résistance à peu prés organisé.




Vue globale:




Ca avance lentement mais surement. Je suis pleinement satisfait de l'avancé au centre où aucune pertes n'est à déploré pour l'instant. Un canon AT ennemi est déja hors d'état de nuire et le deuxième, va bientôt tomber sans faire de dégats je l'espère !

Sur le flanc droit: 3 bléssé dont deux non encore bandé/pensé qui risque de passer de vie à trépas d'un isntant à l'autre (sans compter qu'ils sont à découvert) et un mort. C'est moins bien mais finalement c'était prévisible. Aucun véhicule perdu, c'est déja ça !

Archange

  • Amibe
  • *
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #11 le: 25 septembre 2011 à 09:56:56 »
Minute 41 à 40: Plus facile que prévu:


Flanc droit:

Voyant mon infanterie clouée au sol et les deux canons AT dans le verger, je décide de rusher avec mon premier véhicule dans le village et de positionner le second entre les blessés et le village pour permettre au second groupe de les soigner sans être canardé. Le 1er groupe lui foncera rejoindre le troisième.

Le conducteur passe la première alors que les derniers obus s'écrasent sur le village: cela fait plusieurs jours que les artilleurs allemands de Falaise tirent quasiment sans discontinuer et que le ravitaillement ne passe plus.








Mais alors qu'il avance, je vois le pilote du M3 tenter je ne sais quoi:



Mais des soldats positionnés au niveau de la première haie au centre le repérerons: et même si le kar-98k doit se recharger à la culasse et que bien souvent les américains prennent l'avantage dans les assaut grâce à cela, il se révèle particulièrement précis:





MANGES MANGES MANGES !





Pendant ce temps, les américains courent dans tous les sens, effrayés par le canon de 20 mm monté sur roues qui arrive. Ce dernier décide de mitrailler le bâtiment à sa gauche pour soulager la pression sur la route où les allemands tentent tant bien que mal de progresser.



Et d'aprés ce que je vois... il fait un véritable carnage,  la MG-42 balayant les fenêtre et le 20 mm faisant exploser la façade en une multitude d'éclat qui iront se loger dans la chair tendre des rosbiffs. C'est l'enfer là dedans, mais ils restent assez nombreux.











Puis le mitrailleur reportera son attention sur le cimetière qu'il commencera à arroser. Je verrais dans la prochaine vidéos si la première rafale aura était successful



Pendant ce temps mon servant de MG-34 tente temps bien que ma de rejoindre son escouade... On l'imagine tremblant de peur, son esprit refusant de réagir correctement... brrrrr :s




Ses compagnons préfèrent baisser la tête.





Heureusement les renforts arrivent !




Au début tout ce passe bien, le véhicule de reco se place entre le village est les fantassins, ceux-ci commencent à s'occuper des blessés alors que les balles ricochent bruyamment sur le blindage de leur couvert de fortune (imaginez la situation :s ). Malheureusement le canon de droite n'a pas été abandonné par ses servants (dommage pour eux :p ) et tirera un obus.



L'obus va traverser la tourelle de par en part sans tuer le tireur (z'ont de la chance quand même mes deux véhicules ^^ ) et va partir s'enfoncer bruyamment dans le sol, à 3 mètres de mes fantassins.



Le chef d'équipage choisira la retraite, machine arrière à fond !



Les fantassins sont désemparés... les membres du premiers groupe se jettent à terre et tentent de soigner les blessés sous les tirs ennemis mais les hommes du 3éme hésitent... moment d'hésitation qui mettra hors de combat l'un des membres du groupe. (les gémissements, les balles, la peur, l'impuissance, j'aimerais pas être à leur place, ç'est là qu'on se rend compte que chaque traverser d'un terrain à découvert sous le feu de l'ennemi se transforme en mini jour J pour les hommes.)




ILs se décideront à sprinter vers le carrefour, et arriveront au niveau du 2éme groupe en même temps que le servant de MG-34 qui a fait dans son pantalon de soulagement: on le comprend.



Au centre:


Mes quatre soldats commencent à devenir de vrais petits commando !! jugez en par vous même:

La lancée précédemment explose dans la fumée:



C'est alors que les soldats à droite se rende compte une fois la fumée dissipée de leur côté, de la présence du canon AT (oui ils n'ont pas de radio et de toute façon n'ont pas eut l'occasion de s'en servir, ils n'étaient pas au courant):



Les servants s'enfuient... un massacre...











Des ricains retranchés dans un bâtiment tentent de répliquer, mais mes quatre héros répliquent en en envoi un au sol






Pendant ce temps les renforts arrivent:









A gauche, j'ordonne à l'un des véhicules de faire marche arrière et de continuer dans le verger comme convenue à l'origine. L'autre restera ici pour couvrir les fantassins envoyés à gauche.





Il arrivera au milieu du verger mais n'aura pas d'angle de tir.



Les fantassins de gauche s'élancent à travers le champ, couvert par mon deuxième blindé.



Ils doivent prendre position prés du canon.







Finissons par tous ces corps américains...






























Vue globale

Ca avance, lentement mais surement. J'espère avoir presque fini de sécuriser le village d'ici 5 minutes.



Archange

  • Amibe
  • *
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #12 le: 29 septembre 2011 à 17:36:16 »
@Carlos: j'ai pas joué beaucoup de PBEM mais je pense que c'est pas un scénnar' vraiment top pour jouer en multi.
« Modifié: 29 septembre 2011 à 17:39:54 par Archange »

Archange

  • Amibe
  • *
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #13 le: 29 septembre 2011 à 17:37:43 »

Minute 40 à 39: La ligne de front se stabilise


Flanc droit:

Mon auto-mitrailleuse avance sur l'église  !




Elle arrosera généreusement le cimetière et détruira une des jeeps américaines garées derrière le muret.



Un tireur embusqué dont la position est inconnu va tirer une roquette de bazooka...  et se rater pitoyablement :p




Un peu derrière les fantassins s'approche du carrefour grâce au couvert de la haie.





Un groupe prend position derrière le muret.




Hélas un homme se prendra une balle perdu.



Je re-refais avancer mon deuxième véhicule qui avait encore une fois reculé et fonce vers le village à travers champs.









Pendant ce temps, sur la route on s'efforce de soigner les blessés.




Archange

  • Amibe
  • *
  • Messages: 29
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : AAR: Closing the pocket en PBEM vs Turambar... sur la démo
« Réponse #14 le: 29 septembre 2011 à 17:40:26 »

Front centre


Un américain tente de jouer les héros:



MANGES MANGES MANGES !





Un autre passe dangereusement la tête par la fenêtre: la punition sera rapide.





Mais un des mes quatre gugus héroïques est bléssé...



VEANGEANCE ! crient ses camarades !



Pendant ce temps les renforts prennent position à leur droite et canardent eux aussi les maisons en face.



Le canon de 20 mm crachera lui aussi des projectile mortels pour abimer les façades et tuer quelques 'ricains.





Avant d'avancer un peu. Il sera prit pour cible par une roquette mais là encore, les soldats de Turambar se démarquent par leur débilité xD



A gauche les fantassins prennent position. Mais une balle perdu enverra un homme au tapis.



Le chef d'unité n'a visiblement pas le moral (en bas à guauche):



Mais les deux américains planqués dans un trou d'obus face à eux n'en seront pas moins lardés de projectiles.





Pendant ce temps mon dernier véhicule se décide à faire le tour du champ pour attaquer le village à revers.










Vision globale:

La ligne de front (sans les arbres:)





Maintenant que j'ai bien avancé et ait coincé l'américain je doit enfoncer les clou sans qu'il puisse réagir: une attaque au fumigène dans le champs est une option, cela permettrait de traverser sans trop de difficulté, mais j'ai un peu peur pour les combats au corps-à-coprs dans les maisons.


Il va falloir se montrer percutant à gauche et à droite en faisant gaffe aux lances-roquettes.