Jeu suis ailleurs

Jeu suis ailleurs

Rétroviseur.

Immersion, par Robbie Cooper « Il est fort indiscret de regarder quelqu’un qui dort – car c’est lire une lettre qui ne vous est pas adressée ».

 Si cette remarque était jadis formulée par Sacha Guitry, son pendant vidéo est aujourd’hui aujourd’hui l’œuvre de Robbie Cooper, auteur d’immersion pour le New York Times Magazine.

Le spectateur trouvera sûrement dans ce miroir-reflet une source d’amusement et d’auto-dérision. Mais on ne peut guère s’empêcher d’achever l’expérience possédé par des sentiments plus étranges et d’être pénétré du trouble d’avoir entrevu une intimité interdite.

Petite fenêtre indiscrète ouverte sur des âmes évadées, les plus scientifiques cherchent déjà dans « immersion » des clefs de lecture pour interpréter dans ce langage du corps les soubresauts visibles de la vie intérieure.

Voir la Vidéo sur le blog du New York Times Magazine.–Réagir sur le forum.

Laisser un commentaire