Auteur Sujet: [JdR] Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-  (Lu 11482 fois)

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
[JdR] Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-
« le: 03 janvier 2009 à 11:15:16 »
RÊVE DE DRAGON



Une invitation au voyage...

Je vous en prie, prenez place confortablement dans ce fauteuil, relevez le repose-pieds à la hauteur voulue et assurez vous que votre dossier soit dans une position qui favorise l'engourdissement de vos sens.

Pour les plus nerveux, n'hésitez pas au besoin à vous faire aider de quelques adjuvants chimiques ou, plus simplement, d'une exécrable verveine qui vous rendra dans ce cas un bon service.
Liez vos mains et posez-les sans heurs sur votre abdomen. Contrôlez votre respiration pour progressivement la ralentir...et maintenant...fermez les yeux.

Laissez la torpeur vous envahir, doucement, et partez sans regret dans les mondes imaginaires qui vous ouvrent incontinents leurs portes.

Fuguez dans ces nouveaux mondes en compagnie de votre imagination. Passez un peu de temps à vous imaginer vous reposant dans ces champs que le soleil réchauffe, puis autour de vous quelques papillons voleter, avant de vous relever et de reprendre sous une brise caressante votre route vers les dômes argentés qui apparaissent au loin.
Imaginez les habitants de cette grande cité, couverts de brocart et de soie. Ecoutez les cris des enfants qui jouent et la harangue des commerçants devant leurs étals. Gravissez lentement, en peinant sous l'effort, les marches de ce chemin poussiéreux qui vous conduit jusqu'au palais du Roi.



Dans les plus grands gouffres de votre sommeil, vos mondes évidemment sont bien réels, car l'imagination a dans ces moment autant de réalité, sinon plus, que le corps. ils ont une consistance que vous trouverez troublante à votre réveil, mais qui ne peut-être mise en défaut, de l'intérieur, tant que le rêve se poursuit.

Si complexes sont les voies de votre inconscience que vos mondes seront aussi bien capables d'être magnifiques que de vous emporter dans de terrifiantes angoisses.
Puisqu'il n'est pas logiquement concevable que vous vouliez vous-même de vos cauchemars, vous devrez alors reconnaitre que ceux-ci sont provoqués, tout comme les moments plus heureux, par ceux-là qui vivent à l'intérieur.
Ne soyez donc pas surpris dans vos mondes que l'oiseau qui vole ne se pose pas sur la branche que vous avez imaginée pour lui. Ne soyez pas fâché que la pluie se mette à tomber alors que vous préféreriez finir la journée en compagnie des rougeurs du soir. Ne soyez pas interloqué, enfin, lorsque vous rencontrerez deux personnes qui s'expriment dans une langue que vous ne comprenez même pas et semblent afficher, lorsqu'ils commencent à se battre sans crier gare, un complet libre-arbitre.
Il s'en faut alors de peu que vous embrassiez la carrière de Grand-Rêveur, dévolue mythiquement aux Dragons, grands dormeurs devant l'éternel et que vos mondes, nouveaux, soient ceux de Rêve de Dragon.

UN MONDE RÊVÉ
"Les sages ont coutume de dire que le Monde est un rêve de Dragon".


L'Univers de rêve de Dragon est Médiéval Fantastique, plus justement rebaptisé "Médiéval-Onirique" puisque la source du Fantastique tient tout entière dans la nature de l'univers. ...que Denis Gerfaud Expliquera mieux que moi.

"La base de cet univers, ses fondations, ce sur quoi tout repose, c'est naturellement le rêve. Le monde est rêvé, cela doit être pris dans son sens littéral : un rêve rêvé par un rêveur (rêvant). Toutefois, ce qu'il est indispensable de bien comprendre pour bien appréhender ce monde, c'est le point de vue adopté, c'est à dire en terme de cinéma, où se trouve la caméra.
Le point de vue n'est pas celui du rêveur mais du rêve lui-même, et plus précisément du ou des être rêvés. Le rêve est toujours uniquement perçu de l'intérieur du rêve lui même. Toutes les justifications que l'on y apporte ne sont pertinente que sous cet angle. Vu de l'extérieur, qu'avons-nous en effet ? De gros reptiles ronflant dans leurs cavernes en train de digérer avant leur prochaine partie de chasse ? Des "Seigneurs de lumière" pelotonnés au fond de baldaquins somptueux ? Simplement des joueurs en train d'agiter des dés à dix faces ? De toute façon, rien rien qui ait le moindre intérêt pour nous, les personnages du rêve [...] C'est notre monde, nous ne connaissons rien d'autre." (D.Gerfaud "Le Monde de rêve de Dragon")

L'analogie est intéressante et significative car il est évident que quel que soit le jeu de rôle auquel on joue, une partie n'est qu'une œuvre d'imagination collective "filée" où chacun des joueurs est le "Grand rêveur" de son propre personnage...et tous les joueurs, collectivement, de l'aventure.
Il n'y a dans Rêve de Dragon, inscrit dans sa nature, qu'une copie carbonée "imbriquée" comme une poupée russe - de la situation de jeu où chaque joueur rêve un personnage dans un univers qu'on présupposera lui-même rêvé par d'autres Grands Rêveurs.
La première approche de ce jeu de rôle est souvent difficile par les novices qui persistent de prime abord à percevoir l'univers -pour reprendre l'expression de Gerfaud- du mauvais point de vue de caméra: "Mais alors, l'Univers de ce jeu n'est pas réel ?". Certes mais encore une fois, il l'est parfaitement vu depuis l'intérieur : Le feu brûle bel et bien tandis que l'eau mouille et que le froid fait aussi subir ses cruelles morsures. Pour une créature rêvée, le rêve est véritable, c'est son univers et le seul...il ne pourra jamais le contempler de l'extérieur tout comme il est impossible pour nous d'être hors de notre Univers pour en observer les limites.

Réfléchir et se représenter l'Univers de Rêve de Dragon, c'est donc d'abord se pencher sur son essence, onirique, et non sa forme. Il n'y a pas lieu d'en tracer une carte, d'en placer ses continents, d'en détailler ses frontières politiques ou les mœurs de ses habitants.
Il y a tant et tant de choses qu'on peut y mettre que chaque scénario -ou rêve- se chargera de de proposer les caractéristiques de "l'aire de jeu" ou plutôt des "aires de jeu" car la topographie de l'univers "physique" est comme on le verra plus loin, très discontinue. Les univers de cauchemar succèdent aux contrées féériques, aux régions paisibles et industrieuses et aux cités où le non-sense typiquement Lewis Carollien règne en maître. C'est une topographie elle même imbriquée, complexe et inattendue, analogue au joyeux imbroglio qui domine dans le crâne des Grand Rêveurs (Les Dragons)


UNE MAGIE NATURELLE.

La magie, loin d'être une force "étrangère" et ésotérique, jaillit de l'essence même cet Univers. La magie alors "coule de source" et les vieux routards se féliciteront du procédé ingénieux qui leur épargnera d'exprimer leur sempiternel et insuffisant : "Ben c'est magique, point, donc ça ne s'explique pas."

"La magie est la clé du Fantastique. Dis-moi comment tu es magique et je te dirai comment tu es fantastique. [...] Naturel et magique sont généralement deux concepts opposés. Si c'est naturel, ce n'est pas magique. Il fallait donc un monde où la magie trouve naturellement ses fondements et où néanmoins l'acte magique reste lui même magique. [...] Le rêve pris dans sont sens le plus ordinaire, le rêve que fait n'importe quel dormeur quand il rêve, apparaît précisément comme un monde, et son grand intérêt et que ce monde n'existe que tant que le rêveur rêve. Ce n'est pas une création rêvée une fois pour toutes, que le créateur peut ensuite contempler en se reposant, comme un roman qu'il peut relire ou une peinture qu'il peut regarder à loisir, c'est une création continue, une création non-stop ou le créateur n'arrête pas de créer. S'il s'arrête : plus rien. C'est comme pour la musique : si le musicien s'arrête de jouer, il n'y a plus que le silence.
Or, dans un tel monde, la magie s'explique sans difficulté. Si l'ont voit mal comment changer un monde terminé, changer un monde constamment en train de se faire est évident : Il suffit de faire autrement. En l'occurrence, il suffit de dire au faiseur : "Fait autrement".(D.Gerfaud "Le Monde de Rêve de Dragon")


Parmi les personnages jouables, on trouvera la possibilité de d'endosser le rôle de "haut-rêvants". Ces derniers sont capables d'accéder, en état de transe onirique, aux couches superficielles de la conscience des Dragons pour insuffler aux Grands rêveurs de nouvelles directions à leurs chimères. Le Haut rêvant suivra alors un cheminement mental qui constituera (pour le joueur) une sorte de délicieux "jeu dans le jeu".
La transe préparatoire à l'action du sortilège est en effet figurée allégoriquement par un parcours dans "Les terres médianes du rêve", qui fait jonction entre le rêve proprement dit et "la source du rêve", création des Grands-rêveurs.
Encore une fois, le résultat ne consiste qu'à insinuer la pensée au Grand-rêveur que -par exemple- "Non, ce seau ne contient pas de la terre, il contient de l'eau"...et le créateur de s'exécuter à l'insu de sa conscience.

L'exercice n'est cependant pas sans risque et se frotter ainsi si près de la source du rêve occasionne trop souvent des "retours de flamme" souvent cocasses, parfois réellement dangereux sous forme -le plus souvent- de troubles mentaux telles idées fixes ou folies passagères.
Croiser une femme nue, qui suce des cailloux en tentant de battre des bras pour prendre son envol est très sûrement une expérience troublante pour un témoin, mais surtout une conséquence possible d'une expérience magique qui aura mal tourné.
...Si le témoin n'est pas lui même haut-rêvant, comme la majorité de ses contemporains, il y  trouvera aussi sûrement un indice des "talents cachés" de cette femme, et ne tardera pas en homme honnête à l'amener au gibet.
...Car les haut-rêvant ne sont généralement pas très appréciés...ne sont-ils pas en effet responsables des cataclysmes qui précipitèrent la fin du Second Age ?


LES TROIS ÂGES

Je l'ai dit : S'il est vain de tenter de tracer une carte définitive de la géographie physique de l'univers de rêve de Dragon (pour des raisons qu'on comprendra d'ailleurs dans ce chapitre-ci), il n'en est pas de même pour son histoire sur le très long terme. Car les Dragons se sont déjà massivement réveillés par deux fois, non sans quelques désastreuses conséquences.

Le premier Age :
Au premier âge, qui dura comme tous les autres une éternité, les Dragons se plaisaient à se représenter eux-même dans leurs rêves, comme ils nous plaît de nous représenter nous même dans les nôtres.
Pour leur plaisir, leur confort et leur amusement, il créèrent dans leurs songes Gnomes, humains, ogre, et toutes autres sortes de créatures qui leurs firent de bons esclaves.
Mais une époque vint où les gnomes fouillèrent les montagnes et trouvèrent des gemmes, dont ils se servirent pour faire les premiers enchantements.
Cette intrusion, cette introduction de la magie (c'est à dire le pouvoir qu'avait les créatures rêvées d'influer elles-même sur la trame du rêve) traumatisèrent les Dragons qui s'en retournèrent dans leurs sommeil...et se réveillèrent en masse.

Cet âge, dont on ne trouvera plus de de trace palpable à l'âge où le jeu se déroule, sert de "fondement légendaire" à l'univers. C'est l'âge de la création, celui de la cosmogonie, comme peut-l'être l'ancien testament pour les chrétiens.
Il est à noter, et D. Gerfaud le souligne que si l'apparition de la magie a provoqué à elle seule le réveil des Dragons, elle sera considérée comme un fait accompli, une chose acquise lorsque les Grands rêveurs replongèrent dans leur profond sommeil. Le fait sera aussi valable pour ce qui provoquera la fin du second-âge : l'apparition des déchirures du rêve.

Le second âge :
Les dragons renoncèrent durant cette nouvelle éternité à peupler eux -mêmes leurs rêves ou, -la rumeurs le dit- ne le font-ils qu'incognito-, sous une forme qui ne peut éveiller l'attention des autres habitants du rêve.
Chaque Dragon durant le second âge sembla se défier dans son sommeil de son voisin, comme pour lui reprocher les causes récentes du premier réveil. Le second âge fût celui des grands empires; des gigantesques citées et les hommes se répandirent en nombre et en puissance dans tous les recoins du rêve. Leurs créations étaient ambitieuses, leurs connaissances sans limites et depuis jamais égalées.
Les Empires de cette époque se firent bientôt des guerres inévitables et dantesque et n'hésitèrent pas à avoir recours à la magie, extrêmement développée et puissante, pour arriver  leurs fins.
La soif de pouvoir était telle que parmi les mages les plus doués, certains n'hésitèrent pas à influer sur le cours du rêve de manière fantastique, engloutissant des armées dans des océans ou déplaçant littéralement des montagnes pour piéger leurs ennemis.

Les Grands Rêveurs, devant des transformations si imposantes et si fréquentes, qui constituaient une véritable escalade en même  temps qu'un fuite en avant de la part des créatures rêvées...finirent par se mélanger quelque peu les pinceaux dans le cours de leurs rêves qui devenaient de plus en plus chaotiques.
Les rêves se mélangèrent bientôt, ajoutant au cafouillage ambiant à l'intérieur. Ce qui devait être ici n'était plus la mais un peu plus loin...des "sections de monde" finirent par disparaitre et d'autres se mélangèrent.
Les hommes exploitèrent davantage cette débâcle du rêve en en amplifiant les effets chaque fois que la chose pouvait servir leurs desseins...sans se douter -ou trop tard- qu'ils sciaient là la branche sur laquelle ils étaient assis.
Et ce qui devait arriver arriva, la confusion fût telle que la trame du rêve se "déchira" et les Dragons s'éveillèrent.




Le troisième Age :


C'est celui dans lequel les personnages évolueront. Il n'en est qu'à ses balbutiements. Les traces du second âge sont encore bien présentes, qu'il s'agissent de vieilles légendes, de coutumes, (souvent perverties, la signification initiale étant oubliées) de citées ou de bâtiments de cette époque, qui menacent souvent ruine, de reliques...
Cet âge d'Or révolu et fantasmé, qui suscite la fascination autant que la peur à l'âge suivant, peut-être comparé, à bien des égards, à ce que fût l'empire Romain pour les gens du moyen-âge européen.
On trouvera de manière incongrue d'autres reliques inattendues de ce passé, tel par exemple un "bout de palais Royal" enkysté à l'intérieur d'une montagne, signe de la confusion qui règne dans la trame du rêve; d'un Drakkar qui trône, abandonné, en haut d'une montagne où de la forme même de cette montagne, qui évoque précisément de sein charnu d'une haut-rêvante du second âge, dont le souvenir reste vivace pour les Grands rêveurs.

Denis Gerfaud compare les effets du cataclysme du second âge à un Puzzle achevé qui serait tombé d'une table et dont aura remis pèle-mêle les morceaux dans la boîte.
...et les déchirures sont, comme pour la magie, des faits accomplis et elles persistent naturellement.
Ainsi, il n'est pas rare qu'un groupe de voyageurs, qui parcourt un chemin, observe trop tard une légère altération de la lumière dans l'atmosphère, une légère coloration mauve dans l'air avant de s'apercevoir, en se retournant, que le chemin qu'ils ont suivi n'est plus le même et que leur destination a, elle aussi, très probablement changé. Ils sont passés à travers une déchirure et ont changé de rêve.

La coutume du voyage:

Au rêve "unique" succède donc le multirêve et le troisième âge est connu comme étant celui des voyageurs.
La coutume veut que chaque jeune personne ayant atteint l'âge adulte se plie au voyage. Bien souvent, la chose ne consiste pour les adolescents à parvenir au delà de la colline derrière laquelle on est jamais allé, pour revenir bien vite chargé de souvenirs qu'on gonflera d'importance, le moment venu, lorsqu'on les racontera à ses petits enfants.

Mais parfois, on ne revient pas du voyage. Parce qu'on décide après la colline d'aller encore un peu plus loin et on parcourt alors tant de distance qu'on ne fait jamais demi-tour...quand on est pas tout simplement happé dans une déchirure du rêve quasi-invisible pour ne jamais pouvoir faire demi-tour.

Heureusement, la coutume est si bien universelle et ancrée dans les mœurs que chaque village possède traditionnellement sa Maison des voyageurs, destinée à servir de havre à ceux qui observent la coutume. On reconnaitra la plupart du temps dans le visage du tenancier, qui est souvent aussi le fondateur du village, les traits vieillis et burinés de celui qui a choisit, enfin, de faire définitivement halte dans son propre voyage.
Vous vous en doutez, les joueurs sont eux-mêmes des voyageurs. :happy:
« Modifié: 31 octobre 2012 à 23:01:03 par ZeCid »
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-
« Réponse #1 le: 04 janvier 2009 à 19:22:32 »
CONCLUSION ET...INVENTAIRE ?

J'en suis à cet instant aux corrections d'usage (merci Elwann ;)) et décide donc de m'arrêter là pour la présentation, Car cela fait déjà beaucoup pour une simple "invitation"... tout en pensant qu'il y a tellement de choses dont j'aurai pu vous parler.

Je n'ai pas touché un mot par exemple sur le système de règles, touffu, dont on trouvera tantôt qu'il est merveilleusement ingénieux tout en ne s'empêchant pas d'en regretter les lourdeurs.

J'aurai pu aussi vous parlé de cette constante de folie qui étreint les cités, les micro-rêves, le gris-rêve, le blurêve ou encore de vous présenter ce qu'est la mort dans un rêve et ce qui en découle : L'archétype...et bien d'autres choses encore...
M'enfin, conservons-en un peu pour la discussion et l'échange tout en retenant que l'univers de rêve de Dragon est un univers fabuleux, riche et dont la substance est merveilleusement exploité par les scénarios de la plume de Denis Gerfaud, auteur du jeu, scintillants de poésie et d'évasion.
Réagissez et revenez dans quelques jours lire ce même post où, peut-être, j'aurai fait l'inventaire des produits officiels, encore accessibles ou épuisés de la gamme, ainsi que la liste des scénarios parus dans la presse, dont certains sont téléchargeables aujourd'hui.

Rêve de Dragon ou ses produits sont passés par cinq maisons d'édition depuis 1985. Le sommeil des Dragons fût sans conteste agité ! :o Eveillés depuis 2001, date de parution du dernier Scénario officiel, se rendormiront-ils un jour ? :huh:

En attendant, pour les fureteurs impatients, vous trouverez à partir de la Chimère aux mille rêves tous les liens utiles...encore qu'il vous faille prendre le temps de chercher.

La version anglaise : The dream Ouroboros
Une démarche récente similaire à la mienne : http://emaginaire.canalblog.com/archives/2008/08/05/10140382.html



Les Illustrations Noir et Blanc sont de Roland Barthélemy, illustrateur de la seconde édition. En couleur de Florence Magnin et le personnage féminin récurrent est "Nitouche", personnage emblématique de la seconde édition, avatar de Pierre Lejoyeux, un des "Vieux de la vieille" du Jeu de Rôle en général et de Rêve de Dragon en particulier.
« Modifié: 01 février 2011 à 00:21:37 par Carlos »
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
Re : Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-
« Réponse #2 le: 27 janvier 2011 à 22:47:30 »
Hop, petit détour par internet et les déchirures de sa toile, pages après pages, pour émerger sur un petit forum sympathique qui démarre.  :)
Consacré à Rêve de Dragon; ce forum-actif est encore peu fourni, les membres rares, mais déjà plutôt intéressant à parcourir.
On y trouve entre autres intérêts quelques interventions de Pierre Lejoyeux (joueur d'une certaine "Nitouche" dans les parties de Maître Gerfaud) et l'inscription d'un certain "Jihcé"...tiens.

Au détour de la section scénario, un "lourd" signé Pierre Lejoyeux (évidemment avec autorisation): "Le dernier matin du monde" en deux fichiers Pdf
Le monde -- Les scénarios

Question images, on lorgnera du côté des Pinceaux du rêve, blog de créations graphiques principalement, mais d'une inspiration explicitement tirée de Rêve de Dragon. Joli tout plein.

Pour apaiser sa soif, on videra un godet en compagnie des gnomes de l'Auberge de la chimère qui ressuscite une partie du contenu de la défunte "Chimère aux mille rêves" (lien que j'avais donné plus haut).
Et, avant de s'endormir, on ne négligera pas un brin de causette avec l'Oiseau Oracle, prozine RdD des années 90 qui a le bon goût de vous livrer l'intégralité des 3 numéros parus en PdF, et le 4ème, jamais publié. Un magazine de bonne qualité.  ^^

Faites de beaux rêves  :rolleyes:

« Modifié: 27 janvier 2011 à 23:54:53 par Carlos »
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
Re : Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-
« Réponse #3 le: 31 janvier 2011 à 22:49:20 »
Je continue à gambader gaiement sur ma lancée quand bien même mon périple n'intéresse que moi.  :dents:

Au pire, mes liens me seront utiles pour plus facilement retrouver mon chemin si l'envie me prend de rechercher du matos pour une hypothétique partie.  :rolleyes:

A partir de la partie de "Jeux de rôle passion" consacrée à Rêve de Dragon, on retrouvera quasi directement sur le net à peu prêt tout le matériel et les scénars librement disponibles en ligne.

Un peu de lumière particulière cependant sur un gros travail de compilation dans un volumineux Pdf (23 Mo) intitulé "Le Quart Livre" -attention, lien direct- en clin d'oeil à Rabelais et aux trois premiers livres de l'édition Originale de Rêve de Dragon (Seconde édition)


On trouve dans cet ouvrage de pas moins de 508 pages un peu de tout et également de n'importe quoi.
Assemblage de toutes les aides de jeu (hors scénarios donc) en provenance de fanzines, blog, site...ect..., il est joliment illustré par des images de sources diverses (presse, matériel officiel, fanzines) dont la grande majorité est due à la plume de Roland Barthélemy.

A l'intérieur, on y dégotera en bon ordre des nouvelles recettes, plantes, animaux, listes de prix, règles de combats, sorts....véritablement beaucoup, énormément de choses. Je dois avouer ne l'avoir parcouru qu'en diagonale.
Par contre, le puriste et le rêveur de bon goût prendront garde à certaines propositions, qui frisent parfois l'hérésie quand elles ne s'y vautrent pas carrément.

Ainsi, les races naines et elfes sont de la partie dans ce "Quart livre" !  8o  Si ça n'a d'apparence pas de quoi susciter l'émotion pour un amateur de jeux de rôle qui ne connait pas l'univers de Rêve de Dragon, les "Gardiens du Temple" comme moi rejèteront évidemment en bloc ces anathèmes avec une moue de mépris.

Des choses à prendre et d'autres à laisser.

Pour achever ce post, je joins en fichier attaché les feuilles de personnage vierges de Rêve de Dragon.
De cette manière, chacun les aura à disposition quand bien même le prochain cataclysme informatique ne laisserait sains et saufs qu'Esprits.net et le site du magazine "Entrevue"  :D
« Modifié: 01 février 2011 à 00:05:35 par Carlos »
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
Re : Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-
« Réponse #4 le: 01 février 2011 à 22:45:55 »
L'ALCHIMISTE

Ma démarche doit tenir d'un Tic Obsessionnel Compulsif satanément rare et pernicieux. D'une manie de la conservation doublée d'une méfiance sans borne pour la longévité douteuse des supports virtuels.  :P

Ainsi, mon disque dur pourrait bien imploser à la faveur de la nuit, l'Auberge de la chimère subir les mêmes avaries que La chimère aux milles rêves, cet autre site tombé sans rémission dans les limbes...

...mais tant qu'Esprit voguera dans les basses-terres sur sa mer d'huile, l'Alchimiste, scénario de Denis Gerfaud jadis paru dans le Dragon Radieux numéro 7, sera disponible à tous. :)

L'alchimiste est un court scénario qui propose comme souvent une quête souvenir, et s'achève sur un dénouement facétieux.
Sa diffusion est autorisée d'une part par Paul Chion (Dragon Radieux) et Denis Gerfaud d'autre part (Auteur de Rêve de Dragon et de ce scénario)
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

Hasdrubal

  • Rédacteurs
  • *****
  • Messages: 1244
    • Voir le profil
Re : Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-
« Réponse #5 le: 01 février 2011 à 23:14:09 »
Tu ne fais pas ca pour rien, tout ceci me donne envie de me mettre autour d'une table avec des potes et de remettre la machine à rêver en route.
Merci Monsieur.
 ;)
Mais non t'es pas foufou, tu vis juste dans ta bulle! Quel est le problème?

- Qu'est ce qu'il y a de mieux dans la vie Conan?
- Ecraser ses ennemis, les voir agoniser devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
Re : Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-
« Réponse #6 le: 01 février 2011 à 23:27:43 »
LE VOL DU DRAGON

Je réédite la même démarche que pour l'Alchimiste avec cet autre scénario initialement paru dans Dragon Radieux Numéro 10.
Il n'est pas question de quête d'archétype cette fois mais de la poursuite d'une créature un peu particulière... qui vous donnera à voir dorénavant vos monuments religieux d'un tout autre œil.  ;)

Comme pour l'Alchimiste, le Vol du Dragon bénéficie de l'autorisation de Dragon Radieux et de l'auteur. En format pdf.

PS : Je remarque que le fichier joint n'apparait qu'aux membres connectés...désolé pour les "simples" visiteurs.  :/

@Hasdrubal : Ça va finir par me prendre aussi, je le sens. Sans joueurs connus à proximité de chez moi, j'ai toutefois une boutique spécialisée JdR/Jdp/jeux de cartes/figurines à moins de 100 mètres de mon domicile. J'irai bien un petit coup secouer tous les hardos boutonneux qui pullulent en permanence autour des tables de jeux installées à l'intérieur  :P

« Modifié: 01 février 2011 à 23:39:04 par Carlos »
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
Re : Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-
« Réponse #7 le: 14 février 2011 à 23:06:49 »
LE SEIGNEUR DE LA MONTAGNE

Un nouveau Scénario Rêve de Dragon, posé ici religieusement entre le Saint Sépulcre et L'orgue de Bobby Lapointe, pour le profit des générations futures.

Plus qu'une histoire aux multiples rebondissements, c'est plutôt un incident de parcours, qui peut être utilisé comme une manière ingénieuse de faire changer de rêve à vos voyageurs.

Comme les précédents, Le seigneur de la Montagne est initialement paru dans Dragon Radieux et bénéficie des mêmes autorisations de diffusion. :)
« Modifié: 14 février 2011 à 23:08:34 par Carlos »
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

Lilan

  • Têtard
  • *
  • Messages: 102
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-
« Réponse #8 le: 10 novembre 2011 à 14:14:06 »
Très bien ces liens illustrés au hasard en haut de page! Je viens de tomber sur ce trésor!

Nous jouons à Lyon dans 15 jours!  8)

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
Re : Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-
« Réponse #9 le: 11 novembre 2011 à 10:57:03 »
Citer
Très bien ces liens illustrés au hasard en haut de page! Je viens de tomber sur ce trésor

Ah ben Carlos l'est bien content.  ^^

C'était précisément l'objectif de cette farandole de liens imagés que d'inciter à la flânerie, la découverte impromptue et d'aiguillonner la curiosité. Tu es la preuve qu'au moins une fois, une personne s'est trouvée absorbée par la danse hypnotique de ces liens aléatoires.  :P

Il existe déjà un bon paquet d'images dont la plupart revoient à des topics du site, une autre partie à des playlists musicales sur Spotify et, enfin, une minorité conduit à des pages extérieures.

J'en profite pour rappeler que chacun peut fabriquer lui même son image et son lien que je me ferai un honneur d'introduire dans le manège. La manière est détaillée dans le tutoriel désormais célèbre : "Fabrique toi-même ton Nikau's 463".  ;D
Ce serait l'occasion de donner un "coup de jeune" à un ensemble d'images ne prennent pas en considération les topics les plus récents.

Sinon, pour Rêve de Dragon : c'est un partie de découverte, d'occasion, d'habitués chevronnés ? Le module que vous jouerez est "officiel" ou "maison" ?   :)

« Modifié: 11 novembre 2011 à 10:59:09 par Carlos »
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

Lilan

  • Têtard
  • *
  • Messages: 102
    • Voir le profil
    • E-mail
Re : Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-
« Réponse #10 le: 15 novembre 2011 à 22:40:27 »
C'est une partie découverte pour rolistes avertis!  :lol: Je joue uniquement avec les éléments "canons", il y a largement de quoi faire, mais en usant des divers rêves, royaumes et scénarios écrits par les pros et les amateurs.

Je ne sais pas encore exactement ce qu'il vont jouer, mais j'ai 2 ou 3 trucs dans la manche...  ;)

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
Re : Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-
« Réponse #11 le: 07 octobre 2012 à 18:14:12 »
Rencontre aujourd'hui avec Florence Magnin, fameuse illustratrice de RdD, à l'occasion de la fête de la BD d'Audincourt.  :D
Dédicace pour mon rejeton tandis que son Padre remémorait avec elle les souvenirs de ses productions... d'il y a plus de 20 ans.  :dents:
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

ZeCid

  • Esprimitif
  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 3479
    • Voir le profil
Re : Rêve de Dragon -Une Invitation au Voyage-
« Réponse #12 le: 07 octobre 2012 à 19:56:17 »
Oui super dessins :
http://www.yozone.fr/spip.php?article9541

Je connaissais les couvertures de Zelazny, mais j'adore les scénettes avec des nymphes, des lutins, des fées, la nature... le LSD
L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui...