Mon Bel Ange…

Mon Bel Ange…

Space Hulk

Ce matin encore mon bel Ange, la lueur blafarde d’un nouveau matin artificiel m’a trouvé lourd et fatigué des insomnies de ton absence . Souviens-toi qu’il y a longtemps que j’avais posé mon regard sur toi avant que tu ne daignes enfin croiser le mien. Longtemps que j’ai lutté pour que tu t’offres, toi, à moi qui ne te mérite pas. L’Empereur peut-être témoin que chacune des nuits de passions qui se sont achevées depuis, ce ne sont pas ces fois encore la peur qui s’est glissée sur toi. J’osais après, et presque à chaque fois, observer sous la douche l’eau qui ruisselait sur ton corps puissant. Ton torse était d’airain et tes muscles de marbre. Dans tes yeux francs était contenu L’Univers. Dans tes cheveux courts et drus coulait plus d’or que l’humanité n’en a jamais possédé. Je t’ai tant aimé mon bel ange…

Tu t’es, hier déjà, immergé dans les fonts purificateurs et les Prêtres t’ont couvert de ta cuirasse sacrée suivant un rituel magnifique. Le Bolter placé dans ta main était symbole de ta vigueur et prolongement de ta puissance; j’en connais bien la prodigieuse mesure.

Et c’est aujourd’hui seulement que je t’ai retrouvé mon bel Ange, à l’endroit même du Hulk où ton Squad fût décimé. Et je t’ai reconnu mon bel Ange, bien que tes entrailles fissent d’étranges et grotesques guirlandes sur les parois écarlates d’un couloir silencieux. Je t’ai reconnu mon bel Ange, bien que ton crâne fusse si enfoncé qu’il paraissait travaillé au presse-purée, de ceux gigantesques qu’on fabrique encore sur Vicox 18. Et j’ai caressé ce qui restait de toi mon bel Ange, bouillie de chair et de métal mêlés. Tout entier tu semblais innocemment recraché d’un estomac colossal et barbare.

Ce soir, Tommy m’a proposé de le rejoindre dans sa cabine et j’irai puisqu’il m’a promis la Consolation. Nous penserons très fort à toi, Bloody Angel…

Space Hulk sur le Forum

Laisser un commentaire