On the road to Richmond !

On the road to Richmond !

-Une Campagne d’Ageod’s American Civil War par Rekka

La Guerre de Sécession aura duré quatre ans (1861-1865). Quatre années de lutte fratricide qui mettra un terme à l’existence de 617.000 individus et fera au moins autant de blessés.
Ce fût là une guerre civile d’une ampleur considérable entre les nordistes de l’Union, dirigés par Abraham Lincoln, favorable à l’abolition de l’esclavage et signataire de la récente constitution et les sudistes de la Confédération, sous la conduite de Jefferson Davis…
Le Wargame d’Ageod, « American Civil War« , nous propose d’incarner l’un ou l’autre camp à travers divers scénarii ou encore de nous prendre la main pour s’engager dans la simulation de la totalité du conflit.
C’est bien entendu pour ce dernier et ambitieux challenge qu’a vibré mon cœur valeureux.
Peu attiré par la perspective d’une mort solitaire en habit bleu sur un champ de bataille anonyme, je vous exhorte à m’accompagner dans le récit fidèle de mes vicissitudes à la tête de l’Union.
Depuis le grondement des canons devant Fort Sumter jusqu’à l’improbable armistice, j’aurai soin de ne rien vous dissimuler. Je n’oublierai ni d’évoquer la clameur des armées, ni les mouvements des forces engagées, ni les carcasses fumantes éventrées, les corps déchiquetés, les boyaux répandus balayés par la brise estivale, les morceaux de cervelles délogés des crânes brisés telles de navrantes reliques sur l’étendue des champs d’un coton vierge et pur…

Et si en parcourant ce feuilleton vous plissez suffisamment les yeux, peut-être pourrez vous apercevoir Clarck Gable dévorant le lobe d’oreille de Vivian Leigh sur le balcon d’une maison cossue…

Cette Campagne Unioniste d’Américan Civil War est un feuilleton écrit, produit et réalisé par Rekka, dont nous invitons à lire ici le premier épisode.

Rekka & Nitouche

5 thoughts on “On the road to Richmond !

  1. Et pof !
    Second billet collaboratif sur le blog ( après, celui d’As de coeur) qui repasse, je m’en excuse auprès de lui, sur celui tout récent de Criminel.
    Il ouvre sur une bien belle campagne de Rekka que vous trouverez en lien. Pour avoir déjà lu en exclu l’épisode suivant, qui demeure encore dans les cartons, je ne saurai trop vous conseiller d’y jeter un oeil régulièrement. 🙂

  2. cà aurait été bien au début de mettre succintement les forces et faiblesses de chaque camp (argent, moral, équipement, industrialisation,…)
    surtout que j imagine que cà colle à la réalité historique donc c est d autant plus intéressant.
    mais sinon c est cool.

  3. C’est pas bête ce que tu racontes…mais je suis persuadé que Rekka t’écoute 😉

  4. Je suis tout ouïe. Je rajouterai demain un bref paragraphe pour résumer forces et faiblesses de chaque camp. 😉

  5. oui, rekka voit tout rekka entend tout. « rekka in nomine sancta praetor yankee patrium est » (c est bien connu)

Laisser un commentaire