Achondroplasiophilie…

Achondroplasiophilie…

…et autres mots qu’on ne comprend pas.

E(r)gothérapeutique

L’achondroplasie est le terme qu’il convient de préférer à celui de « Nanisme », et vous permettra à peu de frais de cumuler la pédanterie et l’injure si vous l’utilisez en compagnie de gens plus petits que vous.
Le vocabulaire actuel n’ayant pas son pareil pour préserver la susceptibilité des mals lotis et le voile d’hypocrisie des autres, on plébiscitera également l’expression « personne de petite taille » ou encore, lors de soirées mondaines sur les Champs Élysées, un très respectueux : « Haut fonctionnaire de la République ».
Nonobstant le fait qu’un « reste pas dans mes pattes » reste toujours une manière efficace de composer avec cette partie de l’humanité, on ne refusera pas sans mauvaise foi de lui reconnaitre un goût certain pour les jolies choses, une affinité avec Le Beau. Je ne l’invente pas, je tiens l’information de la maquilleuse de Fort Boyard.

Comme preuve de cette théorie détonante, on constatera de manière ô combien admirable Dwarf Fortress s’est autorisé un étonnant lifting. Par ailleurs, l’expression populaire ne dit-elle pas que « Au royaume des aveugles, les nains se font souvent piétiner »  ?

Dwarf Fortress ReliftéStonesense

One thought on “Achondroplasiophilie…

  1. J’aime pas Dwarf Fortress, mais j’aime ce billet, lequel à réussi à décrisper mes zygomztiques que le froid acéré et la grisaille quotidienne avaient rendus aussi insensibles qu’un Ministre de l’Expulsion Nationale.

Laisser un commentaire