Auteur Sujet: [JdR Papier] Warsaw  (Lu 4746 fois)

jihcé

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 606
    • Voir le profil
[JdR Papier] Warsaw
« le: 04 janvier 2011 à 00:00:43 »
WarsaW



editeur : John Doe Editions


Je ne sais pas ce qui m'a pris mais, récemment, j'ai remis les pieds dans une boutique de jeux de rôle, une de celles qui est nichée dans le 5e arrondissement, non loin de l'Université de Jussieu.

Évidemment, l'émotion aidant, et après avoir parcouru d'un œil aussi avide qu'hagard les rayons (semi) emplis de nouveautés aux noms exotiques et pittoresques, je suis reparti avec un bouquin sous le bras (*).

WarsaW, donc, se présente sous un petit ouvrage de 128 pages au format A5, publié dans une gamme qui se veut "one-shot". Pas de suppléments, donc mais un univers et un système adapté succinctement décrit jeté en pâture aux MJ désireux d'improviser autour.

De quoi s'agit-il ?

Citer
Varsovie, 1964, le conflit débuté en 1914 ne s’est pas terminé en 1918. Après un demi-siècle de guerre, les belligérants se sont pour la plupart retirés du conflit. Ne restent que les deux empires totalitaires que sont le Komingrad (ultime avatar de l’URSS) et le NeuReich (l’héritage de l’Empire de Guillaume II) s’affrontant sans relâche et sans pitié. Ces deux blocs, engagés dans une guerre d’usure destructrice s’affrontent à présent en Pologne, plus particulièrement à Varsovie. Le pays est bouclé, cerné par d’immenses murs surveillés. La Pologne est devenu un immense no man’s land entre les deux armées. Un no man’s land peuplé de civils, de résistants, d’une population oubliée et prisonnière de la guerre.

Cet affrontement a donné lieu à des innovations pionnières terribles. Soldats zombi, aliénés aux capacités surhumaines, zeppelins bardés de canons ravagent les derniers pans de mur encore debout d’une ville martyre. Totalement isolée, la cité a été oubliée par le reste du monde, qui se contente d’attendre prudemment l’issue du conflit.

Varsovie est devenue WarsaW.

Résistants patriotes, contrebandiers, partisans anarchistes ou soldats déserteurs, les personnages ont rejoint une faction et tentent de survivre dans cette ville ravagée. Vous êtes l’un d’entre eux.
WarsaW, c’est une uchronie guerrière pulp, une sorte de bataille de Stalingrad aux inventions dégénérées et aux monstres mécaniques. Une ville en ruine, peuplée de meutes de cannibales, de soldats modifiés par des prothèses rouillées. Dans cette métropole assiégée et cernée par les armées étrangères, quels seront vos choix ? Simplement survivre, combattre l’envahisseur, s’enrichir au marché noir ou bien tenter de faire triompher la paix, cette paix qui n’existe plus que dans les livres d’histoire interdits ?

Une uchronie pessimiste pulp donc, dont j'avais entendu parler sur inénarrable forum des canards pressés, où l'un d'entre eux se demandait avec quoi adapter S.T.A.L.K.E.R., le jeu vidéo, autour d'une table de vrais rôlistes.
Et force est de reconnaitre qu'il y a de quoi faire, et qu'il existe quelques points de passage d'un univers à l'autre.
L'univers de WarsaW, loin de se revendiquer crédible, présente un côté steampunk assez amusant, et propose un système de jeu simulant la tension et la fatigue des personnages.
Le livret est assez court pour que tout amateur ayant par le passé dévoré ses manuels de 400 pages reste un peu sur sa faim, mais une fois le parti pris de le prendre comme une boite à outil pour forger "son" WarsaW, force est de constater que le bouquin remplit bien son ouvrage (même si j'aurais préféré moins de règles et plus de descriptions personnellement).

Bon, personnellement, je suis pas certain de refaire un jour une partie de jdr, mais le jeu m'a suffisamment titillé le cortex pour que je me fende d'une "illus-photo-montage" qui pourrait être un écran de Mj en 3 volets (genre 24x32cm par volet).


* En fait, c'est même pas vrai, j'ai aussi acheté Maléfice 3e édition. Oui, je suis faible... Et oui, je vous emm...
« Modifié: 04 janvier 2011 à 00:16:42 par jihcé »

Nikau

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 2110
    • Voir le profil
Re : [JdR Papier] Warsaw
« Réponse #1 le: 04 janvier 2011 à 08:04:36 »
Ah oué quand même, très joli taff là...

J'aimerais avoir le temps de faire ce genre de projet (sans la moitié du talent, mais bon...) *soupir*

jihcé

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 606
    • Voir le profil
Re : [JdR Papier] Warsaw
« Réponse #2 le: 04 janvier 2011 à 11:50:39 »
Mici Nikau :)
C'était justement appréciable d'avoir tout le temps désiré (par opposition à un boulot rémunéré), même si justement ça traduit aussi un certain manque de boulots rémunérés dont je me passerais bien ;)
M'enfin, ça m'aura permis de tester une nouvelle technique de montage.

Lafrite

  • Calamar
  • ***
  • Messages: 889
    • Voir le profil
Re : [JdR Papier] Warsaw
« Réponse #3 le: 04 janvier 2011 à 12:31:05 »
C'est superbe en tout cas  8o
\o/ Vainqueur des Championnat FDé Esprit 2008 et 2009. Vice Champion 2010 et 2011 \o/

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
Re : [JdR Papier] Warsaw
« Réponse #4 le: 04 janvier 2011 à 12:57:23 »
WarsaW lui même me fait penser à ces publications semi-professionnelles de Siroz dans la seconde moitié des années 80 telles "Bitume" ou "Zone" (donc bien avant INS/MV)

Un unique livret en noir et blanc, peu volumineux, un univers original, beaucoup de bonnes idées mais qui demandent à être dépliées, et réclament un gros travail de la part d'un MJ expérimenté. Une "boîte à outils" comme tu le dis

Le sous-titre des éditions John Doe est assez éloquent :

"Le jeu de rôle est mort mais personne n'est venu réclamer le corps"  :P

Par ailleurs, WarsaW semble très inspiré d'Iron Storm, un FPS uchronique qui comporte nombre de similitudes plus que troublantes : En 1964 (même date), la première guerre mondiale n'est pas terminée (même contexte) et le joueur évolue dans un univers où la technologie a évolué à partir des découvertes du début du siècle (même postulat d'évolution). C'est pas du Steampunk, plutôt du GazmoustardPunk  :dents:


(pochette russe apparemment)

Quant à "l'écran-maison", Wow, il est superbe, et je prends à regretter qu'Esprit ne bénéficie pas de ton talent  :rolleyes:
« Modifié: 04 janvier 2011 à 13:13:24 par Carlos »
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

Meliok

  • Calamar
  • ***
  • Messages: 948
    • Voir le profil
Re : [JdR Papier] Warsaw
« Réponse #5 le: 04 janvier 2011 à 13:32:35 »
Tiens, je ne sais pas si certains d'entre vous on remarqué, mais Casus est ré-apparu dans les rayonnages de votre libraire depuis Septembre ( ce qui fait que j'ai 2 numéro un de Casus, à , au bas mot, 20 ans de différence ^^)


EDIT : il y a d'ailleurs dans le n°2 un scénar pour Warsaw :)

jihcé

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 606
    • Voir le profil
Re : Re : [JdR Papier] Warsaw
« Réponse #6 le: 04 janvier 2011 à 13:40:45 »
WarsaW lui même me fait penser à ces publications semi-professionnelles de Siroz dans la seconde moitié des années 80 telles "Bitume" ou "Zone" (donc bien avant INS/MV)
Tout à fait, je pensais à ces titres : Silrin, Koros et même la première édition de Berlin XVIII...

Par ailleurs, WarsaW semble très inspiré d'Iron Storm, un FPS uchronique qui comporte nombre de similitudes plus que troublantes.

Ah oui, troublant, en effet. Après vérification sur le forum de l'éditeur, l'auteur cite effectivement World War Zero, la version PS2 d'Iron Storm, à priori meilleure (pour une fois) que la version PC.

Quant à "l'écran-maison", Wow, il est superbe, et je prends à regretter qu'Esprit ne bénéficie pas de ton talent  :rolleyes:
Je vois pas ce que tu veux dire... Sont parfait les graphismes d'Esprits :)

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
Re : [JdR Papier] Warsaw
« Réponse #7 le: 04 janvier 2011 à 19:14:32 »
Citer
Tout à fait, je pensais à ces titres : Silrin, Koros et même la première édition de Berlin XVIII...

Ah ouééé, j'ai eu Silrin (C'était 65 Francs à l'époque, et garni d'illustrations cradingues) et ait joué à Berlin XVIII (seconde édition en carton fort et couleur, du moins pour la couverture)

Berlin XVIII, et ses Joueurs flics entre Blade runners et punks teutons dans la mégapole berlinoise, se racontant leurs désespoirs autour de la "Koffemachine". Le glossaire à consonance germanique était bien vu, et contribuait pour joueurs verbo-consciencieux à une bonne immersion.
Le supplément "Marxmen 12.35", sorti pour cette seconde édition, qui témoignait d'un certain succès de ce jeu, était une bonne mine d'idées de scénars (et je me rappelle que certaines pages, imprimées en blanc sur fond noir était quasiment illisibles) dont cette fameuse base sur un satellite de Jupiter qui rappelait furieusement le contexte du film "Outland"

Citer
Tiens, je ne sais pas si certains d'entre vous on remarqué, mais Casus est ré-apparu dans les rayonnages de votre libraire depuis Septembre

Sauf erreur de ma part, ça fait au moins 2 ou trois fois que Casus Belli ressuscite sous une formule ou une autre, sans parvenir à la longévité de l'illustre ancêtre. Il y a je pense au moins trois "numéro 1". Et ça fait 30 ans d'écart en réalité. Perso, je ne l'ai découvert qu'au numéro 44.  :rolleyes:

Citer
Je vois pas ce que tu veux dire... Sont parfait les graphismes d'Esprits

Raaah oui, bien sûr, mais si on pouvait multiplier les bandeaux façon "Ecran WarsaW", ça serait un sacré truc quand même !  :)

PS : "SOS détournement: ce topic est tombé sous l'emprise de vieux cons nostalgiques ! Nous n'hésiterons pas à crasher le sujet en cas de rébellion des passagers !  :P

« Modifié: 05 janvier 2011 à 00:14:24 par Carlos »
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

jihcé

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 606
    • Voir le profil
Re : [JdR Papier] Warsaw
« Réponse #8 le: 05 janvier 2011 à 16:21:03 »
Rhaaa oui mais non, on commence pas à parler de Berlin ! ^^ J'aimais beaucoup cet univers, notamment pour le côté germanique qui changeait un peu de l'américain. D'ailleurs, si j'avais aussi acheté la 3e edition de Berlin XVIII, je n'ai pas craqué sur COPS, qui reprenaient l'idée de base de Berlin mais à L.A. et avec un côté un peu plus cyber.
Il me semble d'ailleurs que Marxmen 12.35 a été publié comme un supplément de la première édition (en dos carré collé, alors que le jeu de base était un simple livret agrafé), ce qui lancera et le jeu et l'éditeur, lequel commencera alors à faire des bouquins dans ce format (la 2e édition donc et surtout l'inégalable Whog Shrog, qui fut un de mes tout premiers jdr...).

'Tain, y'a comme une odeur de madeleine dans ce topic...
« Modifié: 05 janvier 2011 à 16:23:43 par jihcé »