Auteur Sujet: [aar] Soase  (Lu 3460 fois)

ZeCid

  • Esprimitif
  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 3479
    • Voir le profil
[aar] Soase
« le: 30 juillet 2008 à 17:28:34 »
Je tergiverse pas, après 2 ou 3 essais infructueux de créations de maps (trop grande, trop de planètes, trop naze), je rentre dans le vif du sujet:

Seul contre 2 alliances (bloquées) en "injuste", 1 joueur par étoile.

après quelques heures de jeu, cà donne cà:


Les flottes ennemies sont rapidement constituées...


- 2 Vasaris:



- 1 Atlante + 1 Advent (Atlantadvent):



- TEC (moi) sur l'étoile au centre:


Un foutu nid de pirates m'a empèché pendant un bon moment de continuer ma progression, en m'obligeant à construire avec peu de ressources (seulement 3 planètes et 1 astéroïde) une flotte suffisamment puissante pour réduire à néant ces parasites mal embouchés :mad:

1er assaut infructueux, cà grouille de chasseurs et ma flotte est détruite à 60% :pleure: le reste fuit et lutte pour éradiquer la contre-attaque immédiate des forbans (pas le groupe de rock, les flibustiers sus-nommés)


le 2ème assaut est le bon, avec notamment de gros escadrons de FLAK, et la rage d'avoir perdu autant de temps est (très) partiellement étouffée par l'acquisition de 3 extracteurs de cristal et 2 de métal :P


Pendant ce temps, on a pu s'apercevoir sur les précédents screens que l'Advent (IA défensive pourtant), particulièrement expansionniste, s'est répandu comme la gangrène dans tous les systèmes connus :blink:
Les 2 Vasaris se sont vus également bloqués par un repaire de boucaniers. Il est dommage qu'on commence le jeu en suivant une "route" unique de planète en planète, alors que dans les options j'ai défini l'option favorisant la multiplicité des "routes" au maximum :(

Néanmoins, les forces Advents sont dispersées aux 4 coins de la galaxie. Les Vasaris ont regroupé d'importantes flottes pour repousser, lentement mais surement, l'envahisseur:



De mon côté j'en fais autant, mais ses provocations et insultes m'ont donné envie d'en découdre trop vite et j'ai rushé sa planète la plus proche trop vite, m'exposant à des forces supérieures en nombre (je disposais pourtant de 10 Amiraux) et dispersées contre-attaquant ma base arrière et ma flotte :o
Là encore repli, et patiente, jusqu' à avoir développé mes arbres technologiques et ma flotte au maximum.


Le nettoyage du système devient alors une formalité nécessitant un peu d'organisation pour encercler ses flottes quant elles fuient, mais la résistance des vaisseaux Advent leur permet de s'en sortir malgré tout et de filer sous d'autres cieux :huh:    


Encore 2 planètes, actuellement sous tir de barrage chirurgical intensif, et tout le système est à moi; ensuite, réorganisation des structures de facon à être capable de produire et envoyer rapidement des troupes à l'encontre de toute menace extérieure (planètes prochent de l'étoile avec de grosses forces de défenses, et celles juste derrière avec un maximum d'usines)

Pas de grosses difficultés jusque là, mais c'est maintenant que les choses sérieuses vont commencer. La marge de manoeuvre est réduite:
1- Attendre que les Vasaris chassent les intrus de leur territoire (et après ? être cerné par une quatruple menace où le danger peut surgir de partout...)
2- Venir aider les Vasaris: suicidaire (toutes les forces Atlantadvents dans mon dos) à moins que celà entraine les Atlantadvents à venir soutenir leurs forces prises en tenaille (trop aléatoire ce plan)
3- Attaquer l'Atlante (mmm le sent pas... ses forces semblent regroupées et ses vaisseaux ont l'air puissants)
4- Constituer une flotte d'assaut interstellaire très puissante pour frapper au coeur du système Advent affaibli par sa dispersion, tout en conservant assez de défenses sur mon étoile pour arrèter (peu probable) ou ralentir (assurémment) la contre-attaque Atlante que je sens grosse comme une maison.  

Cette force de défense sera (très) insuffisante pour vaincre l'envahisseur, mais je dispose d'une planète industrielle (bonus de vitesse de création de vaisseaux) bardée d'usines pour recréer des forces au même rythme (j'espere) qu'elles seront détruites, et ainsi juguler l'invasion à l'usure (enfin cà n'est que conjonctures).
L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui...

ZeCid

  • Esprimitif
  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 3479
    • Voir le profil
[aar] Soase
« Réponse #1 le: 31 juillet 2008 à 10:52:45 »
Choisi la solution 4: n'ai gardé qu'une force réduite en défense, gros raid chez l'Advent, j'ai le temps de détruire 2 planètes et 1 astéroïde... ici une planète industrielle, cible favorite s'il en est, avec les urbaines et les géantes gazeuses.


Celui-ci a dû réagir très vite (quasi-instantannement) car déjà il rapatrit illico presto une force assez conséquente qui file droit sur nous. Probablement une bonne partie de la flotte qui m'a filé entre les pattes quand je l'ai chassé de chez moi. Va y avoir règlements de compte, version lourd passif avec factures à l'appui :D

Aucune échappatoire, obligation pour mon escadre de livrer combat, la victoire ou la mort :cool:
Cà va être compliqué, la culture ennemie est trop forte pour coloniser les planètes anéanties et en faire des têtes de pont, avec des chasseurs et des usines.
L'étau sur les Vasaris va être définitivement rompu; j'espere qu'ils auront des vélléités de vengeance plutôt que de m'importuner bètement. Le Vasari rouge est déjà assuré de la victoire sur son étoile, mais le orange ne s'en sortira pas sans son aide.

Les éclaireurs ont repèré la flotte Atlante en état semi-végétatif dans son système :rolleyes: Me suis d'ailleurs apercu (gnéééé) qu'ils avaient les mêmes vaisseaux que les Advents sauf les Amiraux me semble (??); en tout cas ils ont un énorme cuirassé tout ténébreux très flippant (n'aurait dû prendre en photo).

Un mystérieux mal (dégats par seconde = 1,5) frappe les boucliers d'une partie de ma flotte:

J'ai cru d'abord que c'était la proximité de l'étoile, mais cà perdure. Je crois que cà date de la découverte d'un artefact maudit libérant une force maléfique (des Aliens? Raffarin?) qui a éliminé tous les habitants d'une planète fraichement conquise, et que les boucliers des vaisseaux qui étaient en orbite à ce moment là ont été "infectés" (des spectres d'Aliens?)... je sais pas :(
L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui...