Les sirènes de l’asphalte

Les sirènes de l’asphalte

Ceci n’est pas une publicité pour le championnat de Formule Dé.

La publicité est une grande dévoreuse d’esprits fragiles, et aussi sûrement qu’une vétéran des rubans d’asphalte, elle emporte la volonté des âmes consommatrices indécises.

Cette bougresse s’infiltre, s’immisce et racole jusqu’en des recoins de votre pensée dont vous ne soupçonnez l’existence. Elle n’a de cesse de vous caresser l’égo afin d’alléger votre portefeuille Vuitton -méfiez-vous des contrefaçons- de son maigre contenu. Il ne reste qu’à vous inventer la vie qui va avec, car elle est déjà partout et en toute occasion.
Une chose certaine est qu’elle et moi n’avons décidément pas les mêmes valeurs. Refuser la publicité sur Esprits, ça n’est qu’appliquer le bon sens près de chez vous. De cette position de principe, n’imaginez donc pas qu’un malandrin puisse profiter d’un insignifiant privilège pour honteusement promouvoir ses jeux favoris. Que ce jeu soit Formule Dé, qui vous procure des sensations pures, ou un autre, n’y changera rien. Que le propos soit de l’importance d’un prochain Championnat Esprits, pas davantage.
Criez, hurler ou sanglotez que Formule Dé, c’est de la Dynamite, vous n’aurez rien d’autre de nous qu’un sourire poli et compatissant.
Nous vous rappellerons alors que Formule Dé, nous vous en avons parlé il y a quinze jours seulement et ce serait faire deux-en-un que de l’évoquer à nouveau…
Après, si vous êtes curieux, libre à vous d’y faire un tour et de vous inscrire pour le championnat…parce qu’il le vaut bien.

Ce billet est publié par nos soins, Ne pas jeter sur la voie publique, merci.

3 thoughts on “Les sirènes de l’asphalte

  1. on peut constater que sur ce blog, il y a les images du jour : pertinentes, instructives, recherchées… et les sujets de nitouche :racoleurs, inintéressants, baclés…
    😀

  2. Vu la haute opinion que j’ai de la qualité de tes avis, je m’en trouve plutôt flatté 🙂

  3. pas sympa de titiller ma libido à 12h30 au bureau, me vlà frustré maintenant (les robots cà m’ excite).

Laisser un commentaire