Sauce Vasquez !

Alien Swarm sur Steam -Gratuit-

Sulfateuse latine

Les hommes préfèrent d’habitude Vasquez à Ripley. Ca peut sembler surprenant si l’on considère l’apparition météorique de la première comparée à l’insoutenable et surnaturelle longévité de la seconde ; mais à bien y réfléchir pas tant que ça eu égard à l’érotisme poivré des torrents d’effluves issus de poils conquérants qui ne  poussent aussi drus qu’à Puerto Rico.
J’en ai connu devant le téléviseur, A la façon dont Vasquez jure et fait claquer ses dents, jusqu’aux plus virils tentés d’instinct de joindre leurs pognes sous leur ventre, en signe désespéré de protection. Certains achèvent même « Aliens » prostrés sur le tapis du salon, dans une navrante pantomime de soumission canine.
Je crois que Vasquez incarne finalement pour l’homme ce désir animal et vaguement coupable qu’on éprouve pour ce vieux pote trempé de sueur, vautré sur le sofa, imbibé de Bavaria, les soirs de victoire du Bayern de Munich -si l’on est bavarois- ou de l’équipe de curling nationale -si l’on est Français.
Pas de Vasquez dans Alien Swarm mais des xénomorphes, plein, à la tonne, et le total pour le prix d’une bouffée d’air vicié de métropole.

Alien Swarm sur Esprit  — En téléchargement sur Steam.

Après Napoléon

Shogun 2 : Total War

Les tenants de l’expression populaire « Tous les chemins mènent à Rome » étaient il y a bien peu encore très sûr d’eux. Il était notoire que parier pour Rome 2: Total War  se révélait plus sensé que confier ses deniers à un bookmakeur du téléthon pour une course paralympique

Pourtant, C’est Shogun 2 : Total War qui succèdera à Napoléon, et bannira une poudre devenue dominante hors des rizières orientales.
Retour aux sources et à la féodalité, dont les japonais se sont longtemps entichés. Sur l’île des socquettes blanches et jupes plissées d’une sensualité torride, il est en effet traditionnel de vénérer pieusement et durablement les reliques qu’on ose même plus poser sur le marbre des cheminées françaises. Il n’y a qu’à songer à Philippe Candeloro ou Mireille Mathieu qui font aujourd’hui encore florès là bas pour considérer la coutume -voisine du formol- comme plus fermement enracinée qu’un Bonsaï quadricentenaire.

Les 2B3 auront définitivement raté le coche mais Jordy à encore probablement un bon coup à jouer là bas. S’il a la force et la foi,  l’or est à portée de ses doigts.

Shogun 2: Total War sur Esprit

SOTS Phase 3 : Les Esprits guerroient dans les étoiles

Après un long sujet contant nos exploits individuels à Sword of The Stars, nous congratulant chacun pour nos trouvailles fabuleuses et nous aidant à passer les moments difficiles.

Après un grand sujet d’aide, d’indices, d’astuces et de statistiques enfin en français et espérons le utile.

Voici venu le temps de la guerre des étoiles pour les esprits SOTS.

Au final nombreux sont les esprits déclarés possédant SOTS, mais plus nombreux encore sont ceux qui cachés dans l’ombre attendent leur heure.

Le temps est venu de vous lever pour combattre et défendre votre race :

  • Liirs nagez vers la sagesse infinie de l’univers et imposez la paix galactique.
  • Morrigis, soumettez ces jeunes races irrespectueuses de votre savoir et de votre sagesse grâce à la toute puissance de votre technologie divine.
  • Tarkas : Expliquez à l’univers que l’unique voie est celle du guerrier, que la seule valeur est celle de l’honneur.
  • Zuuls, comment d’autres races osent-elles encore survivre autrement que comme vos esclaves, ravagez la galaxie dans un univers de sang.
  • Hivers : La Reine souhaite essaimer chaque monde de la galaxie, que l’esprit de la ruche accomplisse sont désire.
  • Humains : n’êtes-vous pas les plus malins, les plus forts, les plus beaux, les plus intelligents, prouvez-le !!

Un guide complet pour Sword of the Stars

La communauté française a enfin son guide -tout en français- du fameux 4x SOTS.

Regroupant des astuces,  des conseils,  un walkthrough ainsi que toutes les statistiques des armements disponibles dans le jeu,  ce guide saura efficacement vous accompagner dans vos parties de SOTS que vous débutiez ou non.

Et si vous êtes un expert alors n’hésitez pas à l’enrichir de vos conseils.

Guide de SOTS

Bon Jeu

Chevaliers et vieilles charrettes

King Arthur

Légende arthurienne.

Ne faut-il pas être foutrement dérangé pour préférer les Dames des  lacs aux filles des plages tropéziennes ? Les ponts de l’épée au téléphériques de Courchevel ? Les récipients mystiques et usagés au contact glacé d’un mojito ?
Si par le passé, les vieux matadors des forums se sont faits suffisamment divers et mordants pour ne jamais tenir ensemble un commun langage du bon sens;  il est aujourd’hui suspect, et même inquiétant que ces figures du site, aujourd’hui perclus des affres d’un gâtisme bavard, convergent d’intérêt pour mettre en lumière « King Arthur », un jeu d’ascendance roturière.
Il est encore épineux pour leur cas de trancher entre l’effet d’une sincère « Fata Morgana », ou la perspective perverse et sénile de lacérer les jupons de Guenièvre.
A des fins de diagnostic et nonobstant une possible trépanation collective, le mieux est encore sans doute de vous essayer à la démo de King Arthur, une possible alternative  aux Total War.

King Arthur sur EspritsLa démo sur Steam

Reporters maquisards

Dictature du média.

Il me semblait jusqu’ici que la principale activité d’un reporter de guerre était d’arborer sur le visage ce genre de parodie de tristesse qui ferait honte aux enseignements de l’actors Studio, tout en posant un journal à la main pour des photographes amateurs sans talent et cagoulés.

Les années 80 m’ont donc laissé ce vif sentiment d’une profession oisive et dépourvue de visuels léchés et dramatiques.

Les années 90 m’ont heureusement réconcilié avec des montages plus finauds, Poivre d’Arvor en maître d’oeuvre, même si Fidel Castro ne se souvient plus très bien de leur pourtant long et mémorable entretien. Bientôt en 2010, les militaires et la guerre en images sont sur esprits.net, de façon brillante et démonstrative, dans la narration par Crom et Rekka des luttes sur le sable syrien.

Fratricide Fishing in Garmsir

Esprits Bowl 2009

Par Rekka

C’est parti !

Les vacances sont terminées. La rentrée approche à grands pas signifiant invariablement le retour plus ou moins proche du froid et du mauvais temps. Damned, Septembre, c’est pas rigolo! Pour égayer un peu tout ça et réchauffer l’atmosphère, quoi de mieux qu’un bon vieux match de Blood Bowl? Mmmmh?

L’Esprits Bowl 2009, évènement sportif international s’il en est, botte ainsi son coup d’envoi. Avec un premier tour de 14 journées suivi des playoffs pour déterminer quel entraîneur aura l’immense honneur d’être consacré Meilleur Coach 2009, il y’a de quoi faire et raconter. A l’heure où j’écris ces lignes, il reste encore une place vacante si l’aventure vous tente. Vous y croiserez un peu de tout (même des Gobelins, c’est vous dire…). La lutte sera sans merci, les morts se compteront surement par dizaines mais si vous arrachez ce prestigieux trophée, les coachs du monde entier vous respecteront.

Si vous êtes plutôt du genre à rester parmi la foule en délire des supporters (je suis pas certain que ça soit moins dangereux que d’être coach), vous pourrez évidement suivre le déroulement de ces « rencontres sportives » sur le forum.

                                                                                                                                     Rekka

Premières dates : Les « Ka’Kao » de Nikau (Chaos) contre les « Pogneurs de Malefesses » de Carlos (Gobelins) vendredi 28 août – Les « Khors d’Alphax » de Hasdrubal (Nains) contre les « Sewers Lovers » de Rekka (Skavens) mardi 1er septembre.

La section Blood Bowl et les équipes en liceTopic du championnat et calendrier

Tranche de saucisson Corse

Napoléon Total War en février 2010.

Blutcher est attendu au rayon charcuterie régionale

Expert des tumeurs malignes gratouilleuses, des bons mots et des livres indigestes, On ne sait trop si Napoléon est davantage précurseur de Pierre Desproges ou de Jean Roucas.

On lui prêta -la rumeur l’affirme- des talents d’administrateur et de stratège qui, c’est juste, furent reconnus tardivement à leurs justes valeurs dans l’appréciation du strict et tout militaire ordonnancement des rangées de radis du potager de Saint Hélène.

Le plus truculent Corse après Yvan Colonna s’impose donc comme la figure de prou de cet Add-on D’Empire Total War, « Napoléon: Total War » qui peut être aussi bien Stand Alone, à la manière d’Alexander qui mourût effectivement, bien seul.

Dire que la brise ne charriait pas depuis longtemps cet éminent prénom est se leurrer et seuls les partisans d’un « Jean-Jacques Rousseau at School Total War » laissent de bonne foi exploser leur étonnement et leur déception. Ceux là peuvent donc avec quiétude laisser leur progéniture jouer avec les produits ménagers, leur heure n’est pas celle là.

 

L’annonce de Napoléon Total War chez Sega. (avec un imitateur d’Anthony Hopkins en vidéo) — Napoléon Total War sur Esprits.net

Christobal IV

La route des Indes, par ZeN

Parfums d’épices…

Imaginez-vous voguant sur un océan infini; vous avez déjà perdu depuis longtemps toute notion du temps quand soudain, vous souriez.
Vous venez d’entendre le mot « Terre !»  crié par la vigie et vos yeux découvrent peu à peu une île, puis une autre et enfin tout un archipel qui vous tend les bras.
Le capitaine décide d’accoster sur la plage de la plus grande île et après avoir humé l’air, il s’écria « nous construirons une ville ici !»

En quelques jours, un petit comptoir de cabanes de pêcheurs, une placette autour d’un puit et quelques maisons de pailles et de bois furent construites et nous pûmes partir à l’exploration de notre île et de notre archipel.

Voici en quelques mots l’histoire d’Anno 1404, un city builder d’une qualité et d’une richesse inégalée, à part peut-être par son illustre ancêtre :« 1701 ».
Mais cette nouvelle aventure est complètement tournée vers la gestion et la découverte à la fois d’une économie riche et d’une autre culture, celle des pays arabes du moyen-âge et de leurs fabuleuses inventions.
A vos souris explorateurs en herbe, fous de galions et économistes chevronnés, car Anno va vous surprendre !

                                                                                                                               ZeN

Anno 1404 sur Esprit

Battleforge

 La compote Warcraft /Magic par ZeN

On nous prend pour des pommes ?

Battleforge fait partie de ces ovnis vidéo ludiques auxquels on attache peu d’importance au début pour, après y avoir gouté, tomber corps et âme dedans.
Au début j’étais assez dubitatif à la vision de ce jeu de carte à la « Magic » qui se joue comme un STR. Malgré un avis positif de certains joueurs,  je n’ai pas testé la béta et ce n’est qu’après que le jeu soit devenu gratuit que je l’ai testé. Quelle surprise alors !
Pas de base à construire, une seule ressource simple à gérer mais liée à un système complexe de retour sur investissement,  4 races équilibrées (si si…) et différentes, très différentes et qu’on peut mélanger (Si si 2…) 50 unités/sorts et bâtiments par races avec pour chacun d’eux 3 niveaux d’amélioration (si si 3…). Mais seulement le droit d’en utiliser 20 au cours d’une partie. N’oublions bien sûr  les fameux tiers, au nombre de 4 [NdNitouche : SIC] qui permettent la monté en puissance des armées au fur et à mesure du temps, comme dans un  DOW2.
Il faut donc composer son jeu de 20 cartes au début de chaque mission en fonction du rôle que vous souhaitez jouer ou de l’objectif à atteindre.
Les possibilités sont immenses…

Ensuite BF se comporte presque comme un MMO :  il existe des instances, sous forme de « scénarios » ou les joueurs peuvent se réunir à 2, 4 ou 12 pour accomplir une mission et cela dans 3 niveaux de difficulté. Autant vous prévenir de suite, si le niveau 1 ne demande aucune réflexion et se joue à celui qui à la plus grosse, le niveau 3 ne vous octroiera la victoire qu’au pris d’un choix de cartes sans faille et de leur utilisation au meilleur moment.
Il y a aussi 2 autres instances de PVP dans lesquels les joueurs s’affrontent, pour s’entrainer ou pour se classer parmi les meilleurs mondiaux
Et tout ceci est gratuit et accessible en téléchargement le client sur le site officiel du jeu. Malheureusement, les cartes sont payantes et si le jeu vous en donne 32 gratuitement, les 168 restantes risquent de vous coûter la peau des fesses.  www.battleforge.com
Attention car si vous vous lancer dans BF vous dépenserez surement 30 à 60 euros  avec le sourire et sans vous en rendre compte, preuve de la qualité de ce jeu vraiment novateur.

La communauté française est assez active grâce notamment à www.battleforge-france.com

A vos cartes !

                                                                                                                                              ZeN

Battleforge sur Esprit