Auteur Sujet: [ETW Darthmod 6.0] Campagne tardive Provinces-unies  (Lu 8411 fois)

ZeCid

  • Esprimitif
  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 3479
    • Voir le profil
[ETW Darthmod 6.0] Campagne tardive Provinces-unies
« le: 16 juillet 2010 à 02:45:50 »
C'est la 1ère fois (toutout' première fois) que je fais une campagne qui va aller jusqu'au bout, donc je crois que cà mérite bien un bon rapport, d'autant que la difficulté est au rendez-vous et le fun aussi (grâce à Maitre Vador et ses sbires).

Le darthmod se joue en type de campagne "world domination" et difficulté de bataille et campagne "hard"  comme chacun le sait (n'est-ce pas...).
De plus je joue (presque) sans fortifications, 4 tours par an (campagne tardive et 1783 à 1850), et avec le double de soldats que le darthmod n'en propose (qui en propose déjà le double de la version originale).
__________________________________________________________________________

[CLIQUEZ SUR LES PICS POUR LES VOIR EN ENTIER]

Si je n'ai JAMAIS terminé une campagne avant, j'en avais quand même commencé une bonne vingtaine dont un bon tiers avec les oranje donc je savais où je mettais les pieds:

- Adopter un profil bas en europe où les voisins francais et prusses deviennent très (trop) belliqueux dès qu'on fait mine de montrer des micro-velléités pseudo-expantionistes (vous avez dit sionistes? non non expansioniste)

- Jouer au maximum le grand méchant colonial sans pitié, le plus rapidement possible dans les amériques, et attendre patiemment son heure dans les Indes en attendant un contexte diplomatique favorable.

Les espagnols nous simplifient la tâche en nous déclarant indirectement (par jeu d'alliance) la guerre, et nous en profitons pour saisir 2 colonies ibériques avant de leur proposer la paix :

De quoi s'octroyer de substantiels revenus pour la défense de la patrie.

Contrairement à bien souvent, le francais devient un bon allié : la révolution a fait d'eux une république comme la nôtre ceci expliquant celà. Par contre, les Prussiens deviennent rapidement l'ennemi honni. J'ai eu beau faire le dos rond, ils ont pointé les teutons vers nous (...) à moults reprises, ponctuées de trèves trop courtes:






J'ai finit par frôler (nan toucher même) la catastrophe : une bataille décisive avec la seule armée que je pouvais aligner pour défendre la métropole, face à des troupes d'élites prussiennes (pas réputées pour leur fair play, ces enfoirés ne mettent jamais de préservatifs).
Bataille que j'emporte avec 1 unité de canons et une autre où il ne reste que quelques artilleurs, tandis qu'il restait des grenadiers en face. J'en ai vraiment chié dans mon froc.

Le carnage et le résultat final en disent plus long (quoique) qu'un slip à la machine à laver :








Heureusement par la suite, je vais pouvoir les raisonner et faire ami-ami (même si ya un bon gros paragraphe en plus dans le grand livre des rancunes) et avoir enfin la paix en europe.
Les espagnols se tenant à carreaux, je développe tranquillement mes nouvelles possessions transatlantiques, et enfin se présente l'occasion rèvée dans les Indes : je suis allié aux Marathes, Mysore est amical car bardé de technologies gracieusement offertes. Les vils Moghols les aggressent vilainement après avoir (avec vilénie) expulsé mes copains (bisounours) britanniques; n'écoutant que ma passion pour la paix, la liberté (et les bisounours en chocolats), j'interviens et écrase rapidement l'aggresseur, prenant possession de toute la côte est des Indes:


Les batailles sont remportées, parfois facilement malgré la supériorité numérique écrasante de l'ennemi :

Parfois plus difficilement, et celà va s'avèrer de plus en plus dur par la suite...  

Il était temps que je dispose de nouvelles sources de revenus : les Prussiens ont détourné leur aggressivité vers la France, qui s'est retrouvée écrasée face à une coalition austro-prusso-anglo-klingonne (il y a un intrus, trouvez-le). Grâce aux énormes revenus coloniaux et aux comptoirs indonésiens, je mobilise des troupes énormes en métropole, peu rassuré par ce charmant allié d'aujourd'hui, ennemi d'hier, qui m'encercle de toutes parts avec des forces  conséquentes :


Nos relations sont cordiales, mais pas question de repasser si près de la catastrophe : 4 armées sont maintenues uniquement pour la défense du territoire. Dans les Indes, les Moghols ont reprit du poil de la bète : ils tiennent bec et ongle leurs derniers territoires avec de puissantes armées et prennent l'initiative :

La stratègie Hollandaise est simple : ne courir qu'un lièvre à la fois...
1- bâtir un empire Indien en exterminant les Moghols, afin de liquider toute menace.
2- s'emparer ensuite des possessions espagnols et des 2 derniers comptoirs francais en Amérique, et tenir grâce à ma flotte un florissant empire caraïbéen.
3- Fort de toute cette manne outre-mer, mobiliser tout le pays et engager la guerre l'armaggedon apocalyptique contre la Prusse sur le vieux continent et lui rendre au centuple la monnaie de sa pièce.

A ce stade donc, une lutte sans merci est engagée en Asie entre "l'ancien" colon, le descendant de Babur qui surgit tout droit des steppes d'Asie 300 ans plus tôt, et le "nouveau" colon occidental débarqué de l'océan avec ses fusils et ses canons (fabriqués chez bisounours and co). Chaque bataille est remportée par ce dernier sur le fil du rasoir, mais les 2 camps alignent tant de troupes et de moyens qu'aucune bataille perdue ou gagnée ne peut faire pencher la balance.

Une des plus impressionnante confrontation où les hollandais défendirent presque jusqu'au dernier leur capitale administrative et militaire sur le sous-continent :


Des centaines et des centaines d'assaillants tombent sous le feux roulant des défenseurs aguerris...








... mais rapidement le front entier n'est plus qu'un gigantesque et sanglant corps-à-corps :








Toutes les lignes hollandaises sont hors de combat, et il faut repousser les derniers assaillants avec les milices postées en réserves dans le fortin.


Il ne reste qu'à lècher ses plaies jusqu'à la prochaine hécatombe :


Je tente de reprendre l'initiative quelques tours plus tard alors que la trève est de nouveau rompue : ayant détruit une armée adverse, j'en attaque une seconde dont la destruction m'ouvrirait la route vers le dernier port ennemi sous blocus de ma flotte.
8000 hollandais s'alignent face à 15 000 moghols et si le ciel est orageux, c'est au sol que le tonnerre va de nouveau gronder :




A nouveau feux roulant...


... charge dévastatrice...














Mais cette fois, le centre est enfoncé, anéanti, et toute l'armée (se) débande


Nos renforts font irruption et écrasent l'ennemi épuisé:


mais l'initiative est perdue et les 2 camps sont dos à dos après cette énième boucherie :



_________________________________________________________________

Année 1811, chaque camp fourbit ses armes :





Toute offensive laisserait planer une sérieuse menace sur nos arrières :


mais bon quand faut y aller...  :D





« Modifié: 16 juillet 2010 à 03:26:16 par ZeCid »
L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui...

Rekka

  • Nouveau Gourou
  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 3168
    • Voir le profil
Re : [ETW Darthmod 6.0] Campagne tardive Provinces-unies
« Réponse #1 le: 16 juillet 2010 à 09:01:12 »
Je reste bouche bée devant le nombre de soldats des batailles. Je ne sais pas quelle machine tu as mais ça doit être du lourd pour pouvoir faire des batailles à 16000 vs 15000. oO

ZeCid

  • Esprimitif
  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 3479
    • Voir le profil
Re : [ETW Darthmod 6.0] Campagne tardive Provinces-unies
« Réponse #2 le: 16 juillet 2010 à 11:54:50 »
nan en fait c'est plutôt 15 000 contre 7 500, mais quand t'as des renforts cà te compte le double dans ton camp.
30 000 d'un coup cà exploserais, deja que là je baisse les graphismes (options décochées et le reste de moyen à élevé, sauf les soldats en ultra). à plus de 20k graphismes à fond, c'est le CTD assuré.

cà fait longtemps que j'ai pas joué, j'avais pas prévu le coup des armées russes, ottomanes, marathes et moghols qui ont des effectifs énormes (20 unités = 15k à 16k), sinon j'aurais mit des armées moins grosses (x1,5 au lieu de x2). cà ralentit de 21 fps en vitesse de croisière à 15 fps quand cà charge et tire de partout.

le bestiaux est bon mais c'est pas un "monstre" :

- Carte Mère Asus: P5Q Socket 775.
- Processeur Intel: Core2Duo 8600 3,33 Ghz.
- Carte Graphique Saphir: Ati Radeon 4870 x2 2048 mo.
- RAM G.Skill et sans-marque: 6 Giga DDR2 800 Mhz.
- Alim Corsair: TX 650 Watts.
- Windows 7 64 bits.

et j'ai un genre de petit programme overclocking qui limite les ralentissements (mais bon rien de très puissant)
L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui...

ZeN

  • - 36 Kg
  • Staff Esprits.net+
  • *****
  • Messages: 2843
    • Voir le profil
Re : [ETW Darthmod 6.0] Campagne tardive Provinces-unies
« Réponse #3 le: 09 novembre 2010 à 12:15:59 »
Sympa pour un non joueur de TW ca donne envie.

Cependant il faudrait que tu indiques plus rapidement la nation que tu joues, ce n'est pas clair au début.
Il faut cueillir les cerises avec la queue. J'avais déjà du mal avec la main !
Coluche
Extrait du sketch : Le belge

MirabelleBenou

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 4131
    • Voir le profil
    • Esprits.net
    • E-mail
Re : [ETW Darthmod 6.0] Campagne tardive Provinces-unies
« Réponse #4 le: 09 novembre 2010 à 14:46:10 »
C'est dans le titre :) "Provinces-Unies"

Une p'tite nation mais très agressive.

Une province en Europe du Nord, coincée entre un territoire Espagnol, la France, les teutons et la suède.

Une autre province en Amérique du Sud à côté des Français et des Espagnols (et des Pirates).

Enfin sur la 1ère période de jeu en tout cas.
Nouveau : Ma boutique sur Shapeways (figurines pour jeux de plateaux).
Et sur Sculpteo.