Fonds de culotte

Fonds de culotte

Carla Bruni, célèbre Phobophile domestique.

C’est une tendance atavique qui s’est d’abord discrètement manifestée dans les actes rituels. La tradition voulut d’abord que le futur gendre veuille bien se présenter à un futur beau-père, rien moins que inhospitalier, pour le simple petit bonheur d’obtenir une aide ménagère à moindre coût. Puis on abandonna les salles de bains privées des hôtels particuliers cossus pour de nos jours, le plus souvent partager l’unique pièce avec ses parents et prendre le risque de croiser des peaux flétries en simple appareil. Enfin, malgré une déliquescence qu’on n’aurait jamais pensé constater avant la raideur cadavérique, Jeanne Moreau ne dément pas son succès et ne cesse de tourner des films à un rythme d’enfer.

C’est un fait, c’est une évidence : l’Homme aime à se faire peur, être titillé par la terreur, et se trouver dans des situations où son cœur est prompt à se soulever et la syncope toute proche. La phobophilie est un fait social.

Dans le domaine du jeu vidéo, beaucoup de prétendants se heurtent au mur d’inertie qu’ont les âmes rodées aux frayeurs innombrables. Peu sont ceux qui l’abattent, comme Penumbra…

Penumbra Collection sur Esprits.net

2 thoughts on “Fonds de culotte

  1. Elle délire ?!

    Un billet plutôt réussi à mon gout – bien tortueux comme on les aime – mais consulte vite un médecin, ce n’est pas bon signe.

  2. Oh ! oh ! oh ! Un commentaire !
    Vous voulez un café monsieur, une chaise, une paire de roller…n’hésitez pas, c’est pour moi. 🙂
    Merci du compliment, surtout pour un billet écrit à la « va vite » alors que beaucoup d’autres m’ont pris des heures.
    Mais le vrai secret des billets, c’est le lien caché…et la règle de gt; »la douzième page » qui a par exemple gouverné le thème de « Confiserie » . Après Le Topic Penumbra semble faire un Four 😀

Laisser un commentaire