Auteur Sujet: [CMSF] Insertion and Interdiction - PBEM Crom/Rekka  (Lu 6223 fois)

Rekka

  • Nouveau Gourou
  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 3168
    • Voir le profil
[CMSF] Insertion and Interdiction - PBEM Crom/Rekka
« le: 03 février 2009 à 15:01:23 »
Un petit AAR sur la partie que nous avons terminée hier avec Crom sur le scénario Insertion and Interdiction (CMSF Module Marines). Le scénario se passe au petit matin. Côté syrien, on est informé qu'une troupe de Marines arrive par la route et nous avons pour mission de la stopper. Voilà le briefing :



Nos troupes sont placées dans des tranchées et camouflées par des arbres pour une partie d'entre elles tandis que l'autre partie est retranchée dans des bâtiments en retrait. Je dispose de 3 observateurs avancés dont l'un d'eux est un soldat du génie avec le déclencheur pour l'IED qui se trouve au milieu de la route. Il y a aussi quelques mines éparses en bordure de la route.



Que la bataille commence!

Tours 1-5
Les premiers tours sont calmes. Très calmes. Je ne distingue aucune unité ennemie et mes soldats ont le temps de se faire une belote. En fin de 4ème tour, je commence à voir de l'agitation de l'autre côté de la route. Rien de bien distinct cependant. On me signale juste qu'il y a "quelque chose" en face...



En l'espace d'un tour, ce "quelque chose" devient beaucoup, beaucoup de "quelque chose". :) Pas de doutes, c'est plus qu'un renard du désert qui fait trembler quelques feuilles. :P



Tour 6
Dans le 6ème tour, une cible est identifiée. Mes soldats, tout content de pouvoir faire autre chose que taper le carton, s'empressent de faire joujou avec leur tout nouveau matos et balancent une roquette antichar sur le groupe de deux Marines identifiés... Et les ratent lamentablement...



Pendant ce temps, à Vera Cruz... Euhh, à l'intersection pardon, d'autres envahisseurs sont repérés.



Quelques secondes avant la fin du tour, l'équipe antichar aussi myope qu'une taupe décide de remettre ça.



Afin d'éviter de gaspiller mes précieuses roquettes qui, je n'en doute pas, auront leur utilité un peu plus tard (sinon j'en aurais pas eu :D), je dis à mes hommes de se calmer sur les munitions. On est pas des Américains nous, on a pas de mode "unlimited ammo". :)



J'en profite aussi pour bouger mon sniper à l'Ouest pour le faire surveiller l'intersection et ordonne à ceux qui sont pas trop loin de faire un tir de zone léger vu que je n'ai plus de cible clairement identifiée.



Tour 7
La roquette manque à nouveu sa cible mais de pas grand chose cette fois.



"Hé Aziz! T'as vu y'a un feu d'artifice derrière nous!
- Mais non crétin, on se fait pilonner la tronche!"



Crom s'en donne à coeur joie et si, au début, son pilonnage ne me blesse personne, ça ne sera pas le cas un peu plus tard.

Voilà la situation générale en fin de tour.



Je décide de ramener encore du renfort pour surveiller l'intersection.



Tour 8
Alors que mon sniper surveille l'intersection, ses potes à l'Est aperçoivent un équipe d'infiltration juste devant eux. Mon sniper, à la fois sourd et trop concentré sur son arc de surveillance, ne bouge pas d'un poil et se fait rapidement éliminer par une rafale yankee.



Et le pilonnage fait ses premières victimes...



Tour 9
Puisque c'est comme ça, on va surveiller le groupe d'infiltration!



Bon, c'est pas les mêmes mais tant pis, on leur balance quand même des grenades dans la tête.



Fin du tour 9. Beaucoup d'interrogations côté syrien et peu de cibles clairement identifiées. :P



Le tour 10 marque un léger retour au calme où rien d'intéressant ne se passe. C'est bien, ça me permet de souffler un peu. ;)

Crom

  • Rédacteurs
  • *****
  • Messages: 671
    • Voir le profil
[CMSF] Insertion and Interdiction - PBEM Crom/Rekka
« Réponse #1 le: 03 février 2009 à 22:11:06 »
Bonjour Messieurs. Voici votre nouvelle mission : un groupe d'infiltration va être dépêché en avant de votre colonne mécanisée pour empêcher une embuscade par des troupes syriennes équipées de matériels anti-char et vraisemblablement épaulées par quelques blindés.
La pénombre jouent en notre faveur. Alors Messieurs, un seul mot d'ordre : discrétion, rapidité et efficacité. Ah ben non, ça en fait trois. Pas grave ! On fonce ! Semper Fi !
Rompez.


Tours 1-5
Position de départ : le groupe d'infiltration est composé de 27 hommes. Du sniper au peloton de choc en passant par le commandant et les équipes anti-char. En avant direction Sud-Est. Vers les bois devant nous. La route que va emprunter notre colonne mécanisée est juste derrière.


On progresse rapidement. Le terrain étant à découvert, pas la peine de s'éterniser.


Progression dans les bois en tirailleurs.


Arrivés de l'autre côté du bois, les hommes se mettent à épier le terrain devant eux.


Personne en vue, alors on y va ! Les gars déboulent le long du ravin bordant la route.


Toujours aussi rapides, ils traversent la route en une enjambée.


Tour 6
Et boum ! Une déflagration nous perfore les tympans. L'ennemi nous a repéré. Damned !


Heureusement le gros des forces est déjà de l'autre côté de la route, protégé par le dévers de la colline.
L'intersection est à nous. Pas âme qu'y vive. Ah si ! là-haut sur la colline, il y a quelque chose.


Tour 7
Et vlan ! Ils remettent ça. C'est pas passé loin.


Ennemis repérés. Un poste missile anti-char. Il faut le détruire.


Mes observateurs guident les tirs de mortier de 81 mm vers les positions supposées de l'ennemi. Quelques tirs anti-personnels bien placés et ils ne devraient plus nous causer de soucis.


Tour 8
Réglage des tirs d'appui. Chaque tranchée ennemie aura sa part. Pas de jalouses.


Mon premier groupe de sniper s'approche des positions ennemies. Protégé à gauche par l'équipe de commandement. Derrière on aperçoit le groupe de choc et une des équipes anti-char.


Tours 9 et 10
L'équipe de sniper a « mangé » au contact d'ennemis camouflés dans le bois. Les hommes sont au tapis.
A droite le choc et l'anti-char progressent vers la tranchée.
A gauche les autres équipes avancent méticuleusement.

Rekka

  • Nouveau Gourou
  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 3168
    • Voir le profil
[CMSF] Insertion and Interdiction - PBEM Crom/Rekka
« Réponse #2 le: 04 février 2009 à 09:03:43 »
Tour 11
Mes hommes dans la tranchée au dessus de l'intersection subissent à nouveau les foudres des Marines. Entre tirs de suppression et grenade, la tranchée est vidée de ses occupants.



C'est d'autant plus gênant que l'équipe antichar proche subit le même sort, créant ainsi une brèche béante dans ma première ligne de défense.



Plus proche de la ville, le pilonnage m'emporte deux des trois membres de mon unité d'observation dont l'observateur lui-même. Déjà que je n'y voyais pas grand chose, c'est pas comme ça que ça va s'améliorer. :P



Pour essayer de maintenir une ligne de défense, j'avance mon BMP et son équipage de vétérans avec pour mission de surveiller la zone sans défense.



Tours 12-14
Nouvelle accalmie. Le pilonnage a cessé et les Marines se font discrets. Un civil conducteur de taxi a débarqué un peu de nulle part et je m'en sers pour patrouiller la route en quête d'informations (c'est l'icône que l'on voit en bas du screen, en avant de ma ligne de défense).

Situation générale à la fin du tour 14 :



Tour 15
Le pauvre civil n'aura rien eu le temps de repéré avant de se faire déssoudé par un tir direct.



Situation générale à la fin du 15ème tour :



Mon escouade au Nord-Nord-Ouest (en bas sur le screen) a reçu l'ordre de se cacher pour pouvoir prendre les Marines à revers lorsqu'ils sortiront des bois. Il faudra bien choisir le timing pour les faire avancer sans risque. TOUT sera dans le timing. Vous avez compris? TOUT! (attention spoiler : ça va mal se passer :P)

Tour 16
Une équipe antichar repère un véhicule ennemi. Feu! La roquette fait quelques pirouettes digne d'un ballet aérien avant de s'écraser encore une fois bien loin de sa cible...



Tour 17
Le centre de la première ligne subit un assaut dévastateur. Un sniper (que je ne repérerai jamais, mais je sais que ça en est un parce que c'est une balle, un mort :pleure:) me décime une escouade de commandement pendant que ses amis "Point d'interrogation" grenadent la tranchée plus au NO me ravageant l'unité de miliciens présente.



Vous vous rappellez de mes planqués? Ils vont tenter une sortie et, bien que caché derrière des buissons, vont se faire malmener par un ennemi invisible pour eux... :P



Après ces quelques grenades qui me blesseront un ou deux gars, je vais vite les faire se replier dans la tranchée qu'ils n'auraient jamais du quitter. :D

Tour 18
Je repère une escouade de commandement au centre. C'est donc eux qui ont tué mes miliciens!



L'unité en surbrillance et la seule à les repérer et je leur demande de faire feu sur la position. Au tour suivant, j'enverrai le reste de mes miliciens traquer l'ennemi. Niark niark niark... (spoiler : bobo)

Je décide de bouger mes observateurs avancés qui n'observent rien de là où ils sont pour essayer de voir un peu ce qui m'arrive dans les dents.



Tour 19-20
La traque a plutôt tourné à la débacle. Un de mes deux miliciens est blessé et l'autre finira par s'enfuir lâchement... Décidément...



Rien de notable concernant le tour 20. Pour une fois, je n'ai pas eu de blessés. :)

MirabelleBenou

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 4131
    • Voir le profil
    • Esprits.net
    • E-mail
[CMSF] Insertion and Interdiction - PBEM Crom/Rekka
« Réponse #3 le: 04 février 2009 à 14:46:05 »
Sympa votre partie :)

Crom, tu utilises un mod pour les explosions ?
Nouveau : Ma boutique sur Shapeways (figurines pour jeux de plateaux).
Et sur Sculpteo.

Crom

  • Rédacteurs
  • *****
  • Messages: 671
    • Voir le profil
[CMSF] Insertion and Interdiction - PBEM Crom/Rekka
« Réponse #4 le: 04 février 2009 à 17:05:23 »
Merci.
vi vi.
Et même plusieurs mods du même auteur : Scipio. Explosions, traçantes,...
C'est dispo sur le cmmods.com
J'ai aussi des sons (AKD Sound Mod) et le décor Mountains.
Et bien entendu le Iconed_Bases.

Crom

  • Rédacteurs
  • *****
  • Messages: 671
    • Voir le profil
[CMSF] Insertion and Interdiction - PBEM Crom/Rekka
« Réponse #5 le: 05 février 2009 à 15:27:45 »
La suite.

Tour 11
Le peloton de choc passe à l'assaut couvert par l'anti-char.


Un loustic sur le flanc droit se prend des tirs nourris.


Le groupe d'assaut arrive aux abords de la tranchée. Remarquez le missile anti-char AT-4 à gauche sous l'arbre. Ses servants ne sont plus.


Retour sur l'équipe de sniper qui passe un très mauvais quart d'heure. Mais arrive à se défendre à la grenade. L'autre équipe anti-char va contourner ce groupe ennemi pour les prendre de flanc.


Dans la tranchée débute le nettoyage en règle.


Les grenades pleuvent...


La tranchée est à nous.


Tours 12-14
Mais qu'est ce que c'est que ça !?


Ce rigolo est sorti de nulle part. Enfin juste à côté de mes observateurs d'artillerie.


Et il se dirige vers notre équipe de choc. [voix nasillarde à la radio] Eh ! les gars ! gaffe à vos miches. Un bandit dans vos 6.


[grosse voix très grave à la radio] T 'inquiète Jarhead, on va le recevoir.


Tour 15
Missan bien reçu.


Voilà la cavalerie. Enfin un p'ti bout.
Position des troupes : à gauche l'équipe de choc et la 1ère anti-char. Au centre le chef, l'autre anti-char et un des snipers. A droite enfin, l'autre sniper.


Mon officier et l'équipe anti-char se sont trop avancés sur le flanc de la colline côté village.
Bilan : ça tire sec depuis le patelin. (Surement le BMP3, mais ça, je ne le savais pas à l époque, sinon je n’aurais pas osé avancer si vite)


Ennemi repéré.


Résultat des tirs : tout le monde à couvert. On baisse la tête et on attend que ça passe.


Il tire avec du 20 ou du 30mm. Heureusement pas avec le 100mm. Ouf ! N'empêche le chef en mène pas large. L'est totalement pined.


Et voici notre sniper dans ses œuvres.


Nouvelle vue sur la position des hommes. Le sniper a réglé son compte aux occupants de la tranche en bas de l'écran. La cavalerie progresse mais avec attention. Je vous rappelle que le terrain est miné le long de la route.


Tour 16
Non! Ce n'est pas une mine mais un tir ennemi. D'où vient il? Aucune idée. Faut pas rester là.


On accélère.


Au diable les mines.


Arrivée du second LAV sur une colline.


On débarque les hommes qui vont progresser en éclaireur. Pas envie de perdre un LAV avec un tir de missile.


Go! Go! Go!


Tour 17
Retour au centre de la colline. Ma seconde équipe anti-char n'est plus opérationnelle. Elle a atteint la tranchée mais a été prise entre deux feux. On ne peut pas les sauver pour le moment. Trop de missans alentour.


Tour 18
Le premier LAV (celui qui a évité le tir), arrive au pied de la colline et débarque son monde.


Pendant ce temps là l'équipe de choc progresse de son côté et atteint le bord de la tranchée. De l'autre côté du découvert une autre tranchée et du monde. Échange courtois.


On revient au chef sur sa colline qui commence à nettoyer le terrain.


Avec l'aide du second sniper.


L'équipe du 1st LAV progresse vers les restes de l'équipe du premier sniper.


Tour 19
Le chef tire maintenant sur les missans qui ont mise HS son équipe anti-char.


Le sniper continue son boulot méticuleusement.


Tour 20
Fin du tour. Bilan des forces en présence.

Rekka

  • Nouveau Gourou
  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 3168
    • Voir le profil
[CMSF] Insertion and Interdiction - PBEM Crom/Rekka
« Réponse #6 le: 05 février 2009 à 15:40:30 »
Tour 21
En effet, notre BMP repère l'unité de Marines qui a attaqué nos "planqués" du Nord-Ouest. Rien de bien distinct cependant. Ordre est donc donné de surveiller le périmètre pour les cueillir dès qu'ils auront été clairement identifiés.



Tour 22
Raaah! Non mais même si les BMP ne savent plus viser où va-t-on je vous le demande? L'ennemi a été identifié mais l'obus n'a fait que froler les casques des Marines... :'(



Bon, vu que l'ennemi s'est enfui, l'escouade du Nord-Ouest va refaire mouvement pour tenter de se rapprocher du BMP.

A côté de ça, au centre, le sniper remet le couvert pour essayer de m'annihiler une nouvelle unité. Je vais donc tenter de les déplacer sous le couvert des arbres pour essayer de repérer ce nuisible.



Tour 23
Le véhicule ennemi raté précédemment refait surface près de nos ligne! Et aucun antichar à proximité pour le stopper...



Alors que mes miliciens font demi-tour pour tenter de rejoindre le BMP, l'ennemi nous débarque dans le dos (soit exactement à l'endroit où mes gars regardaient 5 secondes avant :pleure:) et c'est le carnage... Pas un ne s'en sortira.



Au centre, la manoeuvre pour tenter de repérer le sniper se termine en eau-de-boudin et le spécialiste me blesse à nouveau un homme. Décidément il est vraiment pénible!



Tour 24
Le sniper n'est toujours pas repéré et me blesse encore un soldat. Sur les trois, il ne reste donc que le sniper du groupe. Voyant que tout celà ne mène à rien, je lui demande de se replier vers les bâtiments en fin de tour.



Tour 25
RUN FOREST! RUN!!!! Il aura beau courir tout ce qu'il veut, il posera un pied dans la tranchée avant de se faire faucher par un nouveau tir de sniper...



Pour couronner le tout, mon BMP reçoit une roquette venue des arbres en face. Une roquette, une seule petite roquette, et c'est l'explosion!



Les affaires commencent vraiment à sentir le roussi... :P

Tour 26
Oh tiens, de la poussière. Heureusement que j'ai mes observateurs avancés pour savoir de quoi il s'agit... C'est... de la poussière. :| Ils ont tous du s'endormir sous un arbre. :D



Pendant ce temps, dans la petite bourgade, mon deuxième BMP dirigé par de la bleusaille est pris pour cible par l'équipe d'antichar qui a eu raison de son comparse. Les Marines, d'habitude si précis, ratent pour une fois leur cible et dévoilent leur position. Un obus dans les dents, ça ne pardonne pas. :D



Tour 27
Mon équipe antichar avancée est toujours là et ça tombe bien car il y a encore de la poussière qui se soulève au Nord de sa position.



Le BMP vétéran sévèrement touché nous fait ses adieux dans un joli feu d'artifice de munitions qui pétaradent.



Tours 28-29
La poussière se rapproche de mon antichar qui bondit hors de sa tranchée au 29ème tour pour punir le LAV imprudent! HAHA! (Au final, il s'avèrera que le LAV n'était pas détruit mais simplement immobilisé ce qui ne me rapportera aucun point de victoire :pleure:)



Tour 30
Ooops, le LAV n'était pas tout seul. Il avait amené avec lui un pote Abrams... D'une rafale nonchalante, il va se charger de punir mon unité antichar qui ne pourra rien faire d'autre que de tomber.



Mais j'ai une bonne surprise qui m'attend sur la route. Un T-62 vient prêter main forte à mes troupes déjà bien malmenées.



Un seul char suffira-t-il pour renverser le cours de la bataille? Réponse dans le prochain épisode. :D
« Modifié: 19 mai 2011 à 10:51:43 par Rekka »

Crom

  • Rédacteurs
  • *****
  • Messages: 671
    • Voir le profil
[CMSF] Insertion and Interdiction - PBEM Crom/Rekka
« Réponse #7 le: 05 février 2009 à 22:58:35 »
Tour 21
Et les Marines se font cueillir. Un homme est touché. Mortellement.


Un rouge se replie sous les tirs du sniper.


L'équipe de choc ne reste pas dans la tranchée à découvert. C'est une trop belle cible. On se replie donc sur la position de départ. Sous des tirs de gros calibres.


Tour 22
Ouf ! c'est pas passé loin.


Nouvelle situation d'ensemble. A droite l'équipe de reco et son LAV progresse à couvert vers l'ennemi planqué dans sa tranchée pour le prendre à revers. (gniark!). L'équipe de choc a regagné l'abri de la tranchée où était resté l'équipe anti-char. Au centre l'équipe du chef et les snipers protègent l'avancée de la seconde équipe de reco (débarquée du LAV précédemment) vers les tranchées (et ses habitants) situées à gauche de l'écran.


Tour 23
Coucou! Qui c'est ?


Ses troupes ne font pas long feu. C'est pas fair-play mais c'est la guerre.


Au centre les snipers font leur boulot. (la tache noir sur le vert c'est un ex-milicien syrien).


Tour 24
A gauche mes équipes progressent. A droite je ramène les joyeux lurons (choc + AC) pour aller prêter main forte aux snipers et reco. Mais que vois-je à l'horizon ? Un véhicule blindé planqué dans les bois. Ne serait-ce pas celui qui m'a tiré dessus ?


Tour 25
Les reco se mettent aussi à aligner les missans. (C'était Forest)


Et maintenant le choc va s'occuper du BMP.


Pouf ! Le suppot est parti.


Boum ! Le BMP a explosé.


Tour 26
La suite de la cavalerie. Du lourd. Tonton Abrams en personne. (la fameuse fumée aperçue par les observateurs rouges)


On s'éternise pas. On va aider les copains.


Décidément c'est la journée. L'équipe AC survivante repère un autre BMP dans le village.


Belle bête. Un BMP 3M avec canons jumelés de 100mm et de 30mm. Mais pas d'inquiétude. On va se le faire.


Et hop ! Le pruneau est en vol direction sa future victime.


Ben non ! C'est raté. Quels clowns ces deux là.


L'ennemi se démonte pas et réplique. Aux abris !


Sort funeste pour nos deux gars.


Le sort était contre eux.


Nouvelle vue d'ensemble. La reco progresse vers la gauche. Un des chars se dirige rapidement vers cette zone. De l'autre côté l'autre reco suivi du LAV progresse vers le bois au BMP brulant. Le second char les suit dans cette même direction. Au centre les troupes progressent plus lentement. Il y a peut-être encore du monde.


Tour 27
Le second char en progression sur le flanc gauche du LAV. Au fond les munitions du BMP se font voir et entendre avec fracas.


Le BMP du village fait des siennes. Et cette fois c'est une des équipe de sniper qui est visée.


Tour 28-29
Le LAV n'a pas attendu le groupe de reco, les a doublé et s'approche de l'orée du bois. Une flamme, une trainée et l'impatient va être puni.


Tir et but.


Tour 30
Réplique immédiate de l'Abrams.


Tout y passe. Mitrailleuse.


Canon à bout portant. LAV vengé. Na !


A l'opposé, l'équipe de choc a rejoint le second groupe de reco. Et appuyé par un char et le LAV survivant, passe à l'assaut de la dernière tranchée.


Objectif atteint. Pas un chat. L'ennemi a disparu.


Entrée en scène du gros des troupes. La colonne mécanisé arrive.


L'ennemi n'avait pas disparu mais s'était replié dans les bois derrière la tranchée.


Damn it ! Un char ennemi arrive. Un T-62 que mon M1 n'a pas repéré. Que va-t-il se passer ?

Rekka

  • Nouveau Gourou
  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 3168
    • Voir le profil
[CMSF] Insertion and Interdiction - PBEM Crom/Rekka
« Réponse #8 le: 06 février 2009 à 08:38:48 »
Tours 31-33
Mon T-62 avance car les soldats ont repéré un véhicule en avant de sa position. Malheureusement une fois arrivé au dernier emplacement connu de l'ennemi, il n'y a plus personne. Par contre, il y a une équipe antichar dans le coin qui s'en prend à mon char. Heureusement les 3 roquettes passeront juste au dessus de la tourelle. Le T-62 recule vers les arbres mais dans sa fuite il se prendre un tir direct venu de nulle part qui le clouera pour de bon. La réponse à la question précédente était donc non, un char ne suffira pas pour renverser quoi que ce soit. Il n'aura même servi à rien. :'( Ça c'est de la manoeuvre foirée ou je m'y connais pas. :P



Du côté du bled, une unité possédant un lance-roquette fait mouvement sur un toit pour stopper l'Abrams ayant décimé mon antichar. Le résultat? Beaucoup de morts et un Abrams toujours frais comme un gardon.



Tour 34
Il ne me reste plus qu'une seule unité antichar capable de faire quelque chose (celle en bas du screen, l'autre étant une unité de la première ligne qui est revenue, qui n'a plus de munitions et qui n'est composée que d'un soldat :P). Après une pénible remise en batterie pour pouvoir enfin cibler l'Abrams, elle fait feu et... LE TOUCHE! Ouais!!! Victoire! Une roquette qui n'a pas fini dans le décors, ça se fête! :D



Tour 35
Les Marines gagnent du terrain inexorablement. Je me fais déborder par l'Ouest tout en recevant un tir nourri venant de l'Est. Ils sont décidément partout!



Mon dernier BMP prend un violent tir de flanc qui le met hors de combat. Je suppose que c'était un autre Abrams. Youpi. ;)



Voilà la situation en fin de tour. C'est pas la joie. :D



Tour 36
Le jour se lève et... Ouh là, mais y'a beaucoup de monde en fait! Mon dernier BMP me fait le même honneur que le premier, un beau feu d'artifice pour fêter l'arrivée des Marines. :P



Mes troupes se réduisent à vue d'oeil. Je n'en ai plus pour très longtemps c'est certain...



Tour 37
C'est l'hécatombe. Le moins qu'on puisse dire, c'est que les Américains n'y vont pas de main morte!



Mon dernier sniper se prend une rafale de mitrailleuse et tombe, blessé, derrière son maigre couvert.



Il ne me reste plus qu'un combattant (enfin, plus avec mes observateurs myopes mais ils comptent pas eux. Ils n'ont pas de munitions et sont à l'autre bout de la carte :P). Seul contre tous, il faudrait être John Rambo pour s'en sortir.



Tour 38
Il préfère prendre ses jambes à son cou sous une grèle de balle pour tenter de rallier un bâtiment où se mettre à couvert. Comme le sniper de la première ligne un peu plus tôt il court... Court comme un dératé vers la porte salutaire.



Et se fait faucher par une rafale alors qu'il posait la main sur la poignée. S'ensuivra une ou deux grenades pour faire bonne mesure.



Mon dernier soldat s'effondre en lâchant un "Mais bordel, il a fait n'importe quoi le général!".

Et maintenant, le tableau des scores... *tousse*



Côté Syrien :siffle:



Côté Américain



Pas brillant brillant tout ça n'est-ce pas... ;) J'ai fait pas mal d'erreurs de jugement et de placement (le premier BMP n'aurait jamais du s'aventurer au dehors ne sachant pas trop ce qui l'attendait) qui m'ont coûté cher. Mes équipes antichar ont gaspillé leurs roquettes sur de l'infanterie, j'ai mal géré les lignes de vue (certaines de mes unités ne voyaient rien et je m'en suis rendu compte bien trop tardivement) et la pénombre ne m'a pas aidé à repérer les Marines alors qu'avec leurs équipements, l'inverse n'était pas vrai. :P Bref, une victoire de Crom amplement méritée. J'espère faire mieux sur le prochain PBEM que nous avons commencé sur le scénar In Harm's Way. :)
« Modifié: 19 mai 2011 à 10:52:18 par Rekka »

Crom

  • Rédacteurs
  • *****
  • Messages: 671
    • Voir le profil
[CMSF] Insertion and Interdiction - PBEM Crom/Rekka
« Réponse #9 le: 08 février 2009 à 22:20:31 »
Résumé côté US :
le T62 sera détruit par l'Abrams qui appui l'équipe de choc. D'ailleurs au départ aucun des deux chars n'a repéré l'autre. C'est l'infanterie qui fait le boulot.
Ensuite les troupes US passent la colline et prendront le village en tenaille.
L'avancée d'un Abrams en terrain découvert sans infanterie se soldera par sa destruction.
Enfin la puissance de feu et la supériorité numérique des US auront raison des troupes de Rekka.

Rekka s'est quand même bien défendu (il en est à sa seconde partie seulement). Mais que pouvait-il faire avec les hommes mis à sa disposition (miliciens). Même ses blindés ne lui ont pas été d'une grande utilité.
D'autres troupes plus aguerries et plus de matériel blindé auraient surement changé le résultat de cette rencontre.

C'est ce que nous allons voir avec notre prochain PBEM : In Harm's Way