Tranche de saucisson Corse

Tranche de saucisson Corse

Napoléon Total War en février 2010.

Blutcher est attendu au rayon charcuterie régionale

Expert des tumeurs malignes gratouilleuses, des bons mots et des livres indigestes, On ne sait trop si Napoléon est davantage précurseur de Pierre Desproges ou de Jean Roucas.

On lui prêta -la rumeur l’affirme- des talents d’administrateur et de stratège qui, c’est juste, furent reconnus tardivement à leurs justes valeurs dans l’appréciation du strict et tout militaire ordonnancement des rangées de radis du potager de Saint Hélène.

Le plus truculent Corse après Yvan Colonna s’impose donc comme la figure de prou de cet Add-on D’Empire Total War, « Napoléon: Total War » qui peut être aussi bien Stand Alone, à la manière d’Alexander qui mourût effectivement, bien seul.

Dire que la brise ne charriait pas depuis longtemps cet éminent prénom est se leurrer et seuls les partisans d’un « Jean-Jacques Rousseau at School Total War » laissent de bonne foi exploser leur étonnement et leur déception. Ceux là peuvent donc avec quiétude laisser leur progéniture jouer avec les produits ménagers, leur heure n’est pas celle là.

 

L’annonce de Napoléon Total War chez Sega. (avec un imitateur d’Anthony Hopkins en vidéo) — Napoléon Total War sur Esprits.net

Laisser un commentaire