Auteur Sujet: [AACW-AAR] On the Road to Richmond  (Lu 19133 fois)

Rekka

  • Nouveau Gourou
  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 3168
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« le: 24 octobre 2007 à 14:51:04 »
Pour cet AAR, la grande campagne débutant en Avril 61, juste avant le bombardement de Fort Sumter, a été choisie. Elle sera jouée du côté des Nordistes avec les options de bases (caractéristiques des généraux non aléatoires entre autres), en difficulté normale tout en ayant coché la case "Plus de temps à l'IA" pour la rendre plus performante. Les parties de textes en bleues sont des réflexions et informations du point de vue du joueur tandis dans le reste du texte, je m'efforce de relater les évènements du point de vue de Lincoln.

Glossaire
Valeur Stratégique : Caractéristique d'un général qui détermine si celui-ci est actif en début de tour ou non. Le test se joue sur un dé à 6 faces et le résultat doit être en dessous de cette valeur pour que le général soit actif.
Général inactif : Un général inactif aura une pénalité de 35% lors de ses mouvements et de ses combats. Il a cependant un bonus lors du test d'engagement pour qu'il puisse éviter la bataille.
Points de commandement : Chaque unité a un coût de commandement. Si la somme des coûts dépasse les points de commandement obtenus par les généraux présent (4* ou 3* = 12 PC, 2* = 8 PC, 1* = 4 PC), la pile reçoit une pénalité de 5% pour chaque point manquant avec un plafond à 35% qui influe sur ses capacités de mouvements et de combat.
Armée : Rassemblement de troupes comprenant au moins un général 3* accompagné d'un QG et dont le commandement d'armée a été activé.
Corps : Rassemblement de troupes comprenant au moins un général 2* dont l'affiliation avec une armée a été activée. Le corps reçoit des bonus/malus en fonction du chef d'armée ainsi qu'un bonus de points de commandement.
Force : Rassemblement de troupes hors de la chaîne de commandement (ce n'est donc ni un corps, ni une armée). Pénalité de 50% sur les points de commandement générés par les généraux présent dans ce type de rassemblement.

Résumé des forces/faiblesses de chaque camp
L'Union
Du côté Nordiste, la principale faiblesse vient du manque de compétences des généraux (à part quelques exceptions comme Grant par exemple, mais il n'est pas disponible de suite). A côté, de nombreux Etats présentent un fort potentiel industriel et le Nord dispose de rentrées de dollars et de fournitures de guerres (indispensables à la création ou au renfort d'unités) importantes. De plus, la maîtrise des océans est facilitée par d'importantes flottes disponibles rapidement.
La Confédération
Chez les Sudistes c'est l'inverse. Ils ont des généraux compétents mais c'est au niveau des ressources qu'il y a des problèmes. L'argent et les fournitures de guerre sont rares et il faut les dépenser avec parcimonie, les Etats ont un potentiel industriel quasiment nul et le Sud n'a pas de flottes maritimes importantes (après c'est au joueur de voir s'il en construit davantage ou non :D).

Sur ce je vous souhaite une bonne lecture en espérant que vous apprécierez cet AAR. :)

P.S : Le rythme de parution des rapports risque d'être assez lent mais promis, vous aurez le conflit dans son intégralité. ;)





Début Avril 61
Le calme avant la tempête. Aucun mouvement de troupes militaires n'est visible mais la tension entre Nordistes et Sudistes est palpable. Les jours passent jusqu'à l'attaque en traître des Sudistes sur un fort en bordure de mer bien loin de Washington. Fort Sumter tombe aux mains des Rebelles, la guerre de Sécession éclate.

Durant les premiers tours, très peu de mouvement à signaler. Les troupes se mobilisent mais nos forces sont très réduites. Des généraux émergent et une armée de Virginie est créée. A sa tête, le Général Irvin McDowell, un incompétent qui n'apporte pas grand chose à ses subordonnés (malus de -1 à la valeur Stratégique (sic), bonus aux valeurs offensive/défensive compris entre 0 et 1. Ce n'est pas la panacée). Malgré sa flagrante inutilité, impossible de le destituer de son commandement sans donner un coup à notre moral nationnal. Du côté maritime, des bateaux sont envoyés en blocus dans le Golfe du Mexique alors que d'autres sont chargés de faire du commerce afin de rapporter fournitures de guerre et dollars pour financer les renforts et recrutements. Etant donné que les troupes mobilisées ont un effectif fort incomplet, de nombreux remplacements seront demandés dans un premier temps. Le Texas étant à deux doigts de basculer dans les états sécessionnistes, l'Habeas Corpus y est suspendu afin d'assurer un minimum de loyauté de la part de la population. Si cela ne suffit pas, la loi martiale est envisagée.

Il est temps d'ébaucher les grandes lignes notre plan stratégique visant à mater les Rebelles. On distinguera 3 théâtres d'opérations :
- L'Est : sans aucun doute le point le plus chaud vu le peu de distance séparant la capitale de l'Union de celle des Confédérés. Il ne faudra surtout pas perdre Harper's Ferry ni Alexandria afin de toujours maintenir une tête de pont sur l'autre rive du Potomac afin de tracer une route vers Richmond tout en empêchant les Sudistes de venir trop près de Washington. Si nous avons les ressources maritimes nécessaires, un débarquement derrière les lignes ennemies pourrait nous permettre d'isoler une partie de la Virginie en coupant ses voies de ravitaillement. Une bataille contre des troupes mal ravitaillées est généralement synonyme de victoire.
- Le Centre : Le Kentucky formera la ligne de front. Dans un premier temps, il faudra tenir cette ligne. Lorsque nous aurons la puissance militaire nécessaire, les troupes Nordistes marcheront vers Corinth et Memphis, deux villes stratégiques importantes.
- Le Grand Ouest : Théâtre mineur, les villes sont très espacées et de taille réduite. Il y a cependant le lien avec la Californie et ses précieuses mines d'or qu'il faudra défendre afin de nous assurer une bonne source de revenus pour financer la guerre. Le Missouri et l'Arkansas devraient connaître quelques combats.

Très vite, les Sudistes essaient de se saisir d'Harper's Ferry avec une unité de milice. La milice locale fait façe à un siège de la ville. Un contingent de cavalerie dirigée par C. Schurz est envoyée à sa rescousse ainsi qu'une unité d'irréguliers venant de Washington sous le commandement de Joseph B. Hooker. Avant leur arrivée, la milice doit faire façe à 3 assauts. Mais sans brèches préalables, les Rebelles sont repoussés à chaque fois avec quelques pertes de chaque côté. Ils finiront par se retirer voyant que les renforts arrivent. Harper's Ferry est sauvé! Une contre attaque sur Winchester dans laquelle s'est réfugié les rebelles est lancée. La cavalerie en route pour Harper's Ferry viendra en renfort dès qu'elle aura capturé le chariot Sudiste de l'autre côté du Potomac.
Afin de renforcer la faible garnison d'Alexandria, la Washington Brigade y est envoyée avec R. Milroy à sa tête. Ils arriveront 6 jours plus tard sans encombres.

A Washington toujours, la construction de l'Ericsson, un puissant navire de guerre, est lancée. Le projet est très (trop) ambitieux mais s'il arrive à terme, celà nous assurera une bonne maîtrise de la région côtière de la région.

Décision est prise de lancer une faible industrialisation de la région de New York, celle-ci présentant un excellent potentiel. Des investissements sont aussi fait au niveau ferroviaire pour augmenter notre capacité de transport.

La mobilisation partielle est décrétée malgré la baisse de moral qu'elle entraîne au sein de la population. Elle nous permet de recruter quelques nouvelles unités dans les états de New York, de la Virginie Occidentale ainsi que dans le Missouri et le Kentucky. Ce sont principalement des brigades d'infanterie ainsi que quelques milices.

Voilà donc la situation Fin Mai 61.

A l'Est :



Au Centre :



A l'Ouest :



Les généraux nordistes à ma disposition ne sont vraiment pas terribles à part quelques exceptions. Mon chef d'armée est un incapable mais je n'ai personne de mieux pour le remplacer et je suis bien obligé de créer des corps si je ne veux pas avoir de malus de commandement (bien que pour l'instant vu les effectifs que j'ai ce n'est pas encore le cas). Point positif, les dollars et les fournitures de guerre ne manquent pas. Après ma campagne Sudiste, ça fait du bien. Les conscrits, par contre, sont un autre problème. Le moral nationnal n'étant pas très élevé, l'appel des volontaires ne m'aurait pas fourni pas grand chose (d'où la mobilisation partielle).

Pour le moment, dans l'Est les Nordistes tenteront de prendre Manassas, au centre les villes de Clarksville et Gallatin formeront nos deux objectifs afin de s'assurer la possession de la rive Nord du Cumberland. Charlestown et Paducah doivent être protégées si possible mais pour l'instant, nous ne disposons d'aucune force dans la région mis à part quelques milices et autres unités bloquées dans leurs villes. Dans l'Ouest, le but sera de prendre le contrôle des villes du Missouri (Jefferson City, Rolla et Springfield pour commencer) afin de ne pas laisser Fort Gibson trop esseulé façe aux Sudistes tout en les éloignant de la Californie. Mais là encore, aucune force n'est disponible pour l'instant. Le début risque d'être rude le temps que nos nouvelles unités se forment...

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #1 le: 25 octobre 2007 à 12:59:47 »
Cette campagne fait l'objet d'un billet sur le blog :)
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

PatBasi

  • Amibe
  • *
  • Messages: 76
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #2 le: 25 octobre 2007 à 20:20:26 »
Je suis quelque peu surpris de voir sur la carte à quel point le North Mexico (légende du fond gris) peut être nordique .... et estampillé Canada :o

Plus sérieusement, j'adore ces AAR. Merci de cette initiative Rekka. C'est avec avidité que j'attends la suite :)

Rekka

  • Nouveau Gourou
  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 3168
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #3 le: 25 octobre 2007 à 20:56:57 »
Citation de: PatBasi
Je suis quelque peu surpris de voir sur la carte à quel point le North Mexico (légende du fond gris) peut être nordique .... et estampillé Canada :o
Mmmh pas tout compris là. Y'a des cases hors carte et y'en a une qui correspond au Nord du Mexique qui est en bas à gauche. Rien à voir avec le Canada. :D C'est comme la Californie qui est une "case" hors carte. :)

C'est p'tet pas très clair sur la carte il est vrai... ;)

MirabelleBenou

  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 4131
    • Voir le profil
    • Esprits.net
    • E-mail
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #4 le: 26 octobre 2007 à 09:07:28 »
Ah j'ai compris ce qu'il veut dire :D

Pat, la carte de gauche c'est pas une légende ;)
Nouveau : Ma boutique sur Shapeways (figurines pour jeux de plateaux).
Et sur Sculpteo.

Rekka

  • Nouveau Gourou
  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 3168
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #5 le: 26 octobre 2007 à 09:14:07 »
Voilà exactement. :) Je savais que j'aurais pas du mettre le Nord du Mexique. En plus j'ai même pas mis toutes les cases hors carte vraiment disponibles mais bon... Il fallait au moins mettre la Californie. :)

Ajout d'un petit paragraphe sur forces/faiblesses de chaque camp. (Mais vraiment petit le paragraphe hein :P)

Scriba

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 3652
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #6 le: 26 octobre 2007 à 09:29:38 »
elles sont pas un peu brouillones les cartes ? :siffle:

[EditCarlos : et tu crois qu'elle va pas être un peu brouillonne ta trombine quand t'auras pris ta mornifle !? :fouet:]
l'immortalité est un beau risque à courir

Rekka

  • Nouveau Gourou
  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 3168
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #7 le: 26 octobre 2007 à 17:01:49 »
Moi je ne trouve pas mais c'est peut-être à cause de l'habitude. :D En plus il y a quelques filtres dispo pour voir plus en détail tel ou tel aspect donc globalement je m'y retrouve sans soucis. :)

ZeCid

  • Esprimitif
  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 3479
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #8 le: 26 octobre 2007 à 17:59:35 »










(raclures de johnnyrebs :P)
L'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi, alors que c'est lui...

PatBasi

  • Amibe
  • *
  • Messages: 76
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #9 le: 06 novembre 2007 à 18:53:33 »
Comment ? Oseriez-vous insinuer que je fais preuve d'un semblant de mauvaise foi juste pour pouvoir raconter des bêtises ? :siffle:

Rekka

  • Nouveau Gourou
  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 3168
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #10 le: 06 novembre 2007 à 20:54:06 »
Fin Mai - Mi Juin 61
Rien ne se passe comme prévu. La force de J.B. Hooker allait assiéger Winchester lorsque la faible milice reçoit des renforts. La défaite est inévitable et l'armée se retire dans Harper's Ferry. Quant au contingent de cavalerie de C. Schurz, il poursuit le chariot à l'intérieur des terres Sudistes et se retrouve coupé des lignes de ravitaillement. Son retour en terrain ami est donc immédiatement demandé.



De nouvelles unités sont en formation dans de nombreux Etats.



De plus, de nombreuses troupes d'infanterie sont apparues spontanément un peu partout. C'est une aubaine car notre puissance militaire laissait fortement à désirer jusqu'ici. Seul bémol, celles-ci sont dispersées. Dans l'Est la majeure partie d'entre elles sont acheminées par voies ferrées vers Harper's Ferry et Alexandria afin de renforcer les positions et envoyer des renforts pour le siège de Manassas. La force de Joseph E. Johnston en garnison dans Winchester va aussi faire l'objet de toute notre attention. Dans le centre des troupes sont ramenées dans le Kentucky vers Bowling Green ainsi qu'à Cairo (Illinois) et Charleston (Missouri). Une force de 4500 hommes, composée d'infanterie légère et de milices, est détachée afin d'assièger Lexington et de prendre son port, celle-ci étant un peu trop proche de Louisville. Dans l'Ouest enfin, des unités sont envoyées par voie fluviale afin de s'emparer de Jefferson City. Une troupe en provenance de St Louis a aussi pour charge de s'emparer de Rolla. Ces deux villes n'étant pas défendues autant en profiter! La garnison de San Francisco, quant à elle, va reçevoir des renforts. Mieux vaut être prudent avec ces Sudistes. Dans le Sud-Ouest, une brigade d'infanterie est en marche vers Dallas alors que la cavalerie est en route vers la côte texane afin de couper les réseaux de ravitaillement et si possible prendre quelques villes côtières.

De nombreux navires sont aussi à notre disposition. Ils sont pour l'instant tous affectés au commerce. Plus tard, certains seront détachés afin de renforcer le blocus du Golfe du Mexique. Nathaniel P. Banks est redéployé dans la ville de St Louis de afin de soutenir l'effort militaire dans le Missouri. Des investissements sont fait pour augmenter notre capacité de transport fluvial et ferroviaire.

Le début du mois de Juin voit encore des affrontements dans la région d'Harper's Ferry! Les Sudistes remportent une petite victoire avant d'être repoussé par la force de R.Patterson.



A Boston l'aérostier Thaddeus Lowe invente le premier ballon d'observation qui se met immédiatement en route pour Washington D.C. Le général G. McCall est redéployé à Louisville où il prend la tête d'une armée de 10 000 hommes afin d'aller soutenir le siège de Lexington. Dans le Kentucky toujours, une petite force part de Bowling Green pour s'emparer de la ville de Gallatin.



Dans l'Ouest, Jefferson City est entrée en notre possession. Une milice y est stationné alors qu'un régiment de cavalerie se met en route vers Springfield apparamment non défendue. La force de N.P. Banks n'est plus qu'à 2 jours de marche de Rolla qui ne devrait donc pas tarder à tomber dans notre giron.

A l'Est, les forces de Mansfield et Hooker se rejoignent pour en former une plus puissante à Harper's Ferry. La marche ayant été longue pour Mansfield, ses unités de miliciens et d'infanteries légères sont fatiguées. L'armée stationnera donc à Harper's Ferry le temps de se remettre avant de marcher sur Winchester. Le corps de C. Hamilton fort de 3 000 hommes se met en route vers Manassas depuis Washington alors que la force de S.Heintzelman fait de même depuis Alexandria où de nombreuses divisions se sont formées. Malheureusement, leurs effectifs sont incomplets et elles n'ont pas assez de généraux au vu de leurs compositions. Un détachement de gradés de Washington y est donc envoyé pour y remédier et de nombreuses demandes de remplacements sont faites pour compléter toutes ces unités fantômes.



Mi Juin - Début Juillet 61
Comme prévu, Rolla, Springfield et Gallatin sont entrées en notre possession. Une bataille fluviale dans la région de Bowling Green ne tourne pas vraiment à notre faveur. Alors que nous ne nous y attendions pas, de nombreux gunboats Sudistes ont surgis de nulle part, nous infligeant encore une fois une défaite. Ils en profitent pour s'enfoncer à l'intérieur du Kentucky pour lancer une offensive par le Nord.



Pendant ce temps là, la presse pousse à l'offensive. Nous avons jusqu'au 20 Juillet pour nous emparer de Richmond afin d'empêcher la réunion du premier congrès Confédéré. La tâche est impossible au vu du manque d'organistation et d'expérience des généraux. Le moral nationnal va surement s'en ressentir...



La force de S. Heintzelman rejoint le corps de Milroy formant ainsi l'armée la plus puissante que nous ayons à notre disposition. Espérons que celà suffise pour créer une brèche dans Manassas et donner l'assaut. A. Howe et ses 9000 hommes sont aussi envoyés dans la région de Manassas depuis Alexandria. Au Sud-Est de Manassas, la petite force de B. Buttler, stationnée à Fort Monroe est envoyé vers Hampton Roads afin de s'en emparer. La prudence sera de mise une fois celle-ci en notre possession car de nombreux Sudistes rodent dans les parages.



Au centre, des renforts sont envoyés par voie ferrées depuis Harper's Ferry afin de soutenir la force de G. McCall dans son siège de Lexington. Aucun autre évènement notable. Les troupes présentes restent sur leurs positions.

A l'Ouest, hommes et chevaux convergent vers Springfield en vue d'un assaut sur Fayetteville. On y retrouve la force de N.P. Banks et E. Sumner. Vu les distances colossales sur ce théâtre, l'offensive ne pourra être lancée qu'à la Mi-Août au mieux.



3 pièces d'artillerie de siège ainsi qu'une brigade comportant des éléments d'infanterie, de cavalerie et d'artillerie légère sont commandées dans la région de New-York. Une petite force d'infanterie est levée en Virginie Occidentale.

Début Juillet - Mi Juillet 61
Notre puissante armée a enfin réussie à créer une brèche dans Manassas infligeant quelques pertes à l'ennemi. Celui-ci, voyant que le combat était perdu d'avance, a préféré se rendre. Victoire! Manassas est à nous. L'armée va pouvoir pousser sa progression vers Richmond. Une armée Confédérée est présente juste de l'autre côté du fleuve Rappahannock au Sud de la ville. Nous allons faire un détour afin de ne pas les affronter en mauvaise posture. Le corps de R.Milroy, renforcé par les hommes venus depuis Alexandria, est donc envoyé vers Fredericksburg et traversera le fleuve la-bas. Pendant ce temps, le corps de C.Hamilton restera dans la région afin de ne pas laisser la ville non défendue. La force de D.Hunter se met en route pour prendre la relève d'Hamilton afin de le libérer de cette tâche ingrate. Dans la région d'Harper's Ferry, la force de J.B. Hooker est envoyée à l'Ouest afin d'affronter la force du Sudiste J. Johnston dans les montagnes. Hooker ayant sous son commandement de nombreuses unités d'infanterie légère et de milices, le terrain n'est pas un obstacle bien au contraire.
Hampton Roads n'est pas tombé comme nous l'espérions, une milice s'étant retranché à l'intérieur. Plus inquiétant, le corps du général Sudiste T.Holmes se tient dans la région voisine. Nos renseignements ne nous permettent pas d'évaluer avec précision la force qui arrive mais la retraite vers Fort Monroe nous parait plus sage.



Au centre, la force de G.McCall s'apprète à lancer une offensive sur les sudistes sortis de Lexington. La victoire parait facile et celà nous permettrait de prendre cette ville. Plus au Nord, une unité de volontaires Sudistes a débarqué. Afin que celle-ci ne s'empare pas de Dayton, centre névralgique par lequel transite le ravitaillement, deux unités de réguliers sont dépéchées d'Indianapolis pour écraser cette menace. Deux autres détachements sont envoyés vers Clarksburg et Prestonburg afin de contrôler les ports des fleuves du Kentucky. Ces deux villes n'étant apparemment pas défendues, leur prise devrait être rapide.



A l'Ouest, les troupes continuent de se rassembler à Springfield dans le Missouri. Dans le sud du Texas, notre unité de cavalerie est chargée de saboter les rails dans la région d'Hampstead avant de se replier vers Laredo qui est tombée aux mains des confédérés. Le 5th U.S, quant à lui, abandonne le siège de Dallas pour se diriger vers le Sud afin de rejoindre la cavalerie.



La supériorité militaire Sudiste est indéniable pour le moment. Leurs généraux sont définitivement meilleurs et à chaque tour, nombre de mes forces sont inactives à cause de la valeur stratégique assez catastrophique de mes généraux. J'en viens à me demander si je ne ferais pas mieux de n'avoir que des forces sans généraux! Mais bon, c'est tout de même à éviter :D. Aucune victoire lors des affrontements, une prise de Manassas par la reddition d'une pauvre milice façe à 2 corps d'armée imposants, bref, le Nord n'est pas vraiment au top de la performance. Cependant, j'arrive tout de même à avancer un peu sur tous les fronts et mon armée grandit vite grâce à la relative abondance des dollars qui me permet de commander pas mal de remplacements et de renforts. Le tableau n'est donc pas si noir.

La suite des opérations? Dans l'Est nous devons nous emparer de Winchester et de Fredericksburg, garder Fort Monroe et y envoyer des renforts afin de prendre Hampton Roads. Au centre, sécuriser Lexington ainsi que Clarksville au Sud-Ouest de Bowling Green afin s'assurer du contrôle de la rive Nord du Cumberland. A l'Ouest enfin, lancer l'attaque sur Fayetteville et s'enfoncer plus à l'Est dans le Missouri. Tous ces objectifs doivent être remplis avant l'arrivée de l'Hiver qui marquera un arrêt des offensives jusqu'au Printemps suivant.

Carlos

  • Staff Esprits.net
  • *****
  • Messages: 6646
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #11 le: 08 novembre 2007 à 16:56:35 »
Un nouvel épisode passionnant...un AAR de très bonne qualité...:)

Je gage qu'il te perturbera suffisamment pour que tu négliges notre PBEM :D...à moins qu'en lisant attentivement les orientations que tu prends ici avec l'union, je puisse tirer des enseignements fructueux pour ma propre défense :P
...à Winchester par exemple, dont tu parles ici en toute fin de chapitre et qui dans le PBEM monopolise également toute ton attention ( et c'te saleté de Hooker...ou l'a tu déniché cuilà ? :mad:)

PS : oh ! je crois que le prochain tour est dans la boîte :siffle:
Vainqueur du Trophée Esprit Formule Dé 2010 8)

Rekka

  • Nouveau Gourou
  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 3168
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #12 le: 08 novembre 2007 à 23:02:27 »
Héhé. Non non je ne négligerai pas notre PBEM! D'ailleurs t'as le tour suivant in the box :D. Quant à Hooker je l'ai sorti de mon haut de forme tel un lapin albinos! :P

Rekka

  • Nouveau Gourou
  • Administrateur
  • *****
  • Messages: 3168
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #13 le: 20 novembre 2007 à 09:43:07 »
Fin Juillet 61
Les opérations en cours se déroulent plutôt bien. Voire même très bien! L'assaut de la force de G.McCall a fait plier les Sudistes à Lexington annihilant toute une unité de milice et faisant quelques centaines de morts pour une dizaine de notre côté. Lexington est prise et l'objectif est rempli!



Sur le même théâtre, Prestonburg et Clarksburg ont elles-aussi été conquises. Le détachement ayant pris Prestonburg est envoyé continuer sa marche vers le Sud afin de s'emparer de Marion et couper la voie ferrée courant sur la ligne de front.

L'unité de volontaire Sudiste qui avait eu l'audace de s'infiltrer au sein de nos terres est retrouvée et complétement annihilée dans la région d'Hamilton (Ohio), notre force faisant par le même coup quelques prisonniers. La menace pesant sur Dayton est écartée et nos voies de ravitaillement protégées.



Tout au Sud de la Floride, notre garnison de Fort Pickens tient bon contre une assaut de cavalerie et la position est conservée. Un poste sur les arières Sudistes étant toujours une aubaine pour lancer des raids de cavalerie débarquée par la mer sécurisée en ce point, la conservation de ce fort nous sera sûrement utile par la suite.



Dans l'Est, le corps de Milroy atteint Fredericksburg et lance une attaque immédiate. Une première victoire contre la garnison de la ville est remportée. Quelques jours plus tard, le corps du Sudiste T.Holmes se jette dans la mélée... Pour y subir une défaite cuisante! Deux longues batailles qui ne nous assurent cependant pas encore le contrôle de la ville. Celà dit, le gros des forces Sudistes a été repoussé hors de la région et la première quinzaine d'Août devrait largement nous suffir pour finir le travail commencé, la ville n'étant tenue que par une pauvre milice...



Cependant, la force de J.Hooker n'a pas pu engager la force de J.Johnston. Celle-ci a saboté nos rails dans la région de Morgan avant de se retirer dans Winchester.

L'armée du Potomac commandée par Beauregard se tient juste de l'autre côté du fleuve à l'Est d'Harper's Ferry. Nos renseignements nous indique qu'elle ne compte quasiment aucune unité de combat mais le Corps de Johnston n'est pas loin. Celui-ci pouvant rejoindre son chef d'armée assez rapidement dans la bataille, il va falloir être prudent. Il serait tout de même dommage de ne pas profiter de cette occasion, surtout que si Johnston rejoint Beauregard, celui-ci aura a traverser le fleuve pour venir lui prêter main forte... Le corps d'Hamilton est donc envoyé affronter cette soi-disante armée, renforcé par la divison d'A.Asboth présente dans la force de D.Hunter venue d'Alexandria formant ainsi un total de 38 000 hommes. A côté de cette attaque, J.Hooker est envoyé dans la région de Winchester afin de minimiser les chances pour Johnston d'aller préter main forte à son chef d'armée. Selon nos estimations, les deux attaques devraient débuter le 5 Août, la force de J.Hooker et le corps de C.Hamilton ayant chacun cinq journées de marche pour arriver à leur destination. Dans la région d'Harper's Ferry, les contingents disparates s'unissent sous le commandement des généraux S.Hurlburt et W.Nelson afin de constituer une nouvelle force à même de protéger la ville mais qui doit en premier lieu rejoindre la force de J.Hooker pour appuyer leur attaque sur J.Johnston. R.Milroy de son côté prépare l'assaut sur Fredericksburg.



Au centre, les forces ont pour ordre de se regrouper dans la région de Bowling Green. Cependant, deux détachements sont séparés du gros des troupes. Celui stationné à Gallatin est envoyé de l'autre côté du fleuve pour s'emparer de Nashville, défendue par une unique artillerie, pendant que la force de L.Blenker s'avance vers Clarksville. Si ces deux positions sont prises, nous aurons sécurisé la rive Nord du Cumberland et créé une tête de pont pour continuer notre avancée. Nashville étant une ville de grande importance stratégique, sa capture devrait en plus faire chuter le moral des rebelles. Un peu plus à l'Ouest de Bowling Green, la Sigel's Brigade doit s'emparer de Columbus. Il est grand temps de commencer la descente sur Memphis!

A l'Ouest, Fayetteville forme notre prochain objectif et la force de E.Sumner stationnée à Springfield est envoyée en reconnaissance. La ville n'étant apparamment défendue que par une milice, la bataille devrait se solder par une belle victoire.

Début Août 61
Le corps d'Hamilton annihile la faible "armée" du Potomac comme prévu. J.Johnston ne vient pas en aide à son chef d'armée et préfère se retrancher dans Winchester, prise d'assaut par J.Hooker et S.Hurlburt, rejoints par le corps d'Hamilton. Beauregard y a trouvé refuge après sa lourde défaite mais son quartier général a été décimé. Avec une force imposante et un corps d'armée à leurs portes, les Confédérés de Winchester ne doivent pas être bien vaillant derrière leurs murs... Nous maintiendrons une siège sans pitié jusqu'à ce que des brèches soient perçées. Ensuite... Ensuite, l'assaut sera lançé et ces pleutres seront vaincus!



R.Milroy de son côté s'est emparé de Fredericksburg. La route vers Richmond nous est ouverte! Cependant, le corps va stationner jusqu'à la fin du mois dans la région afin de se ravitailler avant d'entamer la marche vers la capitale Confédérée si le temps le permet. L'Hiver approchant, il faut se montrer prudent afin de ne pas se retrouver dans de forts mauvaises postures. A Fort Monroe, B.Buttler a enfin reçu les renforts qui étaient en route. A la tête de sa force de 6000 hommes, celui-ci se met en route vers Hampton Roads.



Au centre par contre, ce n'est pas la même histoire. Nashville est tombée mais Clarksville et Columbus résistent. La milice de Columbus a fait preuve d'une étonnante résistance nous infligeant une défaite avant que la bataille ne tourne à l'indécision. Notre force d'assaut n'a plus de munitions mais elle maintiendra le siège le temps que la ravitaillement arrive. Pour Clarksville par contre, la force de L.Blenker n'a même pas fait le siège de la ville! Heureusement, la force de G.McCall est arrivée à Bowling Green. Elle a donc pour ordre d'aller immédiatement dans la région afin d'affronter la force de C.Winder qui est venue en renfort. L.Blenker est envoyé s'emparer de Carthage à l'Est de Nashville. La ville n'étant pas défendue, il devrait être à la hauteur... Pendant ce temps, des troupes sont envoyées à Paducah, la force Sudiste de B.Johnson stationnant dans la région adjacente. Des milices sont recrutées afin de protéger les villes délimitant la ligne de front telles que Rome ou New Albany qui sont pour l'instant, totalement vulnérable. La ville de Marion étant bien défendue, le contingent d'infanterie a pour ordre de saboter la voie ferrée. Il sera ensuite re-routé vers Covington qui elle, est vierge de toute présence ennemie.



A l'Ouest, E.Sumner continue sa route vers Fayetteville où il sera rejoint par deux contingents d'infanterie afin de faire plier la milice Sudiste. N.Banks quant à lui défendra Springfield bien qu'il n'y ait pour le moment aucune force ennemie visible dans les environs. Ses hommes ayant longuement marché, ils méritent bien un peu de repos.

Au Sud de la Floride, les Confédérés tentent à nouveau de déloger la garnison de Fort Pickens. Malheureusement pour eux, celle-ci repousse à nouveau tous leurs assauts sans subir de trop lourdes pertes et la position est maintenue.

Fin Août 61
La fin du mois d'Août nous aura fait subir de nombreux revers. Nos troupes subissent de nombreuses défaites sur les théâtres du Centre et de l'Ouest. Nous avons voulu avancer trop vite et le ravitaillement n'a pas suivi. C'est à Columbus où nous subissons notre plus lourde défaite avec des pertes presque dix fois supérieures à celles des rebelles.



A l'Ouest, Fort Gibbons est tombé aux mains de l'ennemi et notre cavalerie au Sud du Texas a été anéantie. Il nous reste un petit contingent d'infanterie pour effectuer des opérations de sabotage mais celui-ci n'a plus aucun ravitaillement et à moins de tomber sur une ville non défendue il ne devrait pas tenir bien longtemps...



Cependant tout n'est pas si catastrophique que le laisse entendre ces défaites. Certes, nous avons perdus des batailles mais nous ne nous sommes pas repliés de nos positions. Mieux encore, nous avons réussi à capturer Columbus et Fayetteville. Les garnisons de ces deux villes s'étant rendues, nous n'y avons essuyé aucune perte (notre lourde défaite présentée ci-dessus ayant eu lieu après la prise de la ville). Carthage et Clarksville sont aussi tombées nous permettant ainsi de faire reculer la ligne de front. Toutefois, il subsiste encore de nombreux Sudistes sur nos arrières. Avant de continuer notre perçée vers le Sud, il conviendra dans un premier temps d'assurer nos arrières en éliminant les forces enfoncées dans nos terres. Celles-ci n'ayant désormais aucune retraire possible en cas d'affrontement, une victoire serait synonyme d'éradication de la force entière! L'offensive sur Covington est, quant à elle, annulée. Les Sudistes y étant maintenant retranchés, il est inutile d'essayer de s'en emparer avec une simple brigade de 2000 hommes, ce serait les mener droit à la déroute. Elle est donc renvoyée vers Prestonburg pour y renforcer la garnison déjà présente.



A l'Est, le corps de R.Milroy reprend des forces dans la ville de Fredericksburg avant de commencer sa marche sur Richmond. Il y a bien une force Sudiste commandée par T.Holmes au Sud-Est de Fredericksburg mais lorsque sa capitale sera menaçée, elle rebroussera probablement chemin pour la défendre. De plus, nos renseignements nous indiquent qu'en cas de conflit, nous avons une puissance de feu supérieure à l'ennemi. R.Milroy est donc envoyé dans la région à l'Ouest de Richmond. Pour le soutenir dans l'importante bataille qui va sûrement suivre, T.Meagher accompagné de l'Irish Brigade et de l'Union Brigade nouvellement recrutées sont aussi envoyés vers le Sud de Fredericksburg depuis New York. Ils devraient arriver dans la région après 33 jours de trajet malgré l'utilisation des transports ferroviaires. Si tout se déroule selon nos plans, nous espérons que cette force vienne renforcer le siège de Richmond qui devrait être en place lorsqu'ils arriveront. Le corps de C.Hamilton n'arrive toujours pas à percer de brèches dans Winchester et le siège continue. La force de J.Hooker a été envoyée dans la région voisine qui était encore sous contrôle Sudiste afin de couper la seule ligne de ravitaillement et par là même la seule route possible pour une retraite. Beauregard et Johnston sont toujours dans la ville mais celà ne devrait plus durer. Sans ravitaillement et sans retraite possible, la garnison de la ville n'aura d'autres choix que de se rendre ou périr!
La force de B.Buttler s'est emparée d'Hampton Roads et William, dans la région voisine, n'est pas défendue... L'occasion est trop belle et Buttler a pour ordre de continuer sa marche vers Richmond en s'en emparant. Nous allons bientôt mettre à l'épreuve la défense de la capitale Confédérée.



Nous avons un gros excédent de dollars et de fournitures de guerre dont nous nous servons pour augmenter fortement notre capacité de transport fluvial et ferroviaire. Malheureusement, les conscrits manquent et nous ne pouvons décemment pas faire de nouveau appel aux volontaires ou ordonner une mobilisation partielle voire totale. Nous recrutons tout de même de nouvelles unités mais pas en aussi grand nombre que notre budget nous le permettrait. Ces nouvelles recrues seront destinées à soutenir l'effort de guerre au centre afin de ne pas perdre les positions durement acquises.

Début Septembre 61
Comme prévu, notre contingent d'infanterie dans le Sud du Texas a disparu corps et bien par manque de ravitaillement, nous n'y avons donc plus aucun éclaireur. Le Texas ne présentant pas une grande valeur stratégique, il est regrettable que nous y ayons perdu des hommes mais leur perte n'est pas un coup dur. Plus au Nord, Watie a délogé E.Sumner de Fayetteville et la ville est donc repassée aux mains des Confédérés. E.Sumner et ses hommes se dirigent donc vers le Nord afin de retourner en terrain ami pour y prendre un peu de repos avant de retourner à l'assaut, rejoint par de nouvelles unités.

Les Confédérés s'entêtent à vouloir prendre Fort Pickens et y subissent une nouvelle défaite. La garnison est vraiment héroïque façe à tant d'acharnement et le rapport des pertes est d'un nordiste pour dix rebelles.



A l'Est, les choses bougent enfin! B.Buttler s'est emparé de William comme prévu, R.Milroy et ses troupes se trouvent quasiment aux portes de Richmond et C.Hamilton a enfin réussi à percer une brèche dans la défense de Winchester. L'assaut va bientôt commencer... Par contre, du côté de la capitale Confédérée la prudence va être de mise. En effet, celle-ci a l'air d'être lourdement défendue notamment par une force commandée par S.Cooper comportant un nombre important d'unités. Nos renseignements ne nous permettant pas de connaître la puissance de feu des défenseurs, R.Milroy va stationner dans la région voisine le temps de recevoir des renforts en attendant l'arrivée du corps d'Hamilton.



A l'Ouest et au Centre, mis à part les évènements relatés ci-dessus, c'est le statu quo. Une petite force de cavalerie assiège New Albany mais la milice défendant la ville n'a pas a s'inquiéter. L'Hiver approche et les assiègeants n'ont pas la force nécessaire pour y créer une brèche.

Voilà donc la situation au centre :



Et à l'Ouest :



Les opérations se déroulent plutôt bien et j'arrive à réaliser les objectifs que je me suis fixé. La prise de Richmond va être ardue au vu de ses défenses mais pas impossible. Les pertes risquent d'être lourdes mais j'ai de quoi les remplacer et le jeu en vaut la chandelle. Comme dit avant, les dollars et les fournitures de guerre ne sont pas un problème. Je devrais bientôt pouvoir refaire un appel des volontaires accompagné, si ça ne suffit pas, d'une mobilisation partielle ou totale. Je mène aux points de victoire mais les Confédérés ont encore un moral nationnal plus élevé. La prise de Richmond me ferait passer devant ce qui est toujours agréable vu qu'avec un meilleur moral, les troupes combattent mieux. :) En plus de tout celà, si j'en crois mon PBEM avec l'ami Carlos, Grant ne devrait pas tarder à pointer le bout de son nez... Il remplacera sûrement Hamilton à la tête de mon corps le plus puissant pour porter l'assaut sur la capitale rebelle. Je suis plutôt confiant pour le futur de la guerre pour le moment. :D Il n'y a guère que le centre où tout n'est pas rose vu que les Confédérés y ont concentré pas mal de leurs forces mais bon, mieux vaut se concentrer sur Richmond pour le gain de moral nationnal. ;)

Les mouvements et objectifs pour les mois à venir nous semblent assez clair. Dans l'Est, il faut s'emparer enfin de Winchester et annihiler les Sudistes présents dans la ville avant de porter l'ensemble de nos forces vers Richmond. Celle-ci doit tomber le plus rapidement possible pour que nos hommes ne se retrouvent pas pris au piège dans une quelconque tempête de neige. Dans le pire des cas, la ville de William n'est pas si lointaine et permettrait de nous abriter si les conditions se dégradent trop. Nul doute que la chute de leur capitale portera un rude coup au moral des Confédérés tout en augmentant fortement le notre qui, il faut le dire, n'est pas des plus élevés pour l'instant... Au centre, la perçée vers le Sud a commencé mais il ne faut pas perdre de vue les Sudistes laissés derrière nos lignes. La priorité sera donc donnée à l'éradication des forces rebelles se trouvant à l'intérieur de nos terres avant de continuer la route vers Memphis. Dans l'Ouest enfin, il faut stabiliser la ligne de front sur les villes de Rolla, Springfield, Fayetteville et Fort Gibbons avant d'envisager une nouvelle offensive.

Aguirre, der Zorn Gottes

  • Crapaud
  • **
  • Messages: 343
    • Voir le profil
[AACW-AAR] On the Road to Richmond
« Réponse #14 le: 20 novembre 2007 à 13:17:20 »
Excellent AAR ;)
Nul ptyx, Aboli bibelot d'innanité sonore ( [...]Avec ce seul objet dont le néant s'honore).