Boire ou conduire: ne pas choisir

Coup double demain 29 septembre.

Sur le zinc des troquets parisiens bourdonnent en choeur les héraults d’une France bavarde et intemporelle, galvanisés par le baume revigorant de petits blancs honnêtes.
Rythmée par le cliquetis fanfaron des flippers et les râles de ceux qui souffrent de ne pas avoir cru aux chances de « Jolie Miss » dans la quatrième, la sagesse populaire bouillonne avec enthousiasme.
A l’intérieur de cet espace bruyant et exigu, les femmes ne comprendront jamais la règle du hors-jeu; les arabes et les juifs s’entendent bien lorsqu’il s’agit de voler l’homme du commun; les chinois, eux, fourbissent leurs armes contre un occident en déclin; et n’importe qui peut bien foutre une balle au fond d’une cage pour le prix d’un million.

Enfin, Schumacher devrait revendre du shampoing plutôt que de persévérer en Formule 1.

Qu’il s’agisse de course automobile virtuelle ou de refaire le monde autour d’un verre bien réel, le soir du 29 septembre, Esprit vous propose les deux, au Trappiste à Paname ou sur Formule Dé Online: Criminel, Rekka, Crom, ZeN et Butch iront siroter un verre, tandis que 10 autres joueurs se confronteront sur l’asphalte brulante.

Laisser un commentaire