Little Big Horn

Formule Dé : Géronimo Champion 2011

« Spirits last stand »

L’Indien d’Amérique est généralement discret, quand il n’est pas carrément réservé. Ayant fait montre pendant des siècles d’un comportement clairement asocial, voire agressif à l’encontre de son adversaire défenseur des libertés, l’indien demeure revêche et peu connu.

Le décrire comme un animal à plumes qui vole mal ne suffit pas à le différencier de l’autruche ou d’une égérie androgyne des soirées parisiennes. Finalement, peu de caractéristiques en font une catégorie de population remarquable, si ce n’est le respect que leur vouent les Bretons pour avoir transcendé le concept d’alcoolisme transgénérationnel. En creusant un peu, on ajoutera la délicate attention d’avoir placé leurs cimetières sous les ilots pavillonnaires.

Pour être juste, Il y a bien également de leur part un ou deux faits d’armes émérites, telle la Bataille de Little Big Horn où Cheyennes et Sioux s’en sont allés tailler un Custer aux petits blancs.

A cette gloire éphémère et ancienne, on ajoutera enfin cette année la consécration d’un autre indien. Géronimo vient en effet, au terme des dix-huit Grands Prix de la saison Formule Dé, saisir le trophée du vainqueur !

Le classement final du Trophée Esprits 2011

Laisser un commentaire