Esprits.net

Esprits Joueurs => Unplugged => Discussion démarrée par: Carlos le 22 février 2007 à 23:57:42

Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 22 février 2007 à 23:57:42
QU'EST CE QU'UN JEU DE ROLE ?

Une petite mise au point s’impose tant j’ai été témoin ces derniers jours de propos candides  voire même honteusement inexacts sur le sujet !
La définition Jeu de rôle est parfois totalement englobée dans sa seule variante informatique ( solo, multijoueur ou massivement multijoueur ), assimilée par erreur aux cartes à jouer inspirées de jeux de rôle, rapprochée des wargames ou encore confondu avec je ne sais trop quelle hérésie pokémonesque !

Halte à l’ignorance et à la dérive du Dogme ! Je propose un petit retour au catéchisme pour les jeunes lecteurs et un petit rappel nostalgique pour les anciens...
oui, vous les vieux qui poussez actuellement de vains soupirs en songeant à un passé meilleur et tentez sans réussite de dissimuler cette larmouille qui glisse sur votre joue frémissante…
En ce temps, les filles étaient alors plus belles, la neige tombait encore en février et les polémiques sur les impôts étaient une private joke entre adultes…

Une courte définition de Denis Gerfaud pour démarrer : «  C’est un conte où les auditeurs ont le droit (et le devoir ) d’intervenir pour modifier le cours de l’histoire […] Mais alors, où va le conte ? Il va où le veulent les auditeurs et le conteur tous ensemble »

La préhistoire du Jeu de rôle :

La Murder Party (ou "soirée enquête" )est une pratique de bourgeois oisifs née au début du 20ème Siècle. Ces chers désoeuvrés ont introduit, pour agrémenter des soirées que la gente féminine ne pouvait à elle seule sans doute dérider, une pratique consistant à mettre en scène un assassinat ( fictif bien sûr ) pour confier aux invités, tels des Hercules Poirot ou des Miss Marple en herbe la résolution de l’énigme et la découverte de l’assassin. Discussion, interrogatoire, recherche d’indices disposés préalablement par les organisateurs, tout est bien huilé pour assurer à ce « Cluedo » grandeur nature une place de choix dans ce qui s’annoncait comme une morne soirée. Ce n’était pas un jeu de rôle à proprement parler car les enquêteurs n’avaient pas pour vocation de « jouer un rôle » c’est à dire évoquer une personnalité inventée ou suggérée par le scénario…chacun tiens alors son propre rôle dans sa propre peau et ne s’occuppe que de récolter et déduire.

L ‘an 1 du Jeu de rôle : Le vénérable Donjons & Dragons

(http://img260.imageshack.us/img260/8747/d26dbox1stob4.th.jpg) (http://img260.imageshack.us/my.php?image=d26dbox1stob4.jpg)(http://img264.imageshack.us/img264/5295/donjonns0.th.jpg) (http://img264.imageshack.us/my.php?image=donjonns0.jpg)(http://img260.imageshack.us/img260/1907/dungeonmasterguide4coveoi2.th.jpg) (http://img260.imageshack.us/my.php?image=dungeonmasterguide4coveoi2.jpg)(http://img510.imageshack.us/img510/1176/dungeonmasterguide2ercofp1.th.jpg) (http://img510.imageshack.us/my.php?image=dungeonmasterguide2ercofp1.jpg)(http://img46.imageshack.us/img46/1839/rpgdnd2edtomemagicwx5.th.jpg) (http://img46.imageshack.us/my.php?image=rpgdnd2edtomemagicwx5.jpg)
Au début des années 70, un ricain du nom de Gary Gygax ( que j’ai personnellement rencontré à la faveur d’un salon ), fervent pratiquant de wargames eu l’idée, à partir de cette pratique, de mettre en scène sur un plateau de jeu des personnages singuliers ( avec des figurines ) dont des joueurs tiendraient le destin au milieu d’embûches posé par un joueur un peu spécial, le « mâitre du donjon » qui aura préalablement préparé le terrain…

La verbalisation du jeu de rôle, encore rudimentaire, doit alors à peu près ressembler à cela :

Maître du donjon : vous arrivez dans une pièce carrée de douze mêtre sur dix...ah oui, il y a un gobelin de dos en J8
Joueur 1 : « j’avance mon paladin de deux cases vers le gobelin, que je prends donc de dos…yeap ! Tu peux me passer les chips ? »
Joueur 2 : « Trois cases derrière le paladin, mon elfe des bois arrose de flèches le gobelin pour soutenir l’attaque. Tiens les voilà...»
Maître du Donjon : «  Ok, à ce moment, un troll entre par la porte nord-est…tirez les dés pour savoir si vous avez réussi à toucher le gobelin…bouffez pas tout, hein ! »


Au fûr et à mesure, les règles se complexifient sans cesse pour plus de réalisme et Advanced Dungeons&Dragons naîtra en 1978…qui reste encore aujourd’hui le plus connu et le plus joué de nos jours et donnera lieu à d’innombrables adaptations ou inspirations informatiques ( dont Neverwinter Night est le dernier rejeton )
Les années passant, l’usage des plateaux de jeu se perdra au bénéfice de la verbalisation et chaque joueur abandonnera progressivement sa figurine ( qui retournera au wargame d’où elle provenait ) pour investir son personnage, comme un acteur de théatre investit un rôle

A l’ère avancée du jeu de rôle classique, la scène précédente pourrait se traduire par :


Maître du donjon: Vous pénetrez tous les deux dans un espace obscur...les murs polis par des millénaires de ruisellement refléchissent la lumière de vos torches, le sol est irrégulier et spongieux...vous apercevez s'affairant dans un coin une petite sihouette maladive que vous identifiez comme celle d'un gobelin...que faites vous ?"
Joueur 1 : « Je tire mon épée de son fourreau et dans un hurlement de rage ( raaaaah !) je tente de décapiter le gobelin d’un grand coup de taille ! » (tire les dés)
Joueur 2 : « je reste à bonne distance et dissimulée …je garnis de flèches l’affreuse créature !  »
Maître du donjon « Le gobelin glapit sur le coup de la surprise et recule, la peur dans les yeux…mais c’est alors que dans un grondement horrible, vous apercevez une ombre gigantesque qui s’avance par l’ouverture de côté »
Joueur 2 « attention Sire Robert, derrière vous ! »
Joueur 1 " Damn ! Par Saint Georges, je fais volte face !"


Des règles viennent bien sûr simuler la réussite ou l’échec de chaque action : Le combat bien sûr mais aussi le crochetage d’une porte, le lancer d’un sort…et le tout se décide généralement avec des dés.

A ce moment, le Thème Médiéval Fantastique est seigneur est maître, Gygax ayant abondamment puisé dans le seigneur des anneaux de Tolkien et dans la mythologie Celte et nordique pour créer ses univers…
Plusieurs Univers verront successivement le jour et décrivent un monde évolutif et cohérent dans lesquels les personnages vont pouvoir évoluer ou influer ( Dragon Lance, Royaumes Oubliés, Ravenloft…)

Les années 1980-1990 : L’âge d’or du jeu de rôle

D’autres auteurs ne tarderont pas à se lancer dans la création et à investir d’autres univers et d’autres époques, pour proposer aux joueurs des parties affranchies des relents putrides de souterrains humides…
Le Space Opéra et la Science fiction sous toutes ses formes, l’épouvante et/ou les Jeux de rôle tirés d’œuvres littéraires prennent place ( mais en retrait toujours ) non loin de AD&D et leur multiplication font les jours glorieux ce cette décennie.

Parmi les plus célèbres et aujourd’hui encore les plus en vogue chez les puristes, on citera :

-Space Traveller : un des premiers jeu de rôle Space opéra
-Call of Cthulhu, tiré de l’oeuvre de H.P.Lovecraft ( dont je conseille vivement la lecture au passage )
-Runequest, médiéval Fantastique lui aussi
-Stormbringer, tiré de la Saga d’Elric par Moorcock
-JRTM ( Jeu de rôle dans les Terres du Milieu ) explicitement inspiré de l’œuvre de Tolkien.
-Shadowrun : Mettez quelques pelletées d'elfes et de trolls dans un univers cyberpunk.c'est Shadowrun ( le chouchou de Benou ;) )

(http://img526.imageshack.us/img526/9594/cocbcovernz6.th.jpg) (http://img526.imageshack.us/my.php?image=cocbcovernz6.jpg)(http://img248.imageshack.us/img248/8637/ljdr2020runquest2020jeuud5.th.jpg) (http://img248.imageshack.us/my.php?image=ljdr2020runquest2020jeuud5.jpg)(http://www.roliste.com/couv/gamme/1981.jpg)(http://img156.imageshack.us/img156/7084/image4save7891bv2.th.jpg) (http://img156.imageshack.us/my.php?image=image4save7891bv2.jpg)(http://img370.imageshack.us/img370/9171/ljdr2020shadowrun2020baad9.th.jpg) (http://img370.imageshack.us/my.php?image=ljdr2020shadowrun2020baad9.jpg)

Les auteurs Français ne sont pas en reste et nous livrent des créations en nombre, qui laissent souvent l’ambiance prendre le pas sur la simulation technique…la « French touch », déjà !

On retiendra pour cette période à titre d’exemple :
-Maléfices : Esotérisme dans la France du début 20ème
-Rêve de Dragon : Mon chouchou à moi, magnifique création de Denis Gerfaud :)
-Légendes Celtiques : Nous replonge dans les temps anciens ( la série « Légendes » se décline en plusieurs lieux et époques )

Les allemands nous gratifient de l’Oeil Noir ( médiéval fantastique) et de Chill ( horreur ) qui se vendront correctement dans l’hexagone

A la fin des années 1980, le concept du jeu de rôle commencera à se décliner dans nos chers ordinateurs personnels, sous des formes plus ou moins heureuses…A la lisière des années 80 et 90 naîtront quelques soft de légende, comme Eye of the Beholder, Lands Of Lore, ultima puis ultima underworld…
Il est important de retenir que ces softs ( et aujourd’hui cela vaut pour Oblivion ) sont peut être abusivement qualifiés de « Jeu de rôle » puisqu’a aucun moment, le joueur investit le personnage pour lui donner une personnalité propre et ne peut faire s’exprimer librement le personnage autrement que par les différentes voies qui ont été programmées. Ces jeux sont bornés par le codage informatique qui a un moment ou un autre vous annoncera : « vous ne pouvez pas aller par là, faites demi-tour » . Seul le joueur pourra selon son souhait décider, à l'aide de sa propre imagination "d'inventer son histoire" à partir des éléments offerts à sa vue et de finement scénariser le tout dans sa tête. Un joueur informatique s'imosera par exemple des contraintes ou une stratégie conforme à l'idée qu'il se fait de la personnalité de son personnage. On "rêvera" son rôle plus qu'on ne l'incarnera. La liberté du jeu sur table créant un rêve cette fois partagé et la trame n’étant limitée que par l’imagination des joueurs, comparé aux graphismes rudimentaires des équivalents informatiques assure dans les premiers temps une cohabitation loyale des deux porteurs de l’appellation « jeu de rôle ».

1990- 21ème siècle : L’apogée et le déclin du jeu de rôle classique, la montée en puissance des softs RPG solo et…le crack MMORPG…

Le jeu de rôle sur la table vit au début des années 90 ses heures de gloires :les productions sont pléthoriques ! Ambre, Vampires, Loup-Garou sont les moteurs d’une évolution toujours tournée vers un jeu d’acteur plus abouti, une véritable incarnation de son personnage…les jeux de rôle « grandeur nature » fleurissent également, qui se révèlent être un épanouissement total du concept simplement ébauché dans les murders party : des jeux de rôle ou chacun joue le rôle d’un autre dans sa propre peau pour parler effectuer dans la vie réelle ce que le joueur sur table se contentait de verbaliser…

Pendant ce temps, au royaume des pixels et suivant la montée en puissance des PC, les jeux de rôle informatiques s'épanouissent dans de des univers graphiques flatteurs et s'enrichissent de possibilités d’action accrues…
Souterrainement, le jeu de rôle sur table, qui a fondé le genre,  se meurt sans le savoir…jusqu’au coup de grâce MMORPG

Afin de compléter, donner un nouveau point de vue et aborder la période récente du JDR "sur table", un lien direct vers le très bon article de rêveur81 : http://www.esprits.net/forums/viewtopic.php?pid=5811#p5811
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Scriba le 23 février 2007 à 08:43:09
t'oublieras pas ton topic de parler des attaques hallucinantes contre le jdr qualifié de secte par certains, notons que les tares dont était accusé le jdr a l'époque* sont les mêmes dont on accuse le jeu sur ordi maintenant (et principalement les momo), je suppose qu'au XIX on disait a peu près la même chose des romans

*merci madame Dumas et monsieur Pradel :/

je rajoute ce lien (http://www.info-sectes.org/roles/index.htm) complètement édifiant et celui là (http://ptgptb.free.fr/0004/history4.htm) nettement plus objectif
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Rampa le 23 février 2007 à 08:47:37
Et les "livre dont vous êtes le héro" ? ... ahhhh "Loup Solitaire" ;)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 23 février 2007 à 08:54:11
oui, c'est vrai scriba, c'est un élément que je vais intégrer...quant aux livres dont vous êtes le héro...je crois qu'ils méritent aussi quelques lignes en tant que "variante" au même titre que le jeu informatique :)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Scriba le 23 février 2007 à 10:10:55
de même pour la partie jdr sur ordi, il y a des trucs de légendes
Dungeon Master (http://fr.wikipedia.org/wiki/Dungeon_Master) (et sa suite Chaos Strikes Back) et Bard's Tales (http://oldiz.free.fr/pages/aventure/bardstale.htm) (le nombre d'heures passées à faire la carte à la main et tout...) :)
des screens attention les yeux ;)
Dungeon Master
(http://img141.imageshack.us/img141/5225/dungeonmasterhz5.th.jpg) (http://img141.imageshack.us/my.php?image=dungeonmasterhz5.jpg)

Bard's Tales
(http://img141.imageshack.us/img141/7514/bard1my7.th.jpg) (http://img141.imageshack.us/my.php?image=bard1my7.jpg)
(http://img141.imageshack.us/img141/2218/bard2oq7.jpg)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: silence le 23 février 2007 à 10:34:57
Dingue comme meme en etant né trop tard, on peut decouvrir tout cela par son entourage ( famille, amis ) ...
Mais je me demande si le fait que les mmorpg, les wargames et autres ne laissent peu de place au jeu de role de nos jours n'est pas du a un manque d'envie des joueurs ? Car finalement certains mmo possedent de formidables communautés roleplay, et là, meme si l'imagination du joueur est peut etre plus bridée, elle beneficie d'un cadre ou s'exprimer avec nombre d'autres joueurs.
Je n'ai jamais tutoyé moi même les jeux de role, donc je ne sais pas vraiment, mais aprés, quelque soit le jeux n'est-ce pas simplement une question d'imagination et d'envoir envie de l'exprimer ?

En tout cas bravo carlos, un excellent article.
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: MirabelleBenou le 23 février 2007 à 10:36:56
Et les Arcanum, Fallout, PlanetScape Torment :)

Les Baldur's Gate aussi, même si c'est moins jdr que ce qu'on pense, ça n'en reste pas un jeu dans lequel on peut jouer un gros méchant et dans lequel nos choix de dialogues influencent beaucoup la partie.

Le mythique Lands Of Lore aussi, les Ishtars, ...etc...

Ah, et dans les jdr papiers, j'aurais rajouté ShadowRun :) J'étais un grand fan de celui-là. Le mix magie-techno plaisait pas à tout le monde mais moi j'étais fan.
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 23 février 2007 à 12:56:59
Je compléterai la liste des jeux "majeurs" des années 80 début 90...et j'en profiterai pour mettre des images et quelques liens
Si quelqu'un pouvait éclairer mieux que moi la période 95-aujourd'hui ( engros ) pendant laquelle j'ai quasiment cessé de jouer et de m'informer...qu'il n'hésite pas ! :)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: MirabelleBenou le 23 février 2007 à 14:21:57
Citation de: silence
Mais je me demande si le fait que les mmorpg, les wargames et autres ne laissent peu de place au jeu de role de nos jours n'est pas du a un manque d'envie des joueurs ? Car finalement certains mmo possedent de formidables communautés roleplay, et là, meme si l'imagination du joueur est peut etre plus bridée, elle beneficie d'un cadre ou s'exprimer avec nombre d'autres joueurs.
+ ou - d'accord avec toi mais pas totalement non plus :)

Ca dépend des MMO en fait.

Pour moi les jeux comme Dark Age of Camelot ou WoW (et même GW pour sa partie PVE) ne sont pas propices au jeu de rôle.

Alors effectivement, c'est possible, via justement les communautés que tu cite (d'où mon "+ ou -"), mais ces jeux on un univers statique. Les monstres qui respawns, une histoire qui reste figées, toujours les mêmes quêtes, ...etc...

Et un joueur qui aura fait les 3/4 des quêtes et avancé dans le "scénario", cotoie des joueurs qui viennent de débarquer dans le monde et qui lui demande où trouvé "Groulbog le caverneux" pour avoir la hache +15 en débilité alors que lui-même aura tué (ou aidé à) ce monsieur au moins une 20taines de fois, et vendu cette hache +15 unique au moins autant de fois sur le marché local.

Donc là je dis non, stop, WoW & co, pour le jdr au sens où je l'entend, poubelle.

On peut tout de même saluer les joueurs qui essayent de faire un minimum de RP entre eux mais ça reste quand même très limité.

Et à côté de ça, on a des perles. Forcément je vais parler d'EVE (Crim, t'es où ? :) ). Pas de quêtes pré-définies, pas de gros méchant ou de coin de spot à camper pendant 3 heures en attendant son tour, pas de scénario ou d'univers figé. Non, là ce sont les joueurs qui font évoluer le monde et l'économie. Des Empires se font et se défont par la volonté de joueurs. Ces Empires sont dirigés par ces mêmes joueurs.

On peut être marchand, soldat, diplomate, pirate, ...etc... et avoir vraiment l'impression de jouer ce rôle. Ca devient plus qu'un type de perso marqué sur une feuille de perso qui donne accès à des pouvoirs spéciaux.

On se forme dans le domaine qu'on souhaite, on vie sa vie et on intérargie vraiment avec les autres joueurs.

Là oui, pour moi c'est du vrai jdr parcequ'on joue vraiment le rôle qu'on se donne et on fais pas seulement de la figuration ou on ne suit pas bêtement un enchaînement de quête ("olà brave paladin, pour éliminer le mal de cette région, ramène 25 peaux de chèvres à cornes tordues bleues. Pas les rouges, t'as pas encore le level requis"........)

Là tu veux pourrir le marché en vendant à perte, tu peux.
Tu veux couler l'affaire de ton concurent direct en attaquant ses convois, tu peux.
Tu veux faire ce que tu veux, tu peux aussi :)

Donc non, quand un MMO style WoW ne permet pas de faire du RP, c'est pas seulement la faute aux joueurs mais aussi au jeu en lui-même. Un Oblivion est beaucoup plus RP qu'un WoW par exemple. Parceque du coup, son univers est bcp plus crédible (il évolue avec le joueur et ce dernier peut influencer dessus).
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Scriba le 27 février 2007 à 11:45:31
Pour les 3 premières années du JDR sur ordi, un excellent article (http://www.gamasutra.com/features/20070223a/barton_01.shtml) (en anglais) :)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Rampa le 27 février 2007 à 16:41:58
Il faudrait aussi parler des JDR grandeur nature... hummmm
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 27 février 2007 à 19:19:33
C'est vrai...j'en ai touché deux mots à la fin du premier post mais c'est bien peu...il me semble q'un courageux aura l'assentiment de tous s'il complète l'information, voire même ouvre un nouveau topic sur cette variante...car ce vaste sujet le mérite à lui seul. :)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Elwann le 27 février 2007 à 23:41:45
Les JDR grandeur nature... Ca existe encore, ca?

 Les seules personnes que je connaisse qui m'ont déjà parlé de ca sont adultes et n'y jouent plus depuis bien longtemps... Il me semblait donc empiriquement que c'était passé de mode.
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Scriba le 28 février 2007 à 00:18:12
hmmmmmmmmmmmm pas tout à fait (http://www.fedegn.org/tiki-index.php) ;)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Elwann le 28 février 2007 à 00:28:18
Oulala, je connaissais pas tout ca, moi :)

 J'etais loin d'imaginer que ca pouvait prendre cette ampleur; pour moi, ca restait du week end entre amis dans un jardin ensoleillé où l'essentiel du jeu se déroule autour d'une table ;)

 Quelqu'un a-t-il déjà essayé un truc dans ce genre? A la limite, si je suis pas tout seul à me lancer la-dedans, ca m'interesserait de vivre l'expérience. Même si ce n'est qu'une fois, pour essayer.
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Ether le 01 mars 2007 à 13:50:21
Une réunion Esprit autour d'un JDR ou un plateau !

Ce serait une bone idée !!

Malheureusement pour moi je me suis éloigné de la capitale...

Mais bon, avec un univers bien choisi, il y a de quoi passer un bon momment...
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: MirabelleBenou le 01 mars 2007 à 14:04:30
D'ailleurs tiens, on s'était fait une partie JDR chez Jihcé, tu te rappelles ? :)

Enfin je crois que t'étais là. Y avais tonton aussi (ancien d'Esprit-STR). Je me rappelle bien de ce jour.... Surtout quand je suis parti à 5h du mat et que j'ai attendu 1h le 1er métro dans les courants d'air :)

Je crois que c'était Vampire d'ailleurs comme jdr.
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: ZeN le 01 mars 2007 à 14:31:42
Perso je suis bien partant pour un JDR GN, sur un weekend avec Esprits + famille dans un esprits un médieval :)

En mutualisant on pourrait arriver à quelque chose de correcte en terme de prix et avec un bon scénario et un lieu sympa je suis sur qu'on pourrait passer un bon weekend.

Si on est motivé, on peut même imaginer faire cela sur un des grands weekend du mois de mai.

:D
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Rampa le 01 mars 2007 à 15:19:35
JDR je veux bien... mais GN par contre nop...

J'en ai trop fait.... 7 heure du mat dans le ReR je suis plus aussi chaud qu'avant ;)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Elwann le 01 mars 2007 à 17:23:37
Pour ma part, je serais partant pour me lancer dans un GN bien foutu, je pense, mais j'aurai quand même tendance à préferer ne pas sauter les étapes :)

 Un JDR tout court, ca m'irait très bien pour commencer, vu que ca reste super flou dans mon esprit comme concept. J'aurai besoin de voir du concret pour me faire à l'idée.
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: jihcé le 01 mars 2007 à 19:17:35
Citation de: MirabelleBenou
Je crois que c'était Vampire d'ailleurs comme jdr.
C'était pas In Nomine Satanis plutôt ?

Perso, j'arrive encore à faire 4-5 parties de jdr par an.

Bravo à Carlos pour l'article, ça réchauffe le coeur d'un roliste ;) D'ailleurs, je crois me souvenir que tu avais parlé de Rêve de Dragon sur le précédent forum, au détour d'un post. Quelqu'un qui aime RdD ne peut être entièrement mauvais ;)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: silence le 01 mars 2007 à 19:41:35
Citation de: jihcé
Quelqu'un qui aime RdD ne peut être entièrement mauvais ;)
Heureusement que tu le precises, personnellement je ne savais plus comment lui trouver des qualités ;)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 01 mars 2007 à 20:30:47
Eho ! je vous entend ! :/

In nomine Satanis/magna Véritas ...aurait-il dû être cité dans le premier post ? Etendard d'une vague française qui mise sur le fun ainsi qu'un humour féroce et cynique, il devient entre les mains d'adolescents pas finis une des bannières de la Kévinitude la plus raffinée... (je ne parle pas de grosbillisme, c'est subtilement différent ). C'est le lot de tous les jeux de rôle mais In nomine est malheureusement propice dans son thème à ces errements :(
un jeu original et jouissivement irrévérencieux, encore faut-il savoir y jouer ;)

(http://tbn0.google.com/images?q=tbn:cj_NI0Bs7AIQcM:http://kefi.club.fr/jdr/INS_MV/ins1.jpg)(http://tbn0.google.com/images?q=tbn:mivBbaqGTDW-9M:http://fredurb1.free.fr/images/demone800.GIF)


Je possède une version in-box de ce jeu, en très bon état...j'attends patiemment son classement au patrimoine mondial de l'Unesco pour enfin bénéficier d'entrées à tarifs préférenciels à la Sainte Chapelle :rolleyes:

Quant à REVE DE DRAGON...aaaah...touchons en deux mots supplémentaires:

Au premier abord, nous évoluons dans un univers médiéval fantastique au Background assez flou, mais le jeu est animé d'un concept éminemment original et très bien exploité dans les scénarios signés Denis Gerfaud. :)

Le monde est un rêve de Dragon...les créatures qui y vivent sont dons des êtres rêvés, qui évoluent dans un monde qui l'est tout autant...mais "vu de l'intérieur", le rêve est bien réel pour ses habitants et chaque homme peut ainsi poursuivre sa vie jusqu'a son terme sans se douter un seul instant de la nature onirique de son environnement : la lame coupe, le feu brûle, le soleil se lève et se couche ect...

Ce côté "rêvé" crée souvent un malaise et rebute les joueurs qui approchent ce jeu la première fois, car le concept vient suggérer que finalement "tout est faux*"
Mais encore une fois, on doit bien comprendre que la créature, bien que révée vit une existence qui de son point de vue est bien réelle dans un univers bien palpable...
On ne rencontrera donc jamais ces fameux dragons rêveurs puique tout est vécu depuis le coeur du rêve.

(http://www.lachimereauxmillereves.com/2/nit-001.gif)(http://www.lachimereauxmillereves.com/9/imgnit1.gif)

La nature onirique de l'Univers va révolutionner certains éléments de jeu et en premier lieu la magie:

Un rêve ( l'univers donc ) étant une création permanente (et pas une chose "une fois pour toute"), on peut influencer le rêveur afin qu'il rêve autrement, et modifier l'environnement pour le bénéfice de la créature révée...

Transformer de la terre en eau consiste simplement à suggérer au rêveur que ce qu'il a révé jusqu'a aujourd'hui n'est pas solide mais bien liquide...seul les "hauts rêvants", nom des magiciens du cru, ont le pouvoir d'approcher en état de transe la conscience des dragons pour subtilement interférer le cours de leur rêves, donc de l'Univers.
On part du postulat que les créatures révée ont donc le pouvoir d'influencer le rêve des rêveurs ( les Dragons )

La mort n'est de même qu'une simple étape naturelle dans l'existence d'un personnage : lorsqu'un être meurt, cela veut dire que "son dragon" rêveur s'est fugacement réveillé dans son sommeil ( comme cela peut arriver dans nos propres rêves )...mais il va bien vite se rassoupir et poursuivre son rêve, songeant au personnage dans un nouveau rêve, un autre histoire, un autre passé, un personnage différent mais toujours le même, tant que les dragons sommeilleront...

(http://www.lachimereauxmillereves.com/8/uni00.jpg)(http://www.lachimereauxmillereves.com/8/mir-07.jpg)


Il est très difficile de résumer la richesse de l'univers de Rêve de Dragon mais retenez que ce qui fait l'intérêt de ce jeu intrinsèquement fabuleux, ce sont surtout les scénarios originaux et forts poétiques que Denis Gerfaud a écrit...
Rêve de Dragon se dote en outre d'un sytème de jeu ( règles qui permettent la résolution des actions ) très bien fichu bien qu'un peu trop touffu à mon goût et d'une touche graphique bien dans le ton, servie par Florence Magnin (couleur) et Roland Barthélémy (images noir et blanc )pour la seconde édition.

Un fansite assez complet (mais un peu mort ) sur Rêve de Dragon : http://www.lachimereauxmillereves.com/

* Quand on y refléchit bien ( et c'est bien de là qu'est parti Denis Gerfaud ), les joueurs de jeu de rôle ne sont ils pas les "Dragons" qui rêvent leur personnages et leur univers ?

PS: J'ai eu le plaisir d'echanger quelques mots avec Croc ( la créateur d'In Nomine ) dans un resto Paella Versaillais il y a déjà un bout de temps de cela et de faire une mini partie de Jdr avec Zlika comme MJ ( un co-rédacteur du jeu ) lors d'un des salons du jeu à Paname...Souvenirs, souvenirs... :)

@Jihcé :Pour la référence à RdD dans l'ancien esprits...c'est très probable.

Pour une partie "esprits" en GN ou sur table : pourquoi pas mais cela me semble difficilement réalisable...une murder party serait bien adaptée ( car elle permet un début facile pour les néophytes ) si on excepte l'obstacle de nos localisations géographiques respectives :/
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Ether le 01 mars 2007 à 23:48:12
Perso j'aime bien les jdr, mais avec l'univers légèrement un peu modifié...histoire que ça "dérape" un chouilla  :p

un peu comme quand jihcé nous fait du "in nominé" à la sauce fluide glacial....


une bonne inspiration pour du "starwars" :  ;)

http://darkmolive.free.fr/animationrapstarwars.htm


we got death star !
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: MirabelleBenou le 02 mars 2007 à 08:29:57
Citation de: jihcé
Citation de: MirabelleBenou
Je crois que c'était Vampire d'ailleurs comme jdr.
C'était pas In Nomine Satanis plutôt ?

Perso, j'arrive encore à faire 4-5 parties de jdr par an.

Bravo à Carlos pour l'article, ça réchauffe le coeur d'un roliste ;) D'ailleurs, je crois me souvenir que tu avais parlé de Rêve de Dragon sur le précédent forum, au détour d'un post. Quelqu'un qui aime RdD ne peut être entièrement mauvais ;)
Oui t'as raison ! C'était In Nomine !

Je pense qu'on pourrait résumer la partie comme "Les 2 démons manchots contre Mère Théresa".
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Elwann le 02 mars 2007 à 15:10:01
Citation de: Carlos
si on excepte l'obstacle de nos localisations géographiques respectives
On a qu'à faire du PBEM :P   ( ok je sors )

 Sinon, je me dis que la réponse est très probablement non, mais est-ce seulement envisageable de se mettre facilement au jdr avec des amis sans que personne ne s'y connaisse?
 Bon, évidemment, je suppose qu'il existe tout plein de bouquins de règles et tout, ca ne va pas s'inventer; mais quand même, ca doit pas être du gâteau quand on débarque.

 De toute façon, je rêve éveillé, j'ai aucun pote qui ne leverait pas les yeux au ciel si je lui parle d'un truc pareil :rolleyes:
 Les jeunes n'ont plus aucune imagination et plus aucune envie de faire des efforts pour être créatif, maintenant qu'on leur apporte tous leurs scénarios sur un plateau...
 Et pourtant, on se faisait plein de mini-jdr avec les playmobiles et les lego :)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Anonyme Quelqu'un le 05 avril 2007 à 01:28:34
Pas mal ce topic,merci Carlos :)

Pour l'instant j'ai pas grand chose à dire donc je ne fait que lire ^^

Amicalement.

Sir Von Strauss.
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Eek a Mousse le 05 avril 2007 à 02:57:39
[Les jeunes n'ont plus aucune imagination et plus aucune envie de faire des efforts pour être créatif, maintenant qu'on leur apporte tous leurs scénarios sur un plateau...
Et pourtant, on se faisait plein de mini-jdr avec les playmobiles et les lego]

Et pas uniquement chez les jeunes,plus ont a de choses à portée, moins ont a besoin de tendre le bras...

Je suis persuadé que le jeu de rôle est un formidable 'outil d'éveil',en plus d'etre un loisir 'niche'.

Si tu tente d'expliquer le jeu de rôle à des gens qui ne save pas se que cela évoque, ils risquent fortement de prendre la poudre d'éscampéte.
-Oula!! c'est compliqué ton truc!..faut réfléchir!.. tout ça!...t'a pas plus simple!? veut juste jouer moi!..

En discutant  avec quelques Meujeus férus de JDR,certains sont plutôt contents d'avoir comme passion une distraction confuse , voir inavouable aux yeux des  'ignorants'.
D'autres aimeraient qu'il soit plus populaire, certainement pour faciliter l'organisation de parties.
D'aucuns pensent que le cinéma et surtout le jeu vidéo estempillé JDR est une hérésie,quand d'autres se disent que c'est un moyen annexe de développer l'idée.

JDR= difficile et compliqué?...je dirais riche et complexe.

Je m'esquive, :) +1 pour le sujet. :cool:
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Anonyme Quelqu'un le 05 avril 2007 à 15:25:21
Totalement d'accord avec toi Eek.Les JDR favorisent notre création et sont souvent mieux pour faire fonctionner les méninges que les jeux vidéos.

Après,je ne comprend pas tout ces débats comme quoi les JDR sont dangereux car ils enferment dans un monde,excluant les personnes y jouants à la société...

Sérieusement,il est bien plus ludique et intérréssant de ce retrouver avec des potes et de se plonger dans un monde construit par notre imagination que de rester scotché à n'importe quel jeu virtuel,biensûr,loin de moi est l'idée de dénoncer les jeux virtuels auxquels j'aime tant jouer :P Mais il est vrai qu'à mon goût,les JDR sont beaucoup plus riche car le jeu est illimité comparé aux jeux vidéos ;)

Amicalement.

Sir Von Strauss.
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Elwann le 05 avril 2007 à 18:18:17
Citation de: [Diadoques
Von Strauss]Après,je ne comprend pas tout ces débats comme quoi les JDR sont dangereux car ils enferment dans un monde,excluant les personnes y jouants à la société...
Sérieusement,il est bien plus ludique et intérréssant de ce retrouver avec des potes et de se plonger dans un monde construit par notre imagination que de rester scotché à n'importe quel jeu virtuel
Eh bien, comment dire... Ces débats sont bien plus vifs quand ils concernent les jeux vidéos, donc je crois que tout le monde serait d'accord pour admettre ca :)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Anonyme Quelqu'un le 05 avril 2007 à 21:53:59
Citer
Eh bien, comment dire... Ces débats sont bien plus vifs quand ils concernent les jeux vidéos, donc je crois que tout le monde serait d'accord pour admettre ca
C'est aussi vrai pour lesjeux vidéos mais c'est à mon goût très présent pour les Jdr !

Amicalement.

Sir Von Strauss.
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Eek a Mousse le 06 avril 2007 à 01:30:17
Les productions vidéos tentent de tirer le maximum de ce qui peut composer un jeu de rôle "à l'ancienne", mais il est bien difficile de 'mettre en jeu",de composer avec l'instant ,le flou et les possibilités du futur de l'aventure.

Avec Neverwinter Night, et son concept , l'idée est bonne et l'esprit jeu de rôle est tres proche.

Mais un maître du jeu et une tablée d'énergumènes dans un 'jeu de socièté', c'est bien different de l'isoloir PC

La convivialité et la composition,le jeu d'esprit .Si cela etait copier/collable, le jeu de rôle sur table serait surement mort aujourd'hui.

Pourquoi affronter ces 2 divertissements tres différents l'un de l'autre, qui n'ont en commun que la tache de fond,l'univers choisi.

En lisant certaines critiques (donc positives et négatives)de l'adaptation du Seigneur des Anneaux au cinéma,c'est à dire "l'esprit Tolkien",ont comprend la difficulté de l'exercice aussi sur ce support, d'ou le tour de force de Mr Jackson.Mais ceci est une autre histoire...:)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: As de Coeur le 06 avril 2007 à 13:16:30
ca me rappelle mon premier Apple ca ... :D .....
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: reveur81 le 16 juin 2007 à 20:23:56
Hé mais je l'avais pas vu ce topic. Je vais venir mettre mon nez la dedans, car je conteste carrément l'idée de déclin du JDR :).

[EditCarlos : Ok bin on attend alors...:P]

[EditRêveur : bin voilà :P]

[EditCarlos : Ah ouaih pas mal...:P]
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: reveur81 le 17 juin 2007 à 01:35:23
Tout d'abord, permettez de copier un article que j'avais écrit pour les chauchaux :




Citation de: marechalREVEUR;57827
Les jeux de rôle

Ca fait un moment que je souhaitais proposer une description de ce qu'est un JDR. Les studios ont porté les jeux de rôle sur le support vidéoludique, si bien qu'aujourd'hui, pas mal de personnes associent jeux de rôle à jeu vidéo. C'est bien dommage.

Je ne vais pas sortir le layus habituel comme qui les jeux de rôle "papier" sont supérieurs aux jeux de rôle "vidéo". Cependant, il faut bien comprendre qu'un jeu vidéo ne pourra jamais être comparable à un JDR. Ils cherchent à les imiter, et en celà ils ont créé un support nouveau et différent, mais deux freins dissocieront toujours les deux médias : le jeu de rôle est une activité éninament sociale, et l'activité tourne essentiellement autour de l'imagination, la création.



Un jeu de rôle, c'est avant tout des gens qui se réunissent et racontent une histoire. Un conte collaboratif. Chaque personne incarne un personnage et par le jeu de ses dialogues et la description de ses actions, il participe à l'histoire.

L'un d'entre eux sert d'arbitre. C'est le MJ : maître de jeu, maître du jeu, voire selon les jeux le conteur, le marshall, le veneur, etc. Cet arbitre n'incarne pas de personnage, ou plutôt, incarne tous les autres personnages. Il conduit l'histoire, il mène les personnages dans sa scénario dont il connait parfois l'issue (ou qu'il improvise). Il est l'interface vers l'imaginaire : il décrit aux joueurs leur environnement, il fait progresser les choses qui sont pas en contact avec les joueus.

Lorsqu'on raconte une histoire, évidemment, on est parfaitement libre, il n'y a pas de limite. On peut être une bactérie où un dieu, on peut vivre sur Mars ou Rome au IVème siècle. Malgré tout, pas de bonne histoire sans obstacles. C'est là qu'interviennent les règles : elles pausent  des limites. La plupart du temps, elles accompagnent un cadre, un univers. Les personnages des joueurs sont alors limités par ces règles : un personnage à Vampire the Requiem ou un super-heros à Aberrant sera infiniment plus puissant qu'un journaliste à Arkéos.

Ces règles permettent au MJ d'être objectif. Si un joueur annonce une action qui a peu de chance de se réaliser, sans règles, ça serait au MJ de choisir arbitrairement le résultat de l'action : les règles, neutres, proposent des systèmes pour savoir si c'est réussi : la plupart du temps en utilisant des dés. Par exemple, à Lanfeust, si je veux casser une porte : j'utiliserai mon score en force additionné à un D20, et je devrais atteindre un résultat plus bas que si je cherchais à casser un mur. Evidemment, plus ma force sera élevée, plus j'aurais de chance de réussir.



Ouais d'accord, et des JDR, ça se trouve où ? C'est comme les bons jeux de sociétés ou les jeux de figurines, on trouve ça dans des boutiques spécialisées. Ce qui signifie qu'en pleine campagne, c'est impossible à trouver. Le jeu de rôle est un marché de niche. Un bon jeu de rôle se vend à 3000 exemplaires. Même si ceux qui marchent le plus se vendent à bien que ça.

Les formats sont assez divers désormais, et le net a été un outil absolument formidable au jeu de rôle. Les communautés créées permettent de s'échanger ses scénarios, campagnes, règles optionnelles, on peut discuter du jeu avec d'autre personnes (alors qu'IRL trouver un autre MJ, c'est pas évident, mais dans 95% des cas il joue à d'autres jeux que les vôtres). Le net a beaucoup servi également aux jeux amateurs, distribués gratuitement. Les qualités sont très inégales, mais certains, très interressants, ont pu se faire connaitre et passer ensuite en "pro". Le pro c'est le format classique : édité et distribué dans les boutiques. Entre les états fluctue ce que l'on nomme l'indépendant : pas d'édition ni de distribution (au sens classique) mais un travail de qualité professionnelle : souvent c'est vendu au format PDF sur internet.

Les jeux

Il en existe de toutes sortes. Sur le Grog (roliste.com), site qui référence tous les ouvrages, il existerait 643 gammes, pour 6406 ouvrages (au moment où j'écris cet article). Un jeu se décompose en effet d'un livre de base, qui permet de jouer, puis sont proposés des suppléments pour enchirir l'univers ou les règles.

Le jeu le plus vendu et de loin est bien évidemment Donjons et Dragons, dans sa troisième édition, plus exactement son édition 3.5. Personnellement, je déconseille ce jeu. Tout d'abord, il n'y a pas d'univers, ce sont que des règles, décrites dans deux importants livres (livre du joueur, livre du maître) : c'est un peu l'archétype du jeu de rôle médiéval-fantastique : il y a toutes les règles pour jouer un magicien, un barbare.. mais justement on croule sous les règles (souvent irréalistes), et ça ne pousse pas à faire du role playing (de l'interpréation), ça ne pousse pas à raconter une histoire, et donc à faire du JDR. On dirait presque un wargame.

Pas DD, mais alors quoi ? Il existe beaucoup d'autres jeux. Wharmmer, Conan, le seigneur des anneaux, etc..

Des exemples de jeu, le marché français

Bon alors sans vouloir faire mon chauvain, les français font de supers jeux, dont voici quelques exemples :

Qin
(http://www.roliste.com/couv/gamme/2456.jpg)
La Chine ancienne : au IIIème siècle avant J.-C., les royaumes combattants vivent leurs dernières heures, le royaume du Qin va les envahir un par un pour former le grand Empire qui l'on connait. Quel sera le rôle des joueurs ?
Qin est un jdr historique, mais qui s'appuie sur les films de wuxia : comme dans Hero ou Tigre et dragon, les joueurs attrapent les flèches en plein vol, courent sur les murs, démoulent leurs ennemis par tas de dix, voient l'avenir. Tout le foklore chinois est réutilisé, pour tomber dans des scénarios très angoissants. C'est du très très bon.

Pavillon Noir
(http://www.roliste.com/couv/gamme/2400.jpg)
Encore un jeu historique. Il n'y en avait pas depuis des années, et en ce moment c'est la profusion. Pavillon Noir propose de jouer pirates, corsaires, ou boucaniers dans les antilles. Le jeu est formidablement bien écrit, et rien à qu'à sa lecture vous en apprendrez plus que vous en avez jamais su sur la piraterie. Le mythe du méchant pirate est complétement déconstruit au profit d'aventures intelligentes et passionnantes.

Vermine
(http://www.roliste.com/couv/gamme/2401.jpg)
La terre a décidé de se débarasser de sa vermine : l'homme. Tout se déroule en 2037, l'Europe est dévastée et les quelques humains survivants doivent s'organiser dans un environnement hostile. Le jeu est vraiment très interessant, jouer dans une France dévastée est très original, et le jeu invite à réfléchir sur divers concepts pour décider quelle "politique" les joueurs vont adopter : plier à nouveau la nature à l'homme, s'adapter en fonction de la nature, etc.

Lanfeust
(http://www.roliste.com/couv/gamme/2431.jpg)
Pour ceux qui connaissent les BD, le jeu propose de plonger dans cet univers bien délire. C'est assez bien foutu. J'ai une seule partie à mon actif, mais j'ai vraiment hâte d'y rejouer, même si mon perso de sage m'a moins botté qu'un troll :).

COPS
(http://www.roliste.com/couv/gamme/2211.jpg)
COPS propose de jouer dans un futur proche : un univers pré-cyberpunk, mais pas complétement. L'action se déroule aux Etats-Unis et les joueurs jouent.. des flics. Le jeu a très bien marché, il existe 15 suppléments désormais.

Exil
(http://www.roliste.com/couv/gamme/2426.jpg)
Un jeu qui propose de jouer dans une immense cité d'acier : très steampunk, ambiance XIXème siècle, l'univers semble tout droit sorti d'un Jules Vernes sous acide.. Kafka est cité dans les sources d'inspiration, c'est tout à fait ça.


Voilà, c'était pour les jeux français que je conseille, notamment parce qu'ils sont très bons, et parce que la gamme est vivante. Mais il en existe beaucoup d'autres. Par exemple trois de mes chouchous :

Arkéos
(http://www.roliste.com/couv2/8532_s.jpg)
Ambiance à la India Jones dans les années 30. Les joueurs jouent des chercheurs de trésors, de reliques, ils sont les héros de la presse. Une vie sous les projecteurs, qui cachent les ombres : celles de qu'ils déterrent parfois.. alors qu'ils n'auraient jamais du.

Shadowrun
(http://www.roliste.com/couv/gamme/645.jpg)
L'amour de ma vie. Nous sommes en 2070. Le monde est contrôlé par les grands entreprises. Les humains truffent leurs chairs de matériel electronique pour pallier leur déficience.. mais il n'y a pas que ça. La magie est revenue, les races gobelines (elfes, orcs, etc).. sont réapparues, créant des schismes considérables dans la société. Les indiens ont fait appel à la Grande danse fantôme pour récupérer leurs terres : les Etats-Unis n'existent plus. C'est un pur jeu où l'on voit par exemple des orcs cybernétisés affronter des esprits dans le cadre de guerre entre entreprises..

Earthdawn
(http://www.roliste.com/couv/2862_s.jpg)
Des règles assez discutables, mais un univers passionnant. Techniquement c'est le passé mythique de Shadowrun : le cycle de magie est monté et les gens ont du se réfugié dans d'immenses abris pour survivre aux cataclysmes qu'un tel évenement a produit. Voilà 40 ans que les gens sortent et reconstruisent leur monde.. un monde nouveau, plein d'espoirs, mais terriblement dangereux.


Bon voilà, j'avais vraiment rien à foutre moi. :)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: reveur81 le 17 juin 2007 à 02:26:00
Ensuite, pour revenir sur l'idée de déclin du jeu de rôle, j'avoue que je m'oppose toujours à cette idée.

Tout d'abord, elle est souvent avancée par des gens qui ont connu l'age d'or du JDR et qui ne jouent plus aujourd'hui. Je ne sais pas si c'est ton cas Carlos. C'est un fait qu'on ne trouve plus des légions de rôlistes près à en découdre avec le mal tous les samedis soirs venus.

Les anciens joueurs se sont détournés du JDR, par faute de temps, de joueurs ou d'envie. Les jeunes n'ont aucune voie qui les mène aux JDR, et naturellement ils se tournent vers les produits informatiques. Quelques uns, tentés par l'expérience, trouveront un oncle qui ressortira ses vieux Paranoïa.

Donc, oui, ce n'est plus l'age d'or et le JDR est revenu à un loisir de niche. Cependant, paradoxalement, le jeux de rôle est à mon avis au meilleur moment de son histoire. Peut-être pour réussir à percer, peut-être lassé des anciens produits qui n'arrivent pas à évoluer, les auteurs et éditeurs font tout pour pousser le JDR sur d'autre piste.

Les jeux de grande qualité se multiplient, on en trouve plus sur les étals de jeux médiocres, ils rivalisent tous de qualité.

Beaucoup gardent le format classique, ils présentent des univers riches, profonds, attirants, ils servent le tout avec des règles aux mécanismes doux et huilés et le présentent dans des ouvrages proprement magnifiques : c'est les cas de Qin, Vermine et Pavillon noir par exemple (voir message précédent).
Le JDR amateur a d'ailleurs beaucoup apporté. Dans les périodes de vaches maigres, lorsque les grosses licences ne marchent plus, les auteurs doués sont sortis de la masse avec leurs bébés mis à disposition sur le net. Les éditeurs se sont penchés sur la question et ont édité ces jeux. C'est le cas de Pavillon noir, mais également d'Exil. Exil, dont j'ai fait l'acquisition il y a peu, est une véritable perle. Il y a longtemps que je n'étais pas tombé amoureux d'un univers. Exil, c'est la croisée de Metropolis, Jules Verne, Kafka et Lovecraft.

Certains jeux proposent des formats nouveaux. Arkéos par exemple (voir message précédent toujours). Dans un format manga, le jeu se découpe en 4 livrets à 10 euros. Dans le premier on trouve les règles, des infos utiles sur les années 30 et le début de la campagne. Et dans les trois qui suivent, on trouve du background et la suite de la campagne, qui se finit au 4ème.
On trouve aussi dans le genre POST MORTEM, quelques livrets pas chers qui proposent de récupérer nos personnages morts des autres JDR pour les jouer en enfer.
John Doe, une nouvelle boite d'édition qui assure, propose d'ailleurs tous ces JDR au format Manga. On trouve par exemple Final Frontier, qui propose tout le matériel nécessaire (comprenez pas de supplément)  pour jouer du Star trek avec une bonne dose d'humour.

(http://roliste.com/couv2/8870_s.jpg)

Dans un autre style, beaucoup plus glauque, ils proposent Patient 13, où l'on incarne des fous dans un hopital psychiatrique.

(http://www.trollsgames.com/Trollsgames/img/Catalogue/04/O0/gJDO004.jpg)

Et avec ce jeu, on est sur une autre approche du JDR. Pas forcément faire quelque chose de complètement original,  mais au moins, tenter de proposer des approches nouvelles. Dans Patient 13 par exemple, il n'y a pas de lieu, ni d'époque, ni de règles normal/anormal. Vous êtes fous, inutile de chercher ce qui est vrai et ce qu'il ne l'est pas.

Si les jeux que je viens de citer sont absolument formidables et représentent la qualité actuelle des JDR, ce qui marque encore plus les JDR actuellement, c'est ces réflexions, ces théories qui amènent le JDR à changer.

Ca part de toutes choses toutes simples, comme le DK system, qui propose une alternative à D&D, tout en permettant de jouer dans ces univers : une sorte de D&D light, speed et surtout absolument customisable selon les goûts du MJ et des joueurs. Il y peut y avoir des choses beaucoup plus originales, comme Humanydyne, qui propose de jouer dans des flics aux supers pouvoirs qui enquêtent sur les "super-héros". Le livre de ne fait pas plus de cent pages : pas de listes de pouvoir ou de règles complexes. Le système est "freeform". Il pose quelques mécaniques applicables à toutes les situations et ensuite au MJ de faire les fiches personnages sans aucune contrainte.

(http://www.roliste.com/couv2/8652_s.jpg)

On trouve également, dans l'univers de l'indépendant des jeux qui cherchent à aller toujours plus loin dans le "jeu de rôle autrement". Souvent ils proposent des systèmes narratifs,  comme par exemple Wushu, où le joueur à plus de chance de réussir une action s'il décrit des détails improbables ("je tire sur lui" à moins de chance de réussir que "je tire fait une roulade sur la table, me retourne, tire sur le luste afin qu'il tombe sur lui"). D'autres proposent de modifier quelque peu les rôles MJ/PJ. Ce principe est d'ailleurs souvent repris dans les JDR plus classique ( et de façon plus réservé ). Il n'est pas rare de voir des personnages avec une réserve de points qui lui permettent de prendre le contrôle quelque temps de la narration : par exemple, duel de pistolet, vous faites votre jet, raté, vous êtes trop lent... vous grillez un point afin d'expliquer à tous que l'arme de votre adversaire s'est enraillée (prérogative du MJ normalement).

Bon, il est tard, je tombe de fatigue. Mais sachez que les JDR d'aujourdh'ui n'ont jamais été aussi bons. Ils sont quasiment tous sans faute, à tel point qu'on ne sait plus où donner de la tête.

A oui, pour les anciens, pour les nostalgiques des livres dont vous êtes le héros, ils viennent de sortir en VF une version vrai JDR :

(http://www.roliste.com/couv2/9257.jpg)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Elwann le 17 juin 2007 à 10:02:57
Châpeau l'artiste, ca donnerait envie de s'y mettre :)

Mais comme tu disais, quand on ne connaît personne dans son entourage qui y joue, ce n'est vraiment pas évident, ni gagné d'avance...
Ca reviendra peut être à la mode, qui sait?
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 17 juin 2007 à 22:32:48
Excellents posts Rêveur et merveilleusement instructifs pour les vieux routards qui ne se sont pas mis "à la page" des nouvelles productions. =D

Je te remercie d'avoir si bien complété mon premier post laissé inachevé, après que j'ai crié à corps et à cris mon incapacité à traiter de l'évolution du JDR de facon précise grosso modo depuis 1995.

Citer
Tout d'abord, elle est souvent avancée par des gens qui ont connu l'age d'or du JDR et qui ne jouent plus aujourd'hui. Je ne sais pas si c'est ton cas Carlos
Sur ce coup, c'est parfaitement exact et j'en suis conscient :)

En lisant ce dont tu nous informes, ma remarque:
"Ambre, Vampires, Loup-Garou sont les moteurs d’une évolution toujours tournée vers un jeu d’acteur plus abouti, une véritable incarnation de son personnage…"
semble être un train qui se vérifie et se renforce depuis 10 ans. Le jeu de rôle se réinvente, innove, sort des sentiers battus, explore de nouveaux concepts et des gameplays novateurs...mais perd bel et bien de son influence en nombre "d'adeptes"

Donc pour le "déclin du JDR" c'est oui et non selon ce qu'on juge. Son audience redevient confidentielle mais le concept semble traité avec de plus en plus d'audace et d'imagination...

Une sorte de paradoxe en somme: un hobby d'initié, de plus en plus adulte.

Je dois avouer qu'a part Shadowrun ( pour lequel tu partages la même affection que Benou ), je ne connaissais aucun des autres titres que tu as décrit...

En bref, tout cela donne décidément envie de s'y remettre...et pas forcément qu'aux nouveaux jeux d'ailleurs ( je pense à Rêve de Dragon ou Hurlements par exemple ) :P

PS : Tiens au passage
Citer
Ca part de toutes choses toutes simples, comme le DK system, qui propose une alternative à D&D, tout en permettant de jouer dans ces univers : une sorte de D&D light, speed et surtout absolument customisable selon les goûts du MJ et des joueurs
GURPS ou encore le système de Chaosium ( rêgles de Runequest, Stormbringer, Hawkmoon, L'appel de Cthulhu... ) avaient la même ambition :)

re-PS : Oh bin tiens, 700ème post ! :cool:
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: MirabelleBenou le 18 juin 2007 à 08:55:33
rrrraaaaahhhhh copaing !

Citer
Shadowrun, L'amour de ma vie.....
Mon 2ème jdr (le 1er ayant été Star Wars).

Mon 2ème et le seul pendant un sacré paquets d'années...
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 18 juin 2007 à 09:31:40
Entre Star Wars et Shadowrun, je vois que certains apprécient les jeux ou il faut balancer 16 dés à 6 faces pour savoir si son perso arivera à faire son lacet en moins de temps qu'il n'en faut pour pirater un distributeur de Kinder bueno... :lol:

Et ouaih, je me rapelle un peu des systèmes de jeu, qui sont assez similaires. :P
Le Système de Shadowrun à d'ailleurs fait des émules puisque mis à part le remplacement de D6 par D10 le système de Vampires en est par exemple très fortement inspiré...

Je me rappelle aussi que le fonctionnement de la Matrice, quoique complexe, était assez innovant.

J'ai du faire deux parties de Shadowrun je crois...mais que ce soit la médiocre performance du MJ, le manque d'originalité des scénars ou des causes qui tiennent aux joueurs eux-mêmes, j'ai pas trop accroché. :/
L'univers qui mélange Cyberpunk et créatures tels orcs, elfes et trolls crée un ensemble baroque plutôt séduisant au premier abord je l'avoue mais qui bizarrement, n'est pas si dépaysant que çà...

J'ai donc un peu plus joué à Cyberpunk ( édité par oriflam à l'époque ) ou à Rêve de Dragon ( surtout en tant que MJ) où Cyan, Groins et ogres sont peu ou prou les équivalents  assez bien fichus des créatures citées plus haut...chacun est ainsi à sa place :)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: MirabelleBenou le 18 juin 2007 à 09:48:25
Pour Shadowrun, faut s'imerger dans l'univers :)

Enfin je pense que c'est pareil pour tous les jdr, si tu lis quelques récits qui se situent dans l'univers du jeu, t'as beaucoup plus de facilité à rentrer dedans parceque le tout t'es déjà familier.
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 18 juin 2007 à 10:00:17
Moi, ca m'a semblé complexe: les corpos toutes puissantes et les luttes politiques alambiquées dans la tronche ( ou plutôt dans la cervelle ) dès la première partie, ca m'a un peu gavé...:P

Quand tu arrives péniblement à comprendre et digérer 10% de ce qu'on te raconte, tu tombes nez à nez avec un troll junkie à moitié robotisé et partisan de la paix dans le monde...et la c'est la goutte qui fait déborder ce que ton intellect est capable d'ingurgiter en 1 seule heure de jeu...

Donc c'est riche, ok, mais du coup assez hermétique au premier abord...et le système de jeu assez complexe lui aussi, qui capte déjà une bonne partie des tentatives de compréhension du nouveau joueur, ne facilite pas les choses...

Il y a d'autres jeux, aisément abordables qui n'en sont pas pour autant superficiels...la découverte se fait lentement au fil des parties et pas en "blocs de parpaings" comme ca peut l'être pour Shadowrun. :P

Rêve de Dragon par exemple...ok... j'arrète :lol:

Sinon pour l'univers, tu parles de la lecture du livret de jeu, des suppléments au jeu ou des romans ( yen a je crois ) ? :)
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: reveur81 le 18 juin 2007 à 10:23:18
Pleins de romans de gare en effet. La qualité varie grandement de bien sympa à grosse daube. Malgré tout je dois en avoir plus d'un vingtaine.

SR est assez difficile en effet. La 4ème édition améliore grandement ça, et rend le système plus rapide. Seul regret, on fait maintenant carac + compétence pour faire un test, alors qu'avant on ne prenait que la compétence, ce qui collait mieux à l'univers. (par exemple, on doit désormais être balèze physiquement pour bien se battre, alors qu'avant on pouvait être un ablette -mais ça coutait bien plus cher à augmenter la compétence-  et s'avoir se battre.

L'univers est assez riche également, trop peut-être, et même moi, MJ, j'ai l'impression de ne connaitre qu'un infime partie du truc. Malgré tout, la magie opère.

Bon et puis derrière tout ça, il y a un malin plaisir pour les joueurs optimisateurs : "ok je vais prendre des trois missiles HE pour cette mission, mais je m'équipe de balles AP pour mon predator que je vais d'ailleurs customiser pour le coup. Couvre moi avec ton sort d'invisibilité jusqu'à ce que je fasse voler en éclat cette fenêtre, puis lache le sort pour t'envoler et passer dans le trou créé, je couvre la rue, et le decker fera bloqué les ascenseurs pour que tu sois tranquille."

et 5 minutes plus tard : "merde, ok, on passe au plan B"

Je me rends compte que je n'ai pas parler de Te Deum pour un massacre qui propose de jouer pendant les guerres de religions en France : c'est un coffret de trois livrets : les règles, une campagne, et enfin un livret sur l'histoire et les modes de vie pendant la période. Une merveille.

Sinon pour les amateurs de qualité, je conseille surtout Imperium (pour jouer dans l'univers de Dune", une merveille : http://storygame.free.fr/imperium/
Titre: "Jeu de rôle" ? Cékoissa ?
Posté par: Nikau le 18 juin 2007 à 13:56:39
Citation de: reveur81
et 5 minutes plus tard : "merde, ok, on passe au plan B"
Ah lala, à l'origine de mes plus grandes heures de jeu.

Merci pour tes posts précédents, Rêveur. Exil a l'air bien sympa, dommage que je n'ai plus aucun joueur dans mon entourage...
Titre: Le jeu de Rôle Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 27 mai 2010 à 18:05:14
Le Jeu de rôle, c'est aussi ça tabarnak (http://www.koreus.com/video/farador-dd.html) ! :P

Le Blog officiel  (http://tomchums.blogspot.com/) ^^
Titre: Le Jeu de rôles ? Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 08 janvier 2011 à 10:58:17
...en vidéos sur la toile.

En m'adonnant avec Jihcé à des pensées régressives après que lui même ait cédé à l'appel du "hochet pour ados" avec WarsaW (http://www.esprits.net/forums/index.php?topic=1907.0), j'ai butiné les deux longues heures suivantes de liens en liens et vous rapporte maintenant ma provision de pollen.
Liens et vidéos en tous genres sur le jeu de rôles...et ça vaut des points.  :P

*On démarre fort avec une vidéo promotionnelle des années 90 sensée convertir de nouveaux adeptes à Shadowrun (c'est Benou qui va être content)
Quant à la vidéo...c'est Naaaaan...ah...mais naaaaaan ! (http://www.roliste.tv/videodunet/shadowrun-la-video-promotionnelle) :lol:

* Les aides de jeux, ce sont aussi des recettes ésotériques éprouvées, telle la façon d'invoquer un Shoggoth ! (http://www.youtube.com/watch?v=T3YAdWKeHQc)  :D
... Capturer une Dame (http://www.youtube.com/watch?v=NU9I03AR_9c&feature=related) puis lui exprimer ses sentiments (http://www.youtube.com/watch?v=LOGAPRCTK1o&feature=related)
:P
Ce n'est pas là précisément du Jeu de rôle, mais il y a une nette inspiration culturelle.

* Le Monde du jeu de rôles, à l'instar de tous les autres loisirs de "niche" est pourvu de ses héraults, de ses figures de proue, de ses personnalités starisées...telles...ce Fabien Deneuville, sorte de pape des meneurs de jeu sous l'apparence d'un vieil adolescent mal dégrossi.
Une interview (http://www.roliste.tv/featured/la-bible-du-meneur-de-jeu-interview-de-fabien-deneuville) à l'occasion de la sortie de son bouquin "La bible des meneurs de jeu (http://www.labibledumeneurdejeu.com/index.php?option=com_content&view=section&layout=blog&id=3&Itemid=4)" (blog plutôt intéressant d'ailleurs)

Une autre Vidéo de Fabien Deneuville (http://www.roliste.tv/featured/parler-jdr-a-des-non-joueurs) qui nous propose des conseils pour parler du jeu de rôle à des non rôlistes sans passer pour un illuminé en crise de puberté.
Entre la réalisation de la vidéo, le propos, le débit de parole, la personnalité du jeune homme...je ne sais pas si ces conseils sont capables d'inciter les béotiens à s'adonner au jeu de rôle...
...Par contre, à mon avis la vidéo me semble plutôt efficace pour persuader le spectateur qu'un rôliste est tout à fait capable de pénétrer dans un vol régulier avec un cutter.  :lol:

Plus sérieusement, une démonstration d'une partie de jeu de rôle (http://www.dailymotion.com/video/xfnkat_demonstration-de-jeu-de-role-diffusee-sur-nolife_webcam) (avec deux nenettes, une bonne entrée en matière dans cette partie pour peloter en toute impunité :P)  

Plus touchant et remarquable, le jeu de rôle en tant qu'activité éducative pour des enfants aveugles ou malvoyants (http://www.youtube.com/watch?v=D6I79SgJ8w8) (Vous remarquerez au passage que le MJ n'utilise du coup pas d'écran pour gruger ses jets de dés)

N'oublions pas que le jeu de rôles, c'est un loisir et des gens passionnants ! (http://www.youtube.com/watch?v=aGh0SkHsd0M)  :lol:

EDIT : LEs rôlistes ont même leur Hymne (http://www.youtube.com/watch?v=9zpJjEQLklQ), façon "We are the World" !  ^^ Avec l'indispensable lien vers le Donjon de Naheulbeuk (http://www.naheulbeuk.com/)
Titre: Re : \
Posté par: jihcé le 08 janvier 2011 à 13:46:57
Ah ben je vois qu'on a fait à peu près la même chose ces derniers temps ^^
Le blog de Deneuville est effectivement intéressant, même pour les vieux routards (certes un peu rouillé) que nous sommes.

Sinon, dans la série "Y'a vraiment des acharnés",  si votre bande de joueurs d'antan est éparpillée au 4 coins du monde, sachez qu'il existe de jolis outils (http://rolistik.free.fr/) pour y jouer par casque et micros interposés.

Et puis j'ai aussi passé une partie de la soirée d'hier à relire l'indispensable Meneur des Anneaux (http://www.lesludistes.fr/jeu/index.php?option=com_content&view=article&id=51:meneur-des-anneaux&catid=1:strips&Itemid=59&strip=1), toujours aussi désopilant. Notez que la V.F. n'est pas encore finie (il manque à peine une dizaine de pages), mais comme la traduction intègre de jolies trouvailles, je vous la recommande.

Edit : Ah, j'aurais du me douter avant même de cliquer que l'hymne était de la bande de Naheulbeuk... Ils sont graves ! :D
Titre: Re : \
Posté par: Lafrite le 08 janvier 2011 à 14:03:04
Sur leqg, Tgx qui fait du jdr via Internet à posté quelques liens (http://www.leqg.org/forum/viewtopic.php?f=39&t=9778) dont celui des outils qu'il utilise principalement :
http://www.rptools.net/
Titre: Le Jeu de rôles ? Cékoissa ?
Posté par: karnacier le 08 janvier 2011 à 20:00:51
Je vois que je ne suis pas le seul à avoir un renouveau pour le JDR :

Voici je pense un Compte Rendu de Campagne qui donne vraiment envie de faire du JDR en tout cas je suis loin d'avoir atteint un tel niveau que se soit comme PJ ou MJ.

Il y a 50 pages de messages mais sachant que les gens parlent du système de règle en même temps ça va très vite à lire.

Sujet exploration d'un Nouveau Monde et création d'une guilde marchande.

http://www.pandapirate.net/casus/viewtopic.php?f=32&t=13440&start=0

et moi je vais aller voir vos liens.
Titre: Le Jeu de rôles ? Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 08 janvier 2011 à 23:21:37
Je ne connaissais pas le Meneur des Anneaux !  :D C'est esbrouffisant ce truc.

...Chacun y reconnaitra ses plus mauvais -ou meilleurs- moments de Jdr sous ce pastiche hilarant. Pas si loin de certaines réalités autour des tables   :P

Je ne résiste d'ailleurs pas, à l'usage des indolents qui ne cliquent pas sur les liens, à reproduire une des 130 et quelques planches de cette campagne.  :)
J'ai lu les 67 premières d'un trait et ne manquerai pas d'achever ma tranche de lecture demain.

(http://img524.imageshack.us/img524/6615/065lu.jpg) (http://img524.imageshack.us/i/065lu.jpg/)

Quant à Rolistik, et à nombre d'autres supports de jeu "à l'ancienne" en ligne; votre lobe frontal frise probablement la sclérose pré-grabataire pour ne pas vous souvenir que nous avions évoqué -avec Karnacier d'ailleurs- tout cela il y a précisément deux ans par là... (http://www.esprits.net/forums/index.php?topic=1167.0)  :rolleyes:

A l'époque, des velléités, des idées, un brin d'enthousiasme mais finalement pas grand chose d'accompli.  :/
Titre: Re :
Posté par: Rekka le 09 janvier 2011 à 00:49:00
Le Meneur des Anneaux... C'est vraiment excellent. Ça m'a valu quelques fous rires incontrôlables au boulot que j'essayais tant bien que mal de cacher. ^^
Titre: Le Jeu de rôles ? Cékoissa ?
Posté par: Hasdrubal le 09 janvier 2011 à 02:16:09
Pour une fois que je peux faire mon "sachant"...

http://www.esprits.net/forums/index.php?topic=722.msg16338#msg16338

 :P
Titre: Le Jeu de rôles ? Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 09 janvier 2011 à 09:04:11
Ah ben mince, Haz en avait déjà causé il y a 3 ans  :D

Et moi qui me fend quelques lignes plus haut d'un couplet sur les ravages de la sénilité...  :P

En Fait, je crois bien Esprits.net est un site dont les sujets tournent en boucle selon une périodicité de deux à trois ans. On me rétorquera que c'est tout de même une périodicité 300 fois plus longue que celle des scènes de "Plus belle la vie" et du coup, ça rassure un peu. :)
A ce propos, des nouvelles de Duke Nukem Forever ?  :dents:
Titre: Le Jeu de rôles ? Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 09 janvier 2011 à 22:20:34
Un reportage de Zone Interdite (http://www.dailymotion.com/video/x5qaeb_zone-interdite-les-jeux-de-roles_news) sur le Jeu de Rôles (de 1994, soit l'époque florissante en terme de pratiquants) avec des morceaux inattendus de Didier Bourdon, qui exprime l'intérêt du profane.

Un reportage plutôt honnête je trouve qui, en écho à quelques tristes affaires dont celle de Carpentras -où le jeu de rôle a été au demeurant finalement mis hors de cause-, traite  les dérives possibles de la pratique. Sans fustiger, avec une nuance appréciable, elle souligne comment le jeu de rôles peut offrir un canal morbide à des personnalités en situation de fragilité.

On y retrouve donc le fil rouge subversif pour la jeunesse qui relie Le Rock n' Roll avant-hier, le jeu de rôle hier, et le jeu vidéo aujourd'hui.  :)

PS : Un Billet JDR est sur le blog ! (http://www.esprits.net/?p=1506)  :D
Titre: Le Jeu de rôles ? Cékoissa ?
Posté par: ZeN le 11 janvier 2011 à 00:02:57
J'ai jamais vraiment fait de jdr, mais je me suis bien marré en lisant le meneur des anneaux.
Je remets le lien du blogue ici :
http://www.lesludistes.fr/jeu/index.php?option=com_content&view=article&id=51:meneur-des-anneaux&catid=1:strips&Itemid=59&strip=1

Et comme ce n'est pas complet, la suite est dispo en anglais la :
http://www.shamusyoung.com/twentysidedtale/?p=1276
Titre: Re : \
Posté par: ZeCid le 11 janvier 2011 à 11:28:37
j'ai lu les 136 pages hier soir, et hormis celles déjà piochées par Carlos (Legolas exécutant Gollum et la drague de l'abruti), de mémoire ya aussi la page 89 qui était à se pisser dessus : "oui mais si j'attaque l'orque de gauche en premier, si je lui enlève tous ses PV j'enchaine celui de droite... mais le lancier il est pas plus dangereux ? etc... "

le passage où ils attaquent les baiseurs de chevaux Rohirrims avec les zombis spectres aussi  :dents:


et rien qu'à voir la photo de la video de promo de shadowrun avec rambo la gonflette et la decker punk-junkie avec son clavier sac à main, je suis impatient de voir cà  :|
Titre: Re : \
Posté par: Hasdrubal le 11 janvier 2011 à 13:20:32
La vidéo est un chef d'œuvre de mauvais goût, le jeu des acteurs est à la fois pathétique et à se tordre de rire... Bref indispensable !!!  :D
Titre: Re : \
Posté par: ZeCid le 11 janvier 2011 à 18:42:19
ah ouais, comme tu dis, c'est même pire que pire  :dents:
le rambo version "j'ai trop bouffé de macdo" qui fait des pas chassés, c'est rien de dire qu'il en fait trop.
et les 2 meufs ben... ils les ont ramassé sur les trottoirs de Medelin  :lol:

EDIT : euh, la video sur no life, 4 joueurs dont 2 meufs, c'est de la pub mensongère (et la technique de pelotage... nan mais grillé quoi)
Titre: Re : \
Posté par: Archange le 17 septembre 2011 à 16:02:00
Vous êtes dans le faux !  :P

Les jeunes d'aujourd'hui peuvent trés bien se mettre au jdr sans avoir un oncle qui a un vieux manuel poussiéreux et un D20 dans le placard  :)

Moi je connaissais pas du tout, je me suis renseigné sur le net et j'ai décidé de me lancer.

Bon, bien sûr pour tester il faut un jdr gratuit dispo sur le net, pas trop compliqué et avec un univers bien connu de mes trois potes joueurs... le jdr du donjon de naheulbeuk  ^^;; (pas tapé pas tapé ).

C'est vrai que par rapport aux jdr dont vous parlé il est un peu ridicule, voire pathétique mais bon... J'avoue que je préférerais jouer à de "vrais" jdr plutôt qu'à ça mais en temps que MJ ça passe et mes potes sont... moins... "matures" dans le domaine vidéoludique.

Enfin tout est fait dans les règles pour s'amuser dans un univers hyper-caricatural, c'est l'essentiel, et d'ailleurs aprés l'assaut d'un campement orc rondement mené par Fafnir le guerrier nain, Tathar le magicien elfe noir laid comme un poux et Guillain noble humain aussi beau et fort que lâche et pas doué, on en refait une soirée demain avec un 4éme joueur: au programme un dirigeable gobelin a intercepter, un seigneur prisonnier de son château,des impots exorbitants, des gardes zombifiés et d'étranges créature dans les oubliettes  :dents:



Bref, le jdr n'est pas mort et continue de trouver de nouveaux joueurs grâce à naheulbeuk et reflet d'acide notamment et même si on est loin des jdr auxquels vous êtes habitués, dans quelques années avec un peu plus de maturité de notre part on jouera nous aussi à des trucs plus complexes.

Aprés c’est vrai que tout le monde ne joue pas aux jdr parmi les jeunes... c'est reservé à une certaine catégorie de personne: j'entends par là que Kevin le Kikoolol call of' ferait une crise d'angoisse avant le deuxième lancé de dé...  :siffle:


En tout cas c'est ludique et social comme activité, même si en technique de drague je suis pas convaincu...  :dents:
Titre: Re : \
Posté par: karnacier le 18 septembre 2011 à 03:45:39
Citer
En tout cas c'est ludique et social comme activité, même si en technique de drague je suis pas convaincu...  

J'ai rencontre ma femme à une table de JDR de Vampire la Mascarade et nous attaquons notre 9e année de vie commune, alors comme quoi ...  :D et je ne compte plus les couples de rôlistes que j'ai connus.

Bref peut importe le JDR même Naheulbeuk peut être un excellent début (j'y est jamais joué mais comme tout le monde je connais l'univers)

Bon courage pour la suite en tout cas !

Pour ma part j'ai fait ma première partie Vendredi soir en tant que joueur a Dark Heresy qui prend place dans l'univers de Warhammer 40 000.
On a utilisé le Logiciels Maptools qui bien que pas beaucoup servis comme outils est plutôt simple a utilisé.
J' attends de voir comment il marche en plein combat (ce qui va pas être long je pense, vu l'équipe)

Fait notable : un joli plantage aux jet de dés de teste de "Peur" ce qui ma permis de voir mon personnage se fracasser la tête en hurlant contre les coursives d'un vaisseau spatial lors de l' apparition d'un Démon a bord ...
Titre: Le Jeu de rôles ? Cékoissa ?
Posté par: Carlos le 19 septembre 2011 à 15:09:37
Citer
J'ai rencontré ma femme à une table de JDR de Vampire la Mascarade et nous attaquons notre 9e année de vie commune, alors comme quoi ...

Si c'est celle qui porte des Doc Martens et décapsule les bières avec les dents, j'la connais, j'ai couché avec aussi.  :P le jour où elle m'a pété deux côtes, ça m'a toutefois bien refroidi.  :lol:

@Archange : pas joué non plus au Donjon de Naheulbeuk mais j'ajouterai, afin de démystifier le fossé entre "vrais Jedis rôlistes" et "Jeunes padawans rôlistes", que quel que soit l'âge et l'expérience du loisirs, ça ne vole pas toujours très haut. Les dialogues autour de la table ne sont pas toujours du Shakespeare, y compris chez les vétérans.
Ceci dit, tout ça dépend évidemment de la maturité, de l'investissement, de la proposition du meneur de jeu et...de l'humeur du moment, tout simplement.

Beaucoup de parties de AD&D se vautrent dans la caricature, mais le jeu peut tout aussi bien être joué "sérieusement".  :)
Titre: Re : \
Posté par: Archange le 20 septembre 2011 à 20:45:08
Tient mes joueurs ont expérimenté une stratégie bizarre dimanche...

Après avoir tuer et bruler tous les Gobelins présent dans un avant poste: en fait une tour d'ammarage a dirigeable perdue au milieu des montagnes et être rentré a muliej pour panser leurs plaies, ils reviennent a la tour et attendent le dirigeable en réfléchissant a une stratégie... Des qu'ils voient le dirigeable apparaitre au loin ils se réfugient tous a l'etage 1 et piègent toutes les portes du rez de chaussé avec des glyphes de kundar et des pièges a base de cordes et d'arbalètes. Inutile de vous dire qu'un fois arrivés les pilotes de dirigeable, étonnés de ne voire personne, se mettent a chercher leurs amis au second, puis au premier là où attendaient les joueurs...

Bilan une grosse baston bien bourrain et des pièges inutiles ( pourquoi avoir piéger le rez de chausser ça n'a aucun sens xD que peut il bien se passer dans le tête des joueurs ? )

Et je vous dit pas la galère pour ressortir du coup !!! Surtout Que le magicien n'était que niveau 1 et n'avait pas encore le "diSpel Magic" alors c'etait coton pour les glyphes de Kundar...
Titre: Re :
Posté par: Manu le 21 septembre 2011 à 09:10:19
Ils pensaient peut-être qu'un dirigeable est une sorte de taupe ?

Ou encore plus pervers : ils voulaient se prémunir d'une attaque dans le dos (et en même temps d'une porte de sortie au cas où...)

Ou alors ils pensaient que les gobs descendraient du dirigeable jusqu'au sol avant de remonter dans la tour ?

Par contre, ils avaient plus assez de corde pour descendre par dehors plutôt que de se frotter à des glyphes ?

Je les trouve par contre très bien dans le roleplay "Naheulbeuk", une stratégie absurde avec des persos pas très intelligents :dents:
Titre: Re : \
Posté par: Hasdrubal le 21 septembre 2011 à 09:31:54
Ca me rappelle une de mes premières parties DD3: une salle remplie de gobs non hostiles, le groupe décide de les attaquer bille en tête, comme nous étions de lvl 1 nous nous sommes fait retourner et donner la mort par Tchitchi.

La tronche du MG lorsque on a chargé, je crois qu'ils devaient en plus nous donner des infos...

Ah la douce fragrance du noob... Etant rogue je les avais laissé se faire découper, bien lâche, je suis roleplay moué!
Titre: Re : \
Posté par: Archange le 21 septembre 2011 à 12:32:53
Nan Manu ils n'y utilisé le monte charge xD

Et après le debriefing a la recrée j'ai appris qu'ils pensaient qu'un dirigeable c'était une sorte de fusée: ils ont piégés le bas marge qu'ils avaient peut qu'en piégeant trop haut les gobelins s'apercevant du traquenard redécolleraient avant qu'ils puissent monter aborder le véhicules ^^

J'suis entrain d’écrire le compte rendu de la partie ( celui de la précédente étant déjà fait d'ailleurs) d'ailleurs xD d'ailleurs faudrait que je m'y mette avant de jouer la prochaine.