Des zombis noirs

Des zombis noirs

Comme à son habitude, l’excellent site Overgame a rédigé hier un article qui propose un état des lieux de la polémique Resident evil 5. Si vous n’êtes pas au courant de cette polémique, c’est que vous avez une vie sociale, soyez donc rassuré.

Il y a quelques jours, CAPCOM a mis sur le Net le trailer de son prochain jeu, Resident Evil 5. Ce cinquième opus de la série vous met à nouveaux en présence de zombis qu’il va falloir dégommer à tours de bras. La nouveauté ? Cette fois le jeu se déroule en Afrique et les zombies sont….noirs.

Dés la sortie du trailer de nombreux commentaires annonçaient déjà la probable polémique sur la vision quelque peu orientée que donnait le film des africains. Il faut bien reconnaître, et c’est ce que fait trés bien Overgame, que certaines images mettent mal à l’aise si on les met en résonnance avec des sujets tels que le SIDA en Afrique ou le Darfour.

Marketing bien orchestré ? Polémique inutile ? Véritable raison de s’inquièter de la banalisation des images violentes ? Chacun se fera sa propre opinion sur la question, et c’est bien ce qui, pour ma part, me glace le sang à chaque fois.

C’est une des constantes du Net : dés qu’un article apparaît pour annoncer un jeu, présenter une image ou une vidéo, dans la seconde qui suit, un nombre toujours plus grands de visiteurs donne son avis. Avis qui la plupart du temps n’a aucun intérêt, mais qui se veut très tranché, très sentencieux voire, condescendant.

Lorsque c’est pour « dénoncer » un jeu dont le commentateur sait déjà qu’il sera mauvais et fait tomber sa sentence de consommateurs avertis, c’est plutôt drôle.

Mais lorsque c’est pour réagir à des articles comme celui d’Overgame sur Resident Evil 5 c’est pathétique, affligeant et inquiétant.

Morceaux choisis :

« Si le monde serait vraiment dans une parfaite harmonie, on ne chercherait plus dans chaque jeu ou chaque film s’il y a une once de racisme. Pourquoi pouvoir mettre des blancs et non des noirs? Parce que c’est notre vision des images? Absurde, chacun a sa propre vision. »

« Jusqu’à quand sera-t-on coupables d’être blancs ???
Il y en a marre de la surprotection des noirs! Il n’y a qu’à se balader une journée à Paris pour se rendre compte que le racisme marche surtout dans le sens noir —> blanc. »

« de toute façons… y’en a qui se sente toujours « persecuté »….
les gaulois se sont fait « persecuté » par les romains…
et j’en fait pas tout un plat… jvais pas en vouloir a chaque italiens qui passe dans ma rue en lui rapelant les faits…. »

« Je préfère attendre de voir le scénario du jeu avant de me prononcer car a coup sur il y aura des prisonniers noirs a sauver, donc faut relativiser… »

« C’est vrai que c’est pas extra de tuer des Africains mais dans Resident Evil 4 on tuait bien des Espagnols et personne n’a écrit un article pour crier au racisme. »

« Personnellement je ne dis pas que les Noirs ont un traitement de faveur… Mais on les voit s’offusquer pour un rien et juridiquement parlant ils sont privilégiés »

5 thoughts on “Des zombis noirs

  1. mon philosophe préféré:

    « les commentaires lâchés au pied d’une note de blog ressemblent plus à des crottes de chien ou à des flaques d’urine qu’à de réelles et pertinentes analyses, argumentées, fondées. Passons sur ce média, le blog sur le net, et les nouvelles méthodes qu’il avalise en portant au pinacle la lettre anonyme, l’insulte non signée, le jet de fiel pris pour un aphorisme. »

    et sur la polémique:

    « Décidément, j’ai du mal avec ces procureurs qui voient du sexisme/racisme partout, sauf là où il se trouve et qui, en agissant avec leur képi moral et leur sifflet éthique, nourrissent un mal qu’ils prétendent combattre. Si une femme vaut très exactement un homme, alors tous les traitements qui vont à l’un conviennent à l’autre. Si un homosexuel vaut un hétéro, une peau blanche une noire, un dévot de Yahvé un mangeur d’escargot, alors il faut cesser de crier au loup homophobe, raciste ou antisémite. En agissant ainsi, la police dite antisexiste se fait sexiste, les commandos anti-homophobes entretiennent l’homophobie, idem avec les antiracistes ou les militants traqueurs d’antisémitisme dans les moindres recoins de vie quotidienne. Les vendeurs de paradis ressemblent bien souvent aux garde chiourmes de l’enfer. »

    il est bon hein ?

  2. Michel Onfray dans ses chroniques mensuelles:
    juillet 2007, « le sexisme des antisexistes »: http://perso.orange.fr/michel.onfray/Chronique_Juillet07.htm

    tous les mois j attend la prochaine avec impatience, c est pertinent et drôle. yen a pour tout le monde, les jeunes – les vieux – les riches – les pauvres – les religions – la gauche – la droite, comme cà tout le monde est (pas) content.

  3. Oui ou plus simple et moins bien tourné on peut se contenter de répondre à une personne nous traitant de racisme :
    « Et toi qu’a tu envers les racistes si ce n’est du racisme ? »
    Je pense qu’en effet parler du racisme et le considérer comme réel est déjà en soit du racisme. Evidement il faut bien que la loi en tienne compte à un moment ou un autre…

    En revanche, ce genre de polémique stérile (dans un sens comme dans l’autre) me fait bien marrer.
    Quoi qu’il en soit, une chose est sure… Ce Resident Evil risque d’être le plus « sombre » de la série… xD

Laisser un commentaire